Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Le premier syndicat des effets spéciaux de chez Marvel Studios vient s'intégrer à une grande organisation de salariés

Le premier syndicat des effets spéciaux de chez Marvel Studios vient s'intégrer à une grande organisation de salariés

NewsCinéma

Le bras de fer engagé entre les représentants des grands studios d'Hollywood et les syndicats des comédiennes, comédiens et scénaristes engendre d'étonnantes conséquences. Au mois d'août, dans le cadre d'un moment que la rédaction du Hollywood Reporter a présenté comme une "fièvre syndicale", en reflet des luttes menées par la SAG-AFTRA et la WGA contre les financiers, une cinquantaine de techniciens des effets spéciaux employés par le groupe Marvel Studios décidaient de s'unir pour former leur propre délégation du personnel. Une première, pour un groupe de métiers notoirement ignoré par les organisations syndicales classiques du cinéma américain.

Convergence des luttes

Pour les nuances d'usage : les salariés en question s'intègrent dans la catégorie des techniciens de plateau. A savoir, la part des effets spéciaux consacrée à la collecte de donnée, l'installation de fonds verts, d'objets servant de référence de placement, et de toute la partie relative au production design. En somme, pas forcément les salariés isolés qui travaillent sur les rendus, textures et modélisations. Pour rappel, une interview conduite par le rédac' chef permet d'éclaircir quelques unes de ces notions sur le fonctionnement concret du pipeline à image virtuelles de Marvel Studios, avec celles et ceux qui opèrent depuis les plateaux de tournage, et celles et ceux qui travaillent dans les studios spécialistes des VFX, ou depuis chez eux.
 
Mais même en tenant compte de cette différence de statut, la performance reste considérable. Sur le papier, l'industrie de l'imagerie virtuelle (ou de l'imagerie numérique) reste un champ vierge de toute revendication syndiquée, et ce malgré son importance cruciale dans l'économie moderne du cinéma américain. Et mieux encore, le processus semble plutôt bien se passer dans l'immédiat. Au mois d'août, les cinquante employés en question ont déposé une demande officielle pour s'organiser en collectif - et dans la foulée, Marvel Studios, filiale du groupe Disney attachée à la production de "contenu" super-héros, a accédé à cette demande spontanée en autorisant la tenue d'un vote. Les mécaniques officielles suivent leurs cours depuis, et cette ébauche de syndicat (désignée sous le nom "Marvel Studios VFX Workers United") s'est déjà associée à une organisation importante.
 
 
Effectivement, comme dans le cas de la Comic Book Workers United, les membres de "MSVFXWU" (?) espéraient pouvoir se rattacher à un syndicat conséquent pour gagner en puissance. C'est désormais chose faite : sur les réseaux sociaux, le collectif International Alliance of Theatrical Stage Employees, qui représente généralement les techniciens de plateau, de théâtre ou de télévision, explique avoir accueilli les conjurés de chez Marvel Studios dans ses rangs à l'issue d'un vote officiel. Une première historique, et une marque d'ouverture pour un collectif qui compte sur un ensemble de 170.000 professionnels de différents secteurs. Autant dire un poids conséquent lors des négociations à l'avenir.
 
Les représentants de IATSE, ouvertement mobilisés contre les dangers de l'intelligence artificielle sur certains corps de métier, vont même plus loin. Là-encore, sur les réseaux, le syndicat se dit prêt à accueillir d'autres groupuscules de salariés mécontents dans l'industrie des VFX - et cite même en exemple un mouvement comparable né récemment parmi certains des employés de Walt Disney Studios. Une envie manifeste de porter sur le devant de la scène les revendications d'un salariat longtemps ignoré (et mis à l'effort) par les grands studios du cinéma américain, et qui pourrait bien faire tâche d'huile d'ici les prochaines années. Pour IATSE, l'occasion est donc toute trouvée de s'implanter plus ouvertement dans les branches associées à l'imagerie numérique, au moment où le secteur, particulièrement menacée par le développement de l'IA à grande échelle, semble se réveiller après des années d'abus de la part de certains commanditaires.
 
A voir, d'ici les mois à venir.
 
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Fantastic Four : Eric Pearson (Black Widow) embauché pour peaufiner le script

Brève
Plus de temps à perdre. A présent que le casting principal des Fantastic Four a été dévoilé, il reste encore quelques étapes de ...

Avengers : The Kang Dynasty changera de nom alors que Marvel Studios mettra bien Kang de côté ...

Ecrans
Une confirmation et pas des moindres parvient du côté du Hollywood Reporter, à l'occasion d'un long papier détaillant la stratégie ...

Thunderbolts : la scénariste Joanna Calo (The Bear) embauchée pour réécrire une partie du film

Brève
Comme à son habitude, la rédaction du Hollywood Reporter a profité de l'accalmie du moment pour faire le point sur l'état des ...

The Art of Ryan Meinerding : Marvel Studios sort un artbook consacré à leur directeur artistique

Ecrans
Si Marvel Studios traverse une petite période de creux depuis quelques mois, l'enseigne s'active sur le front... de la littérature ...

X-Men '97 : une première bande-annonce pour le grand retour des X-Men des nineties sur Disney+

Ecrans
Préparez le popcorn, installez l'enfant qui est en vous sur le canap' (et attendez-vous à ce qu'il entonne le générique avec passion et ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer