Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
IDW pourrait perdre les licences G.I. Joe et Transformers en 2022

IDW pourrait perdre les licences G.I. Joe et Transformers en 2022

Newsidw

Si rien n'est encore écrit, l'avenir des propriétés intellectuelles des jouets Hasbro au sein de la société IDW Publishing semble compromis. Dans les travées de la San Diego Comic Con, Rich Johnston, rédacteur et éditeur du site spécialisé BleedingCool, aurait eu vent de différentes prises de décisions dans l'horizon immédiat de la bande-dessinée américaine. Relativement avare en annonces ou en enjeux importants, la convention aurait surtout été l'opportunité de discuter de certains sujets - compte tenu de l'absence de représentants des grandes maisons pour surveiller les conversations ou museler les artistes invités. Le commentateur aurait ainsi glané quelques informations sur l'avenir de ces deux entités, dont les droits d'édition appartenaient à IDW depuis plus de dix ans.

Oldies but Goodies

Les détails ne sont pas précisés pour le moment, mais Johnston estime de son côté que la menace serait suffisamment sérieuse pour mériter deux tribunes. IDW Publishing serait en passe de perdre la propriété de deux univers de jouets manufacturés par la société Hasbro, Transformers et G.I. Joe. Acquis par la maison d'édition en 2005 et 2008, ces produits auront donné lieu à de nombreuses séries, mini-séries ou titres variés, avec différents crossovers entretenus entre les autres propriétés détenues par IDW, ou même des croisements internes - G.I. Joe vs The Transformers, Transformers/G.I. Joe, Transformers/G.I. Joe : Divided Fronts, ou les The Transformers vs G.I. Joe de Tom Scioli.
 
Si cette nouvelle devait se confirmer, l'éditeur, à l'instar de Dark Horse après le rachat des licences Conan, Star Wars ou Predator, devrait se passer d'une autre franchise après avoir déjà perdu les droits de Star Wars Adventures récemment. Une mauvaise nouvelle pour un groupe en danger depuis quelques années : après s'être largement endetté de plusieurs millions pour financer différents projets d'adaptation, IDW Publishing aura connu quelques difficultés à mettre une tête au sommet de la pyramide. L'embauche de l'éditeur Mark Doyle, ancien faiseur de rois chez DC Comics, pour superviser de nouveaux projets originaux aurait peut-être servi de réponse anticipée à cette situation, pour développer de nouveaux univers séparés de l'exploitation de licences.
 
Rich Johnston envisage aussi la perte éventuelle de la licence My Little Pony, mais ne paraît pas aussi sûr de ce cas de figure précis. Le coup de semonce devrait tomber d'ici l'été prochain. A voir si l'entreprise n'aurait simplement plus les moyens de payer le prix des franchises Hasbro, ou si l'éditeur chercherait actuellement un repreneur mieux armé pour financer les comics d'exploitation de demain (si Chester nous lit, ceci n'est pas une invitation).
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

IDW annule un ensemble de leurs titres Originals faute de pouvoir les publier

Actu Vo
Le milieu des comics indépendants n'est clairement pas le plus tranquille dans toute l'industrie de la bande dessinée (en dehors des ...

Untold Destiny of the Foot Clan : un nouveau projet pour Mateus Santolouco chez les TMNT

Actu Vo
Lorsque la maison IDW Publishing avait récupéré les droits des Tortues Ninja en comics, Mateus Santolouco avait, à ...

John Ridley retrouve Stefano Raffaele après GCPD : The Blue Wall pour The Ministry of Compliance ...

Actu Vo
Pour certains, le décompte de la fin de l'été s'est déjà mis en route ("les juillettistes tu veux dire" haha, bien vu les ...

Scott Snyder et Hayden Sherman de retour pour une nouvelle série Dark Spaces : Dungeon

Actu Vo
Récemment, Scott Snyder et l'éditeur Mark Doyle étaient de passage chez io9, le temps d'une petite entrevue. Au programme : ...

IDW prépare une Artist Edition pour le Batman : Year One de Mazzucchelli et du DC classique de ...

Actu Vo
En parallèle de ses comics de licence et de ses propres séries en creator-owned, l'éditeur IDW s'est forgé une solide réputation pour ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer