Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
La maison Magma Comix se lance en avril 2024 avec deux premières créations originales

La maison Magma Comix se lance en avril 2024 avec deux premières créations originales

NewsIndé

Le marché indépendant se porte bien. Oui, non ? A voir. Dans l'immédiat, si on résume cet état de santé à la production de nouveaux comics, mettons que les choses sont au beau fixe. Dans la foulée du lancement de DSTLRY à la fin de l'année dernière, une nouvelle enseigne prépare son arrivée dans les rayons réservés aux créations originales : Magma Comix. Lancée au départ dans les murs de la compagnie Heavy Metal, cette collection a finalement opté pour un statut autonome, pour publier ses propres comics indépendamment. Les contrats proposés tablent sur la norme moderne en matière de "creator owned" : avances sur royalties, possibilité de retours pour les libraires, et une distribution qui ne se restreint pas à un seul fournisseur.

Quelques premiers noms

Au-delà de la note d'intention, Magma Comix a su fédérer d'entrée de jeu une petite équipe d'artistes heureux de pouvoir participer à l'effort de lancement. Une liste détaille en janvier dernier par la rédaction de BleedingCool, où on pouvait retrouver les noms de Jackson Lanzing, Collin Kelly, Eamon Winkle, Jason Starr, Dalibor Talajic, Steve Orlando et Megan Huang. Ne restait plus qu'à présenter les premiers titres du catalogue en devenir. Or, à l'aune des sollicitations, deux premiers projets se dessinent déjà à l'horizon du mois d'avril 2024.
 
A savoir :
  • Principes of Necromancy du duo Jackson Lanzing et Collin Kelly (Thunderbolts, Captain America : Sentinel of Liberty), en compagnie du dessinateur Eamon Winkle. Il s'agit visiblement d'un titre de fantasy noire : "Pendant que de courageux chevaliers mènent une guerre sans fin aux hordes monstrueuses du royaume, le docteur Jakob Eyes, un médecin itinérant, s'en met plein les poches. Ses remèdes à base d'arcanes magiques ont quelque chose de commun avec la sorcellerie. Eyes accomplit d'horribles miracles, dans un but précis : vaincre la mort elle-même. Lorsque le docteur tombe sur une bande de barbares tout juste sortis d'une bataille difficile, désespérés et prêts à tout pour survivre à leurs blessures, celui-ci se dit qu'il a peut-être trouvé les cobayes idéaux pour sa nouvelle expérience…" Le premier numéro est attendu pour le 3 avril 2024 avec une couverture variante de Jana Heidersdorf (Dark Souls).
 
  • Silicon Bandits de Jason Starr (Wolverine Max, Red Border) et Dalibor Talajic (Deadpool Kills the Marvel Universe, Hotell). Un duo que l'on avait déjà pu retrouver sur le thriller érotique Casual Fling chez AWA. En l'occurrence, cette nouvelle série se présente comme un braquage dans un monde de science-fiction sur fond d'intelligence artificielle : "Dans un futur proche où l'automatisation a engendré un chômage de masse, les programmeurs Kenji et Aurora pensaient échapper aux licenciements. Mais lorsqu'ils sont soudainement foutus à la porte de leur entreprise de conception de robots, le couple élabore un plan désespéré : monter une équipe pour braquer une banque... à partir des androïdes qu'ils ont eux-mêmes programmés. Les robots se mettent à déconner et s'ensuit une vague de panique dans la ville. Mais comme souvent, le danger viendra du facteur humain, lorsque l'équipe se divise à coups de trahison et de rancoeur!" Goran Parlov (Punisher : The Platoon) fournira une couverture variante à chaque numéro de la série. Le premier numéro sera aussi accompagné d'une variante de Mike Deodato Jr.. Prend ça, Bill Jemas.
 
En somme, une proposition qui peine encore à distinguer l'offre Magma Comix des autres éditeurs indépendants déjà installés sur le marché. Sur le papier, il faudrait être capable de plonger dans les détails des contrats proposés aux équipes créatives pour comprendre pourquoi cette enseigne a pu intéresser les artistes cités plus haut. En particulier pour Silicon Bandits : les auteurs, du scénariste au dessinateur en passant par les responsables des couvertures, auraient tout aussi bien pu proposer ce projet chez AWA Studios en théorie. Magma avance donc peut-être un argument différenciant à définir.
 
A voir pour la première année d'existence de ce nouvel entrant sur le marché indépendant.
 
 
 
 
 
 
 
Corentin
est sur twitter
à lire également
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer