Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Le retour sur la Terre-Kingdom Come se précise dans les pages de Batman/Superman : World's Finest #20

Le retour sur la Terre-Kingdom Come se précise dans les pages de Batman/Superman : World's Finest #20

NewsDc Comics

Le retour de Mark Waid chez DC Comics signifie aussi, du point de vue du scénariste, la possibilité de reconquérir certaines gloires passées. Et notamment, le monde de Kingdom Come, une création de l'auteur, mise en peinture par l'artiste Alex Ross il y a bientôt trente ans et entrée, depuis, dans l'histoire des grands univers alternatifs de la marque. Mark Waid s'autorise une sorte de retour dans le passé à l'occasion de la série Batman/Superman : World's Finest avec une aventure en forme de crossover et de préquelle, pour revenir, notamment, sur les origines de Magog.

Ou Boy Thunder à l'époque

Ce personnage, considéré comme l'instigateur accidentel des événements de Kingdom Come, était au départ un jeune super-héros répondant au nom de Boy Thunder, protégé de Superman. Après avoir renoncé à ses principes, celui-ci deviendra Magog et prendra la décision d'assassiner le Joker. L'histoire prévue pour démarrer dans les pages Batman/Superman : World's Finest #20, et pensée pour durer sur cinq numéros, suivra la rencontre des héros de la réalité "principale" et de ceux de la réalité Kingdom Come à travers le multivers. Bruce Wayne et Clark Kent vont effectivement croiser leurs doubles de cette version alternative de l'univers DC Comics, avant l'apparition de Magog. Et ils ne sont pas venus seuls.
 

 
Effectivement, puisque les choses sont même un peu plus compliquées : une version de Boy Thunder (ou "Gog") existe déjà dans les pages de Batman/Superman : World's Finest. Problème : Mark Waid a expliqué que cet "exemplaire" du jeune homme, croisé au hasard du multivers, n'est peut-être pas "le" Boy Thunder de l'univers Kingdom Come. Mais un double, un variant, sorti d'une autre réalité parallèle. Batman et Superman vont pourtant tenter de le ramener "chez lui", autrement dit, dans la réalité Kindom Come, et donc sur un monde où l'un de ses doubles du multivers a été corrompu par le pouvoir. Une opportunité pour le scénariste de varier la formule, et de complexifier un personnage fonction longtemps laissé à l'abandon par les huiles de DC Comics.
 
Et mieux encore, puisque l'auteur promet des surprises ! S'il s'agit ici d'une préquelle officielle à Kingdom Come, Waid promet que même les lecteurs de longue date devraient en avoir pour leur argent, et que la fin à laquelle ils s'attendent ne sera pas exactement celle qu'ils ont en tête (ou quelque chose dans ce genre là). A voir. Dan Mora et Tamra Bonvillain se chargent du dessin et de la couleur. Le numéro est attendu pour le 17 octobre 2023.
 
 

 

 

 

Corentin
est sur twitter
à lire également

Batman & Robin : Year One par Mark Waid et Chris Samnee démarre en octobre 2024 chez DC Comics !

Actu Vo
Batman : Year One, Robin : Year One, Batgirl : Year One... Ne manquait plus qu'un titre pour compléter la fresque. A l'aune des ...

Absolute Power : DC Comics présente les couvertures prévues pour le grand final de son crossover

Actu Vo
Même si l'event piloté par Mark Waid a droit à un grand nombre de tie-ins, la série Absolute Power en elle-même ne durera ...

The Legend of Kingdom Come : un documentaire sur le chef-d'oeuvre de Mark Waid et Alex Ross en ...

Actu Vo
Considéré à juste titre comme l'un des grandes oeuvres modernes de DC Comics, le récit Kingdom Come de Mark Waid et Alex Ross aura ...

Absolute Power : avec les tie-ins (Origins, Task Force 7), Mark Waid va en fait écrire 25 numéros ...

Actu Vo
Quelques précisions, et pas des moindres, sur le grand event estival de DC Comics pour l'année 2024. Baptisé Absolute Power, le récit ...

Shazam : Josie Campbell et Ema Lupacchino reprennent la série après Mark Waid et Dan Mora

Actu Vo
Les grands auteurs historiques ont parfois un peu de mal à s'embarquer sur de très longues périodes dans le présent. Aussi, au terme ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer