Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Tom Hardy sera (encore) co-scénariste sur Venom 3

Tom Hardy sera (encore) co-scénariste sur Venom 3

NewsCinéma

Devenu en l'espace de quelques années l'équivalent au cinéma du pote qui part en vrille, Tom Hardy rempile pour l'écriture du prochain film de la petite franchise Venom. Et d'ailleurs, de la même façon que le pote en question, on se demande s'il n'est pas trop tard pour sauver l'acteur de lui-même. Pour contexte : sorti un peu amoché du tournage du premier Venom de Ruben Fleischer, Hardy avait décidé, lors de la production du second volet Let There Be Carnage, de s'impliquer davantage dans cette propriété intellectuelle à la périphérie du cinéma des super-héros. En allant s'attaquer à la source du problème : le scénario.

L'acteur avait alors hérité de son tout premier crédit à l'écriture d'un film, en signant l'histoire ("story by", un statut différent du "written by") de cette deuxième aventure d'Eddie Brock sur le grand écran. Et vu que le résultat était fameux, pourquoi ne pas rempiler pour un troisième épisode ? Hein ? Hein ??

Maximum Carnage (2)

Sur les réseaux sociaux, Hardy, interprète d'Eddie et de son double baveux, publie l'en-tête du script du troisième film Venom entré officiellement en préproduction à la fin du mois d'avril. La scénariste Kelly Marcel, une très vieille amie du comédien, déjà scénariste sur les deux premiers volets, signe une fois encore pour l'histoire et les dialogues de ce qui s'apparente déjà comme un délire chaotique supplémentaire dans le paysage tranquille des héros Marvel au cinéma. Pour l'heure, Venom 3 n'a pas encore annoncé de metteur en scène officiel, mais le critère déterminant de l'intrigue devrait déjà nous renseigner sur l'ambition affichée de ce troisième volet : à partir du moment où les scénaristes restent les mêmes et où les deux précédents films ont fait de l'argent, difficile d'imaginer un résultat très différent en sortie d'usine.
 

 
Là-dessus, plusieurs explications : Tom Hardy n'aime pas le cinéma de super-héros et tente de le détruire de l'intérieur, un homard à la fois. Ou alors, l'acteur est en fait enchaîné dans une cave des sous-sols de Sony Pictures, on ne le libère que pour tourner ses scènes - l'isolement et le manque de nourriture ont eu raison de sa santé mentale, Venom : Let There Be Carnage était l'appel à l'aide d'un captif en passe de perdre pied, la danse absurde d'un esclave cherchant à alerter l'opinion sur ce que l'on fait subir aux acteurs dans un milieu aux conditions de travail louches de triades malfaisantes. C'est cohérent avec Moon Knight, remarquez. Ou alors, le gars a juste un humour bien à lui. Mais dans le doute, ne rayons pas trop vite la thèse d'un clone fabriqué par Avi Arad à partir d'un cheveu du comédien. Ou un deepfake. Ca se joue.
 
Pour rappel, si Venom 3 demeure un projet important à l'échelle de Sony Pictures compte tenu du succès financier des deux premiers épisodes, le studio avance sur tout un tas d'autres figures connues de l'univers Spider-Man : Kraven en priorité, ainsi que le projet Madame Web apparemment très important pour ce que le studio considère comme son univers partagé en interne. Sans oublier El Muerto et une potentielle suite de Morbius si Sony se sent capable d'enfanter une deuxième génération de blagueurs fous sur les réseaux. Hey. Allez. Si ça se trouve, cette fois, ce sera très bien.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Morbius : Sans surprise, la tentative de Sony de capitaliser sur les memes se solde par un échec

chronique
Cela fait maintenant quelques années que Sony Pictures, et son Sony's Spider-Man Universe, tablent sur l'appétit du public pour ...

Marvel prépare un event ''Dark Web'' autour de Spider-Man et Venom

Actu Vo
Les évènements arachnéens ne sont pas prêts de s'arrêter chez Marvel, et encore moins en 2022 alors que l'éditeur célèbre en ...

Donny Cates ramène Venom dans la série Thor à l'été 2022

Actu Vo
Comme une envie de garder les jouets avec lesquels on a joué pendant longtemps. C'est en tout cas le sentiment que l'on a avec Donny ...

Morbius passe la barre des 100 millions (avec une chute record au box office mondial)

Ecrans
La catastrophe Morbius se confirme. Au sortir d'une campagne de promo' étirée en longueur, avec des frais supplémentaires causés ...

David Michelinie de retour sur le symbiote dans les premières pages de Venom : Lethal Protector #1

Preview
Dans l'idée de sortir les grands anciens de leur sommeil profond, Marvel s'intéresse depuis quelques années au concept de séries ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer