Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
La guerre entre Marvel Studios et Marvel Television évoquée dans un récent ouvrage sur l'histoire du MCU

La guerre entre Marvel Studios et Marvel Television évoquée dans un récent ouvrage sur l'histoire du MCU

BrèveSeries tv

La relation (tendue) entre Marvel Studios et l'ancienne division Marvel Televisions n'est plus un secret pour personne. Si les fans des séries télévisées se sont longtemps accrochées à la possibilité d'un canon potentiel entre les deux canaux, Kevin Feige aura, à plusieurs reprises, indiqué que la connexion n'a jamais été pensée pour fonctionner sur un plan tangible. En résumé : oui, les séries Marvel Televisions ont bien tenté plusieurs appels du pied, en multipliant les références, les caméos et les clins d'oeil, mais dans les cas des productions Marvel Studios, à quelques très rares exceptions, cette part de l'activité était considérée comme un encombrement nul et non avenu.

A un Daredevil près, en définitive

Et encore. Si Kevin Feige a bien fini par valider la mise en route de la série Daredevil : Born Again, le président de la compagnie a insisté sur le fait que le projet aurait plus à voir avec un reboot qu'à une quatrième saison en forme de suite directe au héros de Netflix. Or, justement, au moment précis où les problèmes se sont accumulés autour de la production de Born Again, et où plusieurs articles de presse ont expliqué que Kevin Feige était en train de revoir sa copie sur le mode de fabrication des séries Marvel Studios pour Disney+, un livre vient récemment de sortir pour étudier, entre autres choses, le parcours de l'entreprise au fil de ces quinze dernières années. L'ouvrage MCU : The Reign of Marvel Studios de Joanna Robinson, Dave Gonzales et Gavin Edwards, basé sur plus d'une centaine d'interviews des différents réalisateurs, producteurs et acteurs associés au MCU, revient sur la relation entre Marvel Studios et Marvel Televisions.
 
Pour rappel, le département de Marvel Entertainment consacré à la production de séries télévisées était, au départ, une commande d'Isaac Perlmutter. L'ancien patron du groupe, une personnalité largement controversée, avait envie d'avoir son propre bac à sable en parallèle de la franchise Avengers. MCU : The Reign of Marvel Studios énumère plusieurs points de friction (sans entrer dans le détail, dans la mesure où on aurait du mal à vous résumer l'équivalent de tout un bouquin et dix ans de relations conflictuelles en quelques paragraphes). Notamment :
  • Kevin Feige était opposé d'entrée de jeu à l'existence de Marvel Televisions. Le département a été fondé avec l'aval de Bob Iger, à la demande de Perlmutter, mais le président de Marvel Studios aura ensuite passé de longues années à tenter de séparer les deux branches. Il finira par obtenir, de la bouche d'Iger, la promesse de pouvoir fonctionner sur un plan plus autonome, sans avoir à répondre à Perlmutter ou mélanger ses jouets à ceux des autres.
 
  • Pour rappel, Perlmutter et son "comité créatif" profitaient d'un certain degré de contrôle sur les premières années de la saga du MCU. Cette équipe aurait, entre autres, bloqué les films Captain Marvel et Black Panther, prévus pour la première version des Avengers dès la Phase 1. Egalement, Perlmutter était opposé à l'idée d'avoir une super-méchante pour Iron Man 3, parce que, selon lui, les ventes de toys auraient pu se retrouver impactées. Plus tard, ce comité créatif aurait aussi tenté de faire annuler la proposition originale du film Civil War, en proposant de remplacer le conflit des héros contre les héros par une bataille plus manichéenne avec des super-soldats génériques, probablement dans l'idée de vendre d'autres toys. 
 
  • Feige avait apparemment prévu d'utiliser les personnages de Daredevil et de Ghost Rider dans des productions en long-métrages, dès les débuts de la saga du MCU. Peut-être pas pour la Phase 1, mais le président de Marvel Studios avait en tête de les insérer quelque part dans son premier plan de bataille. Or, les séries de Marvel Television (Daredevil et Agents of S.H.I.E.L.D.) ont fini par lui bloquer le chemin, pendant de longues années.
 
  • Finalement, Marvel Studios décidera de ne jamais autoriser les acteurs des films du MCU à apparaître dans les séries de Marvel Television après Agents of S.H.I.E.L.D.. Cette règle aurait même été appliquée aux visuels de toutes sortes : pas de photos issues des films dans les séries, pas de références explicites, et si possible, pas de références nominatives non plus.
 
  • Enfin, l'ouvrage assure, de la bouche même de Kevin Feige, que les séries ne sont pas, et n'ont jamais été canonisées dans la chronologie du MCU.
 
Notez bien que tout ceci aura eu tendance à évoluer au gré des humeurs et des préférences du président de la compagnie. Au hasard, Hayley Atwell aura profité d'un statut particulier en tant que Peggy Carter, jusqu'à revenir dans l'animé What If...? et le film Doctor Strange in the Multiverse of Madness (même si, là-encore, son personnage était apparu au départ dans le premier Captain America). D'une manière générale, les interprètes de la série Agent Carter ont eu droit à une meilleure reconnaissance, et si Feige ne compte pas raviver l'ensemble des feuilletons développés par Marvel Television pour Netflix, on sait de source sûre que la série Daredevil : Born Again a été validée avec la consigne de "ressembler" à ce qui avait déjà été fait dans cette première "version". 
 
En réalité, le point de fiction principal restera, dans les annales de la compagnie, la série Agents of S.H.I.EL.D.. Le livre cite un commentaire précis de Kevin Feige à propos de ce projet, qui avait évidemment été validé sans son consentement.
 
"Ils m'avaient dit, en amont 'hey, on pensait à faire cette série à propos des agents du S.H.I.E.L.D.. Joss m'a contacté pour me dire que ça l'intéressait de travailler dessus. Je lui ai répondu 'ok, c'est cool. Fais ce que tu as à faire. Mais je te préviens, on va détruire le S.H.I.E.L.D. dans Winter Soldier. Donc vous faites comme vous voulez, mais nous on a prévu de faire ça."

Le livre ne précise pas si Feige a pris la décision de se débarrasser (sans vraiment concrétiser l'acte dans les films suivants, d'ailleurs) du S.H.I.E.L.D. par rancoeur envers Ike Perlmutter, mais mettons que la théorie est crédible, compte tenu du caractère particulier du président de Marvel Studios et de l'état des rixes internes à cette époque au sein du groupe Disney. Plus d'informations à retrouver dans le bouquin.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Daredevil : Born Again : la série Disney+ annoncée pour mars 2025

Ecrans
Vous avez pu remarquer, récemment, une profusion de saisons commandées, renouvelées ou présentées officiellement dans le circuit de la ...

La série Agatha All Along démarrera sur Disney+ le 18 septembre 2024 !

Ecrans
Il aura fallu patienter de nombreux mois (même années, si on part de l'annonce initiale) pour avoir enfin une fenêtre de sortie pour la ...

La série Ironheart (Marvel Studios) prévue pour 2025 sur Disney+

Brève
Au cours de leur présentation annuelle auprès des annonceurs, Marvel Studios a annoncé les fenêtres de sortie précises de futures ...

Fantastic Four : Natasha Lyonne (Orange is the New Black) rejoint le projet de Marvel Studios

Ecrans
Pas une semaine ne se passe sans qu'une nouvelle nous parvienne pour le film Fantastic Four de Matt Shackman. A raison : si le tournage ...

Marvel Studios se décide à agir contre les scoopers/leakers anonymes du net

Ecrans
Dans le milieu cinématographique et pop-culturelle, particulièrement en ce qui concerne les blockbusters massifs que sont les films de ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer