Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Chez Marvel Studios, une ''Black Widow Room'' pour se protéger des leaks, facilités par la pandémie du Covid-19

Chez Marvel Studios, une ''Black Widow Room'' pour se protéger des leaks, facilités par la pandémie du Covid-19

NewsCinéma

La question des leaks est on ne peut plus cruciale pour une entité cinématographique telle que Marvel Studios, dont un bon nombre de ses productions tient autant dans les héros et héroïnes présents à l'affiche que dans les surprises qu'elles contiennent. Alors que de nombreuses annonces sont attendues pour la D23 qui se déroulera ce weekend, avec un panel dédié au futur du MCU (déjà bien dévoilé pendant la SDCC de l'été dernier), le Hollywood Reporter revient sur la façon dont Marvel Studios lutte contre toute forme de fuite sur ses projets, une lutte qui est de inattendue devenue bien plus difficile depuis le début de la pandémie de Covid-19. 

Encore et toujours la faute du Covid

Au cours des deux dernières années, Marvel Studios et Sony Pictures, particulièrement sur les cas Spider-Man : No Way Home et Doctor Strange : in the Multiverse of Madness, auront été les cibles de nombreuses fuites, à tel point que l'on pouvait par moment se demander (surtout dans l'exemple de No Way Home) si elles ne faisaient pas partie d'une stratégie de communication. Selon le Hollywood Reporter, le studio a été considérablement mis en difficulté dans sa capacité à empêcher tout secret d'être éventé, ce qui a conduit à plusieurs scoopers du milieu, bien trop heureux de pouvoir pour une fois relater quelque chose de concret, de partager des visuels des films qui étaient à venir. Ainsi, la présence de Tobey Maguire et Andrew Garfield était au final éventée des mois avant la sortie du film, tandis que les caméos de Dr. Strange 2 avaient aussi été spoilés avant que le film ne soit en salle. 

Selon les sources du média américain, la crise du Covid-19, la pandémie mondiale, et les nouvelles mesures de travail de l'industrie cinématographique ont permis à ces fuites d'être plus vivaces. D'une part, la généralisation du télétravail, surtout pour les équipes des effets spéciaux (dont on a suivi la grogne au cours des derniers mois), aura permis à bien des yeux indiscrets de pouvoir voir des images des productions en cours de développement et de partager des visuels censés rester secrets. Le Hollywood Reporter estime que les leaks qui ont pu avoir lieu n'auraient pas été intentionnés par des artistes d'effets visuels mécontents de leurs conditions de travail, mais plutôt par des amis ou de la famille qui, en laissant ensuite échapper ce qu'ils ou elles ont vu sur internet, n'ont ensuite rien pu faire pour que la machine ne s'emballe pas. Pourtant, Marvel Studios a mis en place de lourds protocoles auprès de ses sous-traitants pour les effets spéciaux, à base de contrats de confidentialité, mais en faisant aussi signer aux concerné(e)s des accords sur le fait que leur poste de télétravail doit être fait dans une pièce spécifique, non accessible au reste du public du domicile, et de façon à ce que personne ne puisse, littéralement, jeter un coup d'oeil par dessus l'épaule pour voir les travaux en cours. 

D'autre part, le Hollywood Reporter explique également que l'impossibilité d'avoir, en temps de Covid-19, des rassemblements de personnel sur les plateaux de tournage - notamment pour visualiser sur un écran les plans filmés - fait que plus de personnes ont accès à des visuels sur d'autres appareils. Les écrans se multipliant, les risques que lesdits visuels soient vus par des personnes non concernées (par exemple au maquillage ou aux costumes) vont aussi crescendo. Enfin, la multiplication des projets chez Marvel Studios avec la mise en route des séries Disney+ a aussi fait s'augmenter le nombre de personnes (parfois en indépendant) travaillant sur les effets spéciaux - avec un risque donc là aussi toujours accru de voir des images s'éparpiller là où il ne faudrait pas. De notre propre expérience, nous avions été renseignés plusieurs jours en amont de la sortie de Spider-Man : No Way Home du contenu de sa scène post-générique (en fait le trailer de Doctor Strange : in the Multiverse of Madness). Preuve étant qu'à notre petit niveau de média francophone, les leaks peuvent aussi surgir - à ce moment, au vu de la proximité de la sortie du film, nous avions choisi de ne pas publier ce que nous avions à notre portée.

Si la réputation de Marvel Studios quant à ses mesures de sécurité pour conserver ses secrets, avec cette fameuse image des "hommes en noir" prêts à faire disparaître un acteur ou un actrice qui en dirait trop, n'est plus à refaire, le Hollywood Reporter nous apprend tout de même qu'il existe au sein des locaux du studio à Burbank une "Black Widow Room". Comprendre, une salle coupée de tout flux extérieur, sans accès à un quelconque réseau, sans fenêtres, où se tiennent les discussions les plus privées et secrètes de l'entreprise. Même le personnel de nettoyage n'est pas autorisé à y entrer (à voir quel peut être l'état de cette dite pièce, en conséquence). 

Quelle conséquence pour l'avenir ? Si la pandémie de Covid-19 est loin d'être terminée et que le télétravail est toujours d'actualité, il y a quand même une forme de retour au "monde d'avant" qui s'opère chez Marvel Studios, avec le retour progressif des artistes de VFX à des bureaux. C'est notamment le cas pour ceux travaillant sur Black Panther : Wakanda Forever, dont les fuites sont survenues par des créneaux traditionnels, ceux des visuels de produits dérivés, plus que par des leaks d'images de production. Le Hollywood Reporter estime que nous serions peut-être au bord d'une nouvelle ère où les scoopers ne pourront plus faire leur beurre sur les rares informations vraies qu'ils ont, et continueront donc de polluer internet et les réseaux sociaux avec des affirmations invérifiables (et pour lesquelles ces personnes n'ont jamais à rendre de compte en cas d'erreur - c'est tout leur business model), comme ce que l'on peut voir par exemple concernant la D23 et le panel Marvel de ce 10 septembre. A titre d'exemple, on espère vraiment, pour l'avenir de la qualité de l'information, que ce genre de tweet finira par disparaître une bonne fois pour toutes. 

Source

Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également

Fantastic Four : Eric Pearson (Black Widow) embauché pour peaufiner le script

Brève
Plus de temps à perdre. A présent que le casting principal des Fantastic Four a été dévoilé, il reste encore quelques étapes de ...

Avengers : The Kang Dynasty changera de nom alors que Marvel Studios mettra bien Kang de côté ...

Ecrans
Une confirmation et pas des moindres parvient du côté du Hollywood Reporter, à l'occasion d'un long papier détaillant la stratégie ...

Thunderbolts : la scénariste Joanna Calo (The Bear) embauchée pour réécrire une partie du film

Brève
Comme à son habitude, la rédaction du Hollywood Reporter a profité de l'accalmie du moment pour faire le point sur l'état des ...

The Art of Ryan Meinerding : Marvel Studios sort un artbook consacré à leur directeur artistique

Ecrans
Si Marvel Studios traverse une petite période de creux depuis quelques mois, l'enseigne s'active sur le front... de la littérature ...

X-Men '97 : une première bande-annonce pour le grand retour des X-Men des nineties sur Disney+

Ecrans
Préparez le popcorn, installez l'enfant qui est en vous sur le canap' (et attendez-vous à ce qu'il entonne le générique avec passion et ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer