Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Dc Comics rompt définitivement ses activités avec le distributeur Diamond Comics

Dc Comics rompt définitivement ses activités avec le distributeur Diamond Comics

NewsDc Comics

Après un partenariat de vingt-cinq avec le réseau Diamond, DC Comics décide de couper les ponts. Dans un communiqué officiel, l'entreprise rompt publiquement toute forme de lien avec le principal système d'envoi des comics aux librairies, kiosques et comic shops, en faveur d'un réseau alternatif formé par les entreprises LunarUCS Comics (pour les single issues) et Penguin Random House (pour les éditions collectées et romans graphiques). Les libraires devront se mettre à la page, avec une dernière salve de commandes estampillées Diamond prévue pour le 15 juin au plus tard.

En s'adressant aux acteurs de la vente, DC Comics présente, sous l'habituelle couche de discours marketing, une envie de renforcer le réseau de distribution de la bande-dessinée aux Etats-Unis. Très concrètement, la paralysie imposée par Diamond, qui choisissait il y a quelques mois de fermer ses entrepôts pour limiter la propagation du Coronavirus et éviter à leurs employés d'être contaminés, aura mis en lumière le danger relatif à mettre tous les pouvoirs entre les mains d'une seule entité. Pour contourner le problème, DC s'était tourné vers Lunar et UCS afin de poursuivre les envois pendant la crise sanitaire.
 
Problème: ces deux enseignes représentent en réalité les boutiques Midtown Comics et Discount Comic Book Services. Autrement dit, deux acteurs ayant une main dans le commerce de BDs, et jugées à tort ou à raison par d'autres librairies comme des concurrents actifs. DC Comics contourne ainsi la neutralité d'usage des éditeurs, qui ne doivent pas privilégier un point de vente précis, en s'associant à des services qui géreront (à deux) l'envoi des numéros au reste de la profession. En laissant une porte ouverte pour de potentiels abus, quoi que l'ensemble des nouvelles règles reste à préciser.
 
Dans l'absolu, DC assume donc cette réflexion au sortir de la pandémie, quitte à se fâcher avec d'autres libraires pas forcément heureux de ce parti pris. Le fait de vouloir au passage "punir" Diamond Comics pour avoir simplement cherché à éviter d'aggraver la crise sanitaire passe, au mieux, pour une revanche mal placée après des semaines à voir toute l'industrie afficher un visage uni et solidaire face à la situation. En ce qui concerne les conséquences plus directes de ce revirement de long-terme, les sorties de DC Comics continueront de se faire le mardi, et jusqu'à nouvel ordre.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Gang d'Azrael et fille du Joker en preview de Batman : Beyond the White Knight #4

Preview
Le chemin de Batman : Beyond the White Knight, troisième opus principal de la continuité spéciale de Sean Murphy sur le Chevalier Noir, ...

Superman & Lois saison 3 : Tom Cavanagh (de retour) à la réalisation du premier épisode

Brève
On ne quitte jamais réellement l'univers de la CW quand on y a goûté. Alors que la seconde saison de la série Superman & Lois ...

Le film Shazam! : Fury of the Gods s'offre un album de BD compagnon chez DC Comics

Actu Vo
En attendant la sortie de Shazam! : Fury of the Gods, dont la sortie a été avancée au mois de décembre de cette année, DC Comics ...

Le podcast Batman Unburied (Batman : Autopsie) de Spotify renouvelé pour une saison 2

Actu Vo
Bonne nouvelles pour celles et ceux qui ont pu apprécier l'expérience audio conférée par le podcast narratif Batman Unburied - ou ...

Batman : Knightwatch, quand la Bat-family se met aux réseaux sociaux

Actu Vo
Du Batman, encore du Batman chez DC Comics ? Oui, et vous commencez à en avoir l'habitude. Le tout est le faire un peu de tri entre les ...
Commentaires (8)
Vous devez être connecté pour participer