Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Supergirl, Flash, Arrow : les audiences de la CW plutôt basses pour les épisodes de rentrée

Supergirl, Flash, Arrow : les audiences de la CW plutôt basses pour les épisodes de rentrée

NewsSeries tv

Il y a quelques années, la présence grandissante des super-héros sur les écrans de télévision et de cinéma avaient mis sur la table le débat de l'affluence publique. Qui aurait le temps de tout regarder ? Qui aurait envie de tout regarder ? Et combien de temps le spectateur moyen est-il prêt à accorder aux adaptations sans devenir un minimum sélectif ?

Le mois d'octobre est une belle démonstration de la réalité de ces débats, du moins sur la CW. Rattrapée par les premiers cheveux blancs de certaines de ses plus anciennes productions (voire d'un bon dégarni frontal dans le cas du pauvre Oliver, à la barbe de daron), la petite chaîne se heurte comme Walking Dead à un sentiment manifeste de lassitude publique. Plus ou moins mesuré dans certains cas, bien entendu.
 
C'est ainsi que Flash, qui ouvrait le bal de cette rentrée de séries CW, démarrait le 9 octobre dernier à un timide 2,08 millions de téléspectateurs pour le premier épisode de sa saison 5. Un démarrage plutôt mou en comparaison des 2,84 millions de l'année dernière, et plus alarmant encore en comparaison des 3,17 millions de l'année d'avant. Si la fanbase solide de la série se stabilise généralement autour des 2,7 millions en moyenne, la saison 4 avait déjà été carnassière avec des chutes en dessous des deux millions - la semaine suivante, le second épisode ne rencontrait que 1,69 millions de spectateurs fidèles.
 
En deuxième partie de soirée, Black Lightning se lançait aussi avec 1,16 millions pour le pilote de sa seconde saison - chiffre bas, plus bas que les 2,31 millions du series premiere l'an dernier. La série réalise son score le plus bas avec cette épisode de rentrée, en perdant en moyenne 50 000 spectateurs qui n'auront pas décidé de rempiler pour une nouvelle saison. La semaine suivante, le deuxième épisode était à 1,02 millions, et on ne doute pas que le seuil symbolique du score sous les six chiffres sera passé dans les mois à venir.
 
On serait d'ailleurs plutôt inquiet pour Black Lightning, qui n'a pas, contrairement à ses cousines, la chance de compter sur un univers partagé établi ou actif pour tirer les chiffres vers le haut. De son côté, Arrow peut souffler sa septième bougie dans le confort ouaté d'un fauteuil tout cuir de grand-papa, avec 1,43 millions - ce qui, certes, paraît assez peu, mais la dernière saison était tombée bien plus bas, avec un épisode 20 à 870 000 spectateurs seulement. Et oui. Comparativement, Arrow égale (à peu près) le pilote de la saison 6, qui avait rassemblé 1,52 millions de téléspectateurs. Comme quoi, le catch, ça fidélise.
 
Enfin, Supergirl semble aussi en bout de parcours avec 1,52 millions de spectateurs sur son pilote. Ce qui paraît honorable en comparaison de Arrow, mais à l'image de Flash, la série ne fait en réalité que chuter depuis plusieurs années - passée d'un series premiere sur CBS à 12 millions de spectateurs à une audience de 3 millions au maximum sur la CW, puis 2 seulement, puis 1,8 en moyenne au cours de la dernière saison. 
 
Cela étant, pas d'inquiétudes (ou plutôt, inquiétez vous si vous en avez ras la couenne), le cas de la série Arrow est un exemple assez parlant de la capacité de la CW à se foutre pas mal des audiences tant que le million reste atteint - le fait qu'Oliver Queen peine à atteindre ce chiffre est une des raisons pour lesquelles beaucoup pensent que la série n'ira pas au-delà de la septième. Le fait est qu'avec son accord de distribution en replay avec Netflix, des accords de diffusions à différents coins du globe et un écosystème qui marche tout seul, la chaîne n'a pas besoin de se remettre réellement en question.
 
Prenez au passage le cas Riverdale (qui coûte moins cher à produire au demeurant), stationnaire entre 1 et 1,4 millions sur la majorité de sa saison 2 et renouvelée sans encombres pour une troisième aventure. Le fait d'amener du sang neuf avec Batwoman et d'autres personnages à l'avenir - on ne s'inquiète pas pour ça - devrait permettre à l'univers CW de se maintenir à flot. Et de son côté, Berlanti Productions parie sur l'avenir avec une ample présence sur le service DC Universe, les fans auront donc toujours à boire et à manger même si la chaîne décidait un jour de fermer le robinet.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Supergirl : le film avec Sasha Calle chez DC Films serait aussi en danger, selon Rolling Stone

Brève
Alors que Warner Bros. Discovery doit faire une présentation aujourd'hui à ses actionnaires et établir les plans de sa nouvelle ...

La Supergirl de Tom King et Bilquis Evely se montre en preview

Preview
S'il ne fait peut être plus autant d'émules qu'à l'époque où il écrivait la série régulière Batman, Tom King continue d'être un ...

Le film Supergirl est toujours en développement chez Warner Bros.

Ecrans
Remous et nouvelle direction chez Warner Bros. Dans la foulée de l'annulation des projets New Gods et The Trench, des questions se posent ...

Supergirl : un trailer pour l'ultime saison de la série CW

Ecrans
C'est à partir du 30 mars que la CW proposera sur ses ondes les débuts de la sixième et dernière saison de la série Supergirl, que la ...

Supergirl : Woman of Tomorrow par Tom King et Bilquis Evely en juin 2021 chez DC Comics

Actu Vo
MàJ 02/03/21 : quelques heures après la sortie de ce premier article, DC Comics a dévoile l'équipe créative, et c'est totalement de ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer