Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Black Panther : Wakanda Forever : l'attitude antivax de Letitia Wright aurait posé problème au studio selon Justin Kroll

Black Panther : Wakanda Forever : l'attitude antivax de Letitia Wright aurait posé problème au studio selon Justin Kroll

NewsCinéma

S'il arrive enfin, au terme d'une période d'incertitudes particulièrement fastidieuse, vous avez dû le constater, la gestation de Black Panther : Wakanda Forever n'a pas été de tout repos. Le second film de Ryan Coogler, sur commande de Marvel Studios, a effectivement dû se frotter à une bonne quantité de problèmes dont les productions de cette ampleur espèrent généralement se passer. A commencer par l'affreux trépas de l'interprète principal. 

Et puis, plus tard, une pandémie mondiale en forme de gigantesque obstacle aux phases de tournage, et quelques autres désagréments variés. Le projet arrive enfin, mais l'avenir de la saga s'est aussi écrite depuis les plateaux face à des équipes contraintes à composer avec le pire, et un studio pas forcément heureux de la situation dans laquelle le film a pu finir par voir le jour.

Notamment, une friction vis-à-vis de la légataire directe de T'Challa

De passage dans un podcast récemment, le journaliste Justin Kroll, reporter vedette de la rédaction de Deadline, évoque le cas de l'actrice Letitia Wright, interprète de Shuri dans les deux films Black Panther ainsi que dans les Avengers : Infinity War et Endgame. Entre autres choses. Le journaliste, en compagnie de Matt Belloni (dans le podcast "The Town with Matt Belloni"), cofondateur du site Puck, une source relativement récente et toute aussi bien renseignée que certaines des principales enseignes de la presse spécialisée sur les confidences du milieu hollywoodien, explique que le tournage aurait pu être interrompu en fonction de l'attitude de Wright sur les plateaux. En vue, le fameux problème de la vaccination imposée aux équipes sur les tournages de grosses productions pendant la pandémie, et le refus de l'actrice de se conformer à cette norme sanitaire.
 
L'information n'a rien de proprement nouveau - en décembre dernier, Letitia Wright avait effectivement défrayé la chronique en se prononçant contre les vaccinations sur les réseaux sociaux, en accusant la Chine de propager volontairement le virus et en accommodant cette curieuse prise de parole de propos ouvertement transphobes, dans une série de tweets supprimés depuis. Le refus de recevoir une dose de vaccin avait à l'époque du tournage posé un problème majeur, au point de faire perdre un temps précieux (et quelques millions de dollars de sur place) à Marvel Studios.
 
Selon Kroll, l'attitude de la vedette aurait mis le studio dans l'embarras. Le journaliste explique que si "de nombreuses vedettes ont exprimé des doutes quant à l'attitude à adopter vis-à-vis des vaccins", la plupart d'entre eux ne se sont pas retrouvés en difficulté. Le problème serait plus lié à cette prise de parole, qui aurait apparemment suffit à effrayer de nombreux employeurs et à réduire le champ des possibles de Letitia Wright, sortie d'un scandale public que les studios, eux, ne seraient pas prêts d'oublier de sitôt.

Dans une moindre mesure, la situation évoque le cas d'Ezra Miller et de la difficulté des sociétés de production ou de distribution à gérer les scandales publics relatifs aux vedettes - en particulier dans le champ particulier du cinéma des super-héros. Kroll explique que "ce genre de commentaires fait partie des sujets à éviter" et que "cela a pu contribuer à effrayer certains employeurs. Quand vous êtes une jeune star, l'objectif est d'avoir le plus de rendez-vous possibles, or, quand vous perdez cette possibilité, ça ne vous aide pas dans vos possibilités de carrière." Fort heureusement pour Wright (ou tristement pour l'industrie, c'est selon), Marvel Studios doit composer avec l'héritage laissé par le grand Chadwick Boseman pour maintenir en vie une franchise amputée - dans cette configuration, l'actrice reste ainsi à l'abri d'un éventuel scandale public (ou de la trouille de la voir s'aventurer à l'avenir sur ce terrain) par simple effet de "vedette par défaut".
 
Cela ne signifie pas pour autant que son cas reste protégé ou assuré des décisions commandées par le groupe Disney (qui verrait d'un assez mauvais oeil un nouveau dérapage à n'en pas douter) mais, les faits sont là. Si Letitia Wright a effectivement pu servir de facteur bloquant au tournage de Black Panther : Wakanda Forever, le film est désormais mis en boîte et les excentricités complotistes de la pandémie devraient un peu se calmer à mesure que les contaminations reculent, cas après cas. D'ici à ce que l'actrice sorte des éléments de langages officiels pendant la campagne de promo' ou d'ici le prochain projet...  A voir. Surveillez vos pangolins.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Oscars 2023 : The Batman et Black Panther : Wakanda Forever nommés dans plusieurs catégories

Ecrans
Point de passage crucial du passage de la nouvelle année à Hollywood, la liste des nommé(e)s à la Cérémonie des Oscars s'annonce, ...

Une nouvelle série Black Panther par Eve L. Ewing et Chris Allen en juin 2023

Actu Vo
Du nouveau pour Black Panther du côté des comics ; alors que John Ridley IV doit conclure son run actuel au mois de mars arrivant, Marvel ...

La Chine autorise finalement la sortie d'Ant-Man & the Wasp : Quantumania (et Black Panther : ...

Ecrans
Fin de la punition imposée par la Chine aux productions Marvel Studios. Le régime politique a décidé d'autoriser la sortie de Black ...

Black Panther : John Ridley IV conclura son run en mars 2023 chez Marvel

Actu Vo
Avec une bonne année et quelques mois au compteur, le run de l'auteur oscarisé John Ridley IV sur la série Black Panther s'apprête à ...

Marvel présente le programme du Black History Month 2023 (et détaille le numéro Wakanda Forever ...

Actu Vo
Comme chaque année, la Maison des Idées s'investit dans la mise en avant des identités afro-descendantes avec un petit programme prévu ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer