Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Contre toute attente, la série Constantine de HBO Max serait en bonne voie

Contre toute attente, la série Constantine de HBO Max serait en bonne voie

NewsSeries tv

Au sortir de la présentation adressée aux investisseurs du groupe Warner Bros./Discovery Inc., plusieurs constats semblaient pourtant se profiler. D'une part, David Zaslav, le patron des deux compagnies récemment assemblées en un seul (vaste) conglomérat, compte bien mettre un coup d'arrêt aux longs-métrages originaux sur la plateforme HBO Max à partir d'une certaine enveloppe budgétaire. Prenez Prey sur Disney+ : un blockbuster de bonne facture gâché sur une plateforme de vidéo-à-la-demande, exemple criant de la nouvelle mécanique du groupe Disney qui compte prioriser d'ici les années à venir le streaming au détriment de l'expérience en salles, à quelques exceptions près. Cette façon de faire n'intéresse pas Zaslav, qui expliquait récemment ne pas comprendre pas où se situe le retour sur investissement.

Et il s'y connaît : il vient de foutre en l'air 90 millions en annulant le film Batgirl. 

Si vous avez besoin de conseils en investissements, demandez David. Bref, pour le cas des séries télévisées en revanche, rien ne semble avoir été tranché. De fait, le marché des grosses productions en feuilleton constitue aujourd'hui le nerf de la guerre des plateformes de streaming et un enjeu croissant dans les sociétés connectées où la mécanique de l'épisode hebdomadaire est revenu en force depuis quelques années. Chaque plateforme a son mastodonte, quelques unes en comptent même plusieurs - The Mandalorian, The Boys, The Witcher, bientôt Le Seigneur des Anneaux, Stranger Things, For All Mankind dans une moindre mesure, etc. Impossible pour Warner Bros. de faire l'économie de ces grands produits d'appel susceptibles de générer un revenu régulier de fans fidèles, de retour chaque année pour la saison suivante.

La limite des budgets pour les productions HBO Max aurait pourtant été fixée à 35 millions de dollars. Ou en tout cas, la directive a été formulée telle quelle il y a quelques mois lors du premier coup de balais organisé par Zaslav et ses lieutenants, ce qui conduisit à l'annulation du projet de film Wonder Twins, jugé trop cher. Dans les faits, cette enveloppe reste toutefois largement insuffisante pour espérer concurrencer les machines de guerre des plateformes d'en face - et James Gunn a de son côté rappelé à deux reprises que la série Peacemaker allait bien avoir lieu, et probablement sans coupes budgétaires à l'horizon. En somme, le cas des séries télévisées n'aurait pas été tranché, et le plafond des 35 millions serait en fait une directive au cas par cas et surtout positionnée pour les projets de longs-métrages.

Dans cette perspective, la rédaction de Deadline, au moment de concevoir un article sur les récents soubresauts observés chez Warner Bros. Discovery. suite à la présentation aux investisseurs, explique que les deux premières séries Justice League Dark de Bad Robot n'auraient pas été annulées. Une surprise, compte tenu de la relation tendue entre David Zaslav et J.J. Abrams. Le patron de Bad Robot avait effectivement signé un partenariat avec l'ancienne équipe dirigeante de Warner Bros/HBO Max pour produire plusieurs exclusivités, parmi lesquelles le groupe de séries JLD et la série Demimonde - or, celle-ci a justement été annulée récemment pour des questions de budget.

Deadline vante une source en interne pour affirmer que Constantine, nouvelle adaptation des comics Hellblazer, serait solidement ancrée sur ses appuis et prête à se lancer pour de bon. On peut se demander si la série The Sandman n'a pas servi de motivateur - après tout, en BD, les deux imaginaires sont cousins et quoi qu'il s'agisse d'une sortie Netflix, The Sandman reste une production Warner Bros. Television. Pour l'heure, le retour du Hellblazer sur le petit écran serait donc le projet le plus avancé. En parallèle, une adaptation de Madame Xanadu ("Madame X") serait également en développement, mais celle-ci n'a pas donné de signe de vie pour le moment.

Beaucoup de choses peuvent encore se passer d'ici à l'écriture et au tournage du pilote, on attendra donc un peu avant de s'emballer. Encore en pleine restructuration, l'antenne DC Films attend pour le moment de se séparer de Walter Hamada pour introniser Alan Horn et une nouvelle feuille de route appliquée à l'ensemble des futurs projets.

Source

Corentin
est sur twitter
à lire également

Warner Bros. Discovery prépare un Constantine 2 avec Keanu Reeves de retour dans le rôle

Ecrans
Qu'est-ce-que c'est que cette bouillabaisse ? Au coeur de l'infatigable feuilleton de la gestion de DC Comics au sein des (nouveaux ?) ...

HBO Max abandonne les séries Constantine et Madame Xanadu (qui seront proposées à d'autres ...

Ecrans
Avec l'annonce du film Constantine 2, fondé sur le retour de Keanu Reeves dans le rôle de l'exorciste professionnel du tabagisme ...

Les séries Justice League Dark de Bad Robot (J.J. Abrams) encore et toujours au point mort

Ecrans
Dans le cadre d'une tribune plus générale sur le cas du contrat signé entre Bad Robot et Warner Bros. il y a quelques années, ...

L'animé interactif Constantine : The House of Mystery débarque le 25 mai 2022 en Blu-Ray

Ecrans
Une bonne nouvelle pour les amateurs de DC Comics et d'animation. Quelques temps après s'être dévoilé dans une première bande-annonce, ...

Constantine : The House of Mystery, nouveau moyen métrage en animation, dévoile sa bande-annonce

Ecrans
Annoncé en octobre dernier, dans le cadre des présentations de WB Animation pour la convention en ligne DC FanDome, le moyen ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer