Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Philip Kennedy Johnson au travail sur une nouvelle série James Bond chez Dynamite

Philip Kennedy Johnson au travail sur une nouvelle série James Bond chez Dynamite

Newsdynamite

Dépositaires des droits d'édition pour les comics James Bond aux Etats-Unis depuis un long moment maintenant, Dynamite Entertainment poursuit l'exploitation de la franchise avec de nouveaux projets à intervalles réguliers. L'entreprise table sur un esprit anthologique, avec des équipes créatives variées se passant généralement le personnage, en suivant l'esprit des romans et des films : une aventure, un vilain, un générique de fin. Philip Kennedy Johnson s'intéresse à son tour à l'espion - après avoir déjà travaillé sur les comics Alien - pour un titre Ian Fleming's James Bond 007, ou tout juste "007", annoncé pour cet été.

Le Bond ne suffit pas

Dans le communiqué de presse qui annonce ce projet, étonnamment dénué de l'habituel sous-titre (encore que Dynamite s'amuse aussi à jouer avec le principe, en se contentant d'appeler certaines séries "James Bond" sans plus de façons), le scénariste explique s'intéresser à l'aspect espionnage. En notant, avec judicieusement, que si l'agent secret est effectivement censé mener des opérations de renseignement, sa part d'espion a souvent tendance à être mise au second plan au profit de scènes d'action et d'explosions tapageuses. A priori, PKJ compte formuler une sorte d'entre-deux, avec davantage de manigances, mais toujours un peu de bagarre.
 
Au programme de cette nouvelle série 007, Bond se retrouve pris dans un sacré pétrin. Censé exfiltrer un individu de Russie, il se retrouve le dos au mur et doit finalement assassiner celui qu'il était censé ramener au pays. Ses supérieurs n'apprécient pas, lui reprochant d'avoir renoncé à son devoir et le menacent de le faire suspendre du MI6. En parallèle, l'agent secret ne peut s'empêcher de repenser à cette fameuse mission, à ces adversaires qui le poursuivaient et à leur curieux accent américain. Dotés d'une technologie de pointe et d'informations classées secret défense, ceux-ci ne seraient pas ce qu'ils prétendaient être au moment de leur rencontre avec Bond. Le héros reçoit au passage un message de la part de Gwendolyne Gann, ancienne agente double-zéro et ancienne maîtresse, sur le point de faire son retour dans le business des services de renseignement.
 
Une organisation secrète baptisée Myrmidon est aussi évoquée dans le synopsis officiel - de quoi largement relier les points entre eux pour les habitués de la saga et de ses scénarios souvent très faciles d'accès. Pour le premier numéro, les artistes Tommy Lee Edwards, Marc Aspinall, Soo Lee et Marc Laming se chargeront des couvertures. Ian Fleming's James Bond 007 #1 est attendu pour le mois d'août.
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

James Bond : Himeros, quand 007 se lance sur la piste d'un trafic sexuel, chez Dynamite

Actu Vo
Dynamite Entertainment poursuit l'exploitation de la propriété intellectuelle des James Bond. Depuis quelques années, l'éditeur ...

Greg Pak récupère James Bond pour une nouvelle ongoing

Actu Vo
Après une jolie série de noms sur les comics James Bond, de scénaristes talentueux et rares comme Warren Ellis, Andy ...

Découvrez les titres James Bond de Dynamite avec le dernier Humble Bundle

Actu Vo
Son nom est Bond, James Bond et nous le connaissons bien pour ses nombreuses aventures sur les écrans de cinéma depuis plus de cinquante ...

Dynamite met en ligne gratuitement le premier numéro du James Bond de Warren Ellis

Brève
A l'occasion de la sortie du trade de la série James Bond : Vargr, son éditeur Dynamite Entertainment fait bien les choses ...

Ales Kot fait son debriefing dans la preview de James Bond : The Body #1

Preview
Le scénariste Ales Kot n'aura jamais été aussi occupé entre Generation Gone, sa prochaine série Image Comics, Days of Hate, son ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer