Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Dark Horse accueille un nouvel imprint piloté par le grand Matt Kindt : Flux House

Dark Horse accueille un nouvel imprint piloté par le grand Matt Kindt : Flux House

NewsDark Horse

Un nouveau chapitre s'ouvre dans la carrière de Matt Kindt. L'artiste prolifique, déjà sur plusieurs fronts avec des projets à Hollywood, en France, et les fournées régulières de créations originales à droite et à gauche, s'apprête à monter son propre label au sein des éditions Dark Horse. Cette nouvelle enseigne, Flux House, se lancera avec un prolongement de la série Mind MGMT. Kindt blague sur le fait que cet univers a fini par devenir, à force de volumes, une sorte de signature que le public identifie immédiatement. 

In Flux

Mais, les choses vont changer : pour la mini-série Mind MGMT : Bootleg, le bonhomme délègue à d'autres le soin d'illustrer la suite de l'histoire. L'intrigue de ce nouveau projet démarre quelques années après la conclusion de la première série, et s'intéressera à de nouveaux personnages. Kindt explique avoir cherché à s'éloigner de l'équipe originale de Mind MGMT pour justifier l'entrée de nouveaux dessinateurs et insuffler une énergie différente à cet univers, particulièrement dense en bizarreries - mais illustré exclusivement par lui seul jusqu'ici, des crayonnés à la couleur. Chaque numéro de Bootleg accueillera un contributeur inédit, se consacrera à un personnage inédit, pour accompagner cette ouverture des possibles. Kindt reste à l'écriture, et en profite pour ouvrir la porte à des artistes qu'il adore :

  • Farel Darymple, un artiste peintre que Kindt avait rencontré à ses tout débuts, et qui s'était déjà chargé d'une couverture variante sur Ether.
  • David Rubin, qui bosse déjà sur un autre pan de la bibliographie Matt Kindt avec le roman graphique Cosmic Detective, cocréé par Jeff Lemire et actuellement en cours de réalisation.
 
  • Matt Lesniewski, un jeune talent repéré par Kindt pour son travail sur The Freak et déjà responsable d'une autre collaboration, Crimson Flower (l'est très fort, au passage).
 
  • Jill Thompson, qui n'a pas vraiment besoin d'être présentée. Le scénariste explique qu'il s'agit ici d'un caprice de fan de Sandman - la série qui avait motivé la création de Mind MGMT au départ.
 
Pour aller plus loin, Flux House s'annonce comme un label différent des initiatives lancées ces dernières années dans le genre de Syzygy ou Young Animal - dans le sens où ces enseignes variées se proposaient de suivre un modèle d'édition conventionnel avec des feuilletés de 24 à 32 pages sans apport particulier sur le format, et des albums pour collecter les séries après la prépublication en kiosque. De son côté, Kindt, grand amoureux des comics, estime que les éditeurs n'ont jamais cherché à expérimenter. Evoquant la qualité du papier, ou les standards rigides des BDs éditées aux Etats-Unis en termes de poids, de tailles ou de l'expérience de lecture en règle générale, l'artiste entend aller plus loin.
 
Selon lui, Flux House se donne pour mission de proposer de nouvelles idées. A la fois sur la taille des titres, la maquette des albums, jusqu'à la communication autour de chaque nouvelle série - Kindt prend l'exemple des surréalistes, des dadaïstes ou d'autres mouvements artistiques cherchant à réinventer ou à casser les règles structurelles de leurs disciplines. Au hasard, le bonhomme entend par exemple proposer un comics pensé comme... un jeu de cartes. Un deck de cartes qui comprendra bel et bien une histoire en roman graphique, mise au service de ce format, et qui serait apparemment compatible avec le jeu de cartes Mind MGMT prévu pour cet été (Kindt profite de l'annonce de Flux House pour glisser cette petite annonce de produit dérivé). Une envie de pousser plus loin la compréhension de la narration en BD qui accompagne d'autres projets antérieurs, à l'image du "comics en vinyle" d'il y a quelques années.
 
Un autre ouvrage aura droit à une couverture en fourrure, d'autres séries seront éditées au format magazine, etc. Dark Horse laisse un contrôle créatif total à Matt Kindt pour cette nouvelle aventure, et fonctionnera sur un principe de creator owned pour le moindre nouveau projet. Cette confiance de l'éditeur s'accompagne aussi d'un lancement sans "filet de sécurité", et l'auteur explique être prêt à voir l'expérience s'écrouler, se nourrir de cette appréhension pour se motiver à aller plus loin en évitant à chaque fois de tomber dans le gimmick. Un vaste programmé entre les mains d'un fou - diablement talentueux - dont on espère pouvoir vous reparler rapidement, compte tenu du champ des possibles ouvert par cette entreprise, forcément enthousiasmante.
 
Vous pouvez retrouver une entrevue de Matt Kindt accordée à la rédaction de CBR dans le lien source pour plus de détails.
 
 

 

 

 

 

Corentin
est sur twitter
à lire également

Colder, un omnibus d'horreur et épouvante de Paul Tobin et Juan Ferreyra, à soutenir sur Ulule ...

Actu Vf
A intervalles réguliers, la maison d'édition Komics Initiative propose par le site de financement participatif Ulule des ...

Dark Horse annonce une série White Savior par Eric NGuyen (Gigantic) pour janvier 2023

Actu Vo
En définitive, le rachat de la maison d'édition Dark Horse Comics par le groupe Embracer ne semble pas avoir eu le moindre ...

The Ones : la série de Brian M. Bendis et Jacob Edgar présente ses premières planches

Actu Vo
Après avoir livré le premier volume de Phenomena, Brian Michael Bendis s'attaque à un projet de plus petite taille. Une comédie, ...

Eric Powell retourne chez Dark Horse avec The Goon (et l'imprint Albatross Funnybooks)

Actu Vo
Dans la foulée de Usagi Yojimbo, revenu vers Dark Horse après quelques années chez IDW Publishing, la maison de Mike ...

Resident Alien de retour pour un septième volume en novembre 2022 : The Book of Love

Actu Vo
Lors de la dernière série Resident Alien (Your Ride's Here), Peter Hogan et Steve Parkhouse avaient déjà prévu un ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer