Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Jurassic League #1 lâche les dinos masqués dans une poignée de superbes premières planches

Jurassic League #1 lâche les dinos masqués dans une poignée de superbes premières planches

NewsDc Comics

Avec quelques semaines d'avance, DC Comics publie quelques premières planches pour le numéro Jurassic League #1. Le projet se présente comme une mini' en six en forme de réalité parallèle, dans un monde de dinosaures anthropomorphes avec sa propre Justice League. Un Batman allosaure, un Superman brachiosaure, une Wonder Woman torosaure, et un Joker dilophosaure, entre autres manifestations aviennes (et non sauriennes : les dinosaures sont des oiseaux, sache le jeune drogué) des personnages habituels de l'environnement DC. Daniel Warren Johnson officie à l'écriture de ce petit projet en forme de fantasme absurde, avec l'artiste Juan Gedeon aux dessins.

Et là vous vous dites peut-être "mais attends... C'est débile"

Ce qui fait de vous des gens très ennuyeux qu'on n'a pas envie de côtoyer en société. Mais mettons que le point de vue se défend : oui, c'est vrai, sur le papier, remplacer la Justice League par des dinosaures qualifie peut-être effectivement d'un caractère vaguement enfantin susceptible de repousser certains lecteurs plus adultes, plus matures ou plus sélectifs, loin d'adhérer à la frénésie culturelle autour de ces magnifiques grosses bêtes d'autrefois amorcée entre la fin des années 1980 et le début des années 1990, avec, mais pas seulement, l'immense Jurassic Park pour sanctifier cette obsession générationnelle. Dans l'idée, les arguments s'entendent. Sauf que, on s'en fout. Parce que Batman est un dinosaure pour la seconde fois, et ce coup ci, Scott Snyder n'a rien à voir avec le projet. Savourons cette deuxième chance, le bonheur n'est qu'à une bête portée de main.
 
Parce que le titre est écrit par Daniel Warren Johnson, le Batman de cette réalité adopte déjà les codes en vigueur pour les séries pilotées par le bonhomme (vous reconnaîtrez un bon vieux German Suplex hérité de la passion du scénariste pour le catch américain), avec un Aquaman façon reptile marin déjà superbe et une Diana qui se coupe officiellement des mythes grecs - ou pas, peut-être que les dinosaures étaient aussi fans d'Apollon et Ares. On sait pas, on n'était pas là. 

Jurassic League #1 est attendu pour le 10 mai 2022 - 'voyez, déjà une bonne raison d'être optimistes vis-à-vis de l'avenir immédiat. La couverture variante est signée Walt Simonson.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

A nos portes, les dinosaures costumés de la Jurassic League annoncent leur venue en images

Preview
A quelques jours de sa sortie en kiosques, Jurassic League #1 s'offre une preview officielle. Le numéro a déjà largement été ...

Daniel Warren Johnson de retour chez DC avec les dinosaures de la Jurassic League

Actu Vo
Les gosses nés aux alentours de 1990 le savent mieux que personne : tout est meilleur avec des dinosaures. Avant ou après la mode lancée ...
Commentaires (1)
Vous devez être connecté pour participer