Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Black Widow : le dernier décalage de sortie multiplie les estimations du box-office US par trois

Black Widow : le dernier décalage de sortie multiplie les estimations du box-office US par trois

NewsCinéma

Dans le marasme de la crise que connaît tout le secteur du cinéma avec la pandémie de coronavirus, bon nombre de studios ont décalé ad nauseam leurs sorties les plus importantes. Tant dans la compréhension qu'il ne sert à rien de sortir un film dans un pays où la plupart des cinémas sont fermés, des enjeux sanitaires sous-jacents, mais avec un calcul économique également évident. Marvel Studios de son côté avait souhaité maintenir jusqu'au bout la sortie de Black Widow exclusivement pour le cinéma, mais la réalité de la situation sanitaire mondiale (ou du moins, américaine) a finalement poussé le géant à repousser une ultime fois le long-métrage, à juillet 2021, avec une sortie simultanée (à prix coûtant) sur Disney+. Selon les analystes du milieu, cette décision devrait les rendre gagnants.

La moula par trois pour Black Widow

C'est en effet selon un rapport du site professionnel The Numbers, spécialiste dans l'analyse du box-office américain, que le récent décalage de Black Widow de mai à juillet 2021 apparaît comme on ne peut plus bénéfique à Marvel Studios. Jusqu'alors projeté à s'offrir un score total de 45 M$ sur le territoire américain, est maintenant estimé à réussir à faire un total de 170 M$ pour sa sortie estivale, avec un weekend d'ouverture estimé à 63 M$. Un multiplication par trois des estimations fortement liée à l'avancée de la campagne de vaccination aux Etats-Unis, et l'espoir que plus de la moitié des salles US pourront fonctionner normalement cet été, même avec des capacités d'accueil réduites.

Malgré ce facteur trois important, les projections de Black Widow restent d'elles même très faibles, bien loin des ouvertures à +100M et des totaux à +300M$ que les productions Marvel Studios ont pris l'habitude de s'offrir au cours des dernières années. L'un dans l'autre, comme le nomme le média The Observer, ce genre de basculement additionné au succès récent en salles (toutes proportions gardées) de blockbusters comme Godzilla vs Kong laisse poindre à un avenir un poil plus serein pour les grosses machines hollywoodiennes. Par ici, encore faudra-t-il se souvenir d'à quoi ressemble un "cinéma" d'ici le 7 juillet 2021, quand Black Widow sortira (peut-être).  

Source

Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également

Où l'on comprend enfin le système de paiement injuste des adaptation de comics contre les auteurs

Ecrans
Il y a un an tout pile - à trois jours près - la rédaction du Hollywood Reporter se penchait sur le système de répartition des ...

Marvel Studios prépare un film Thunderbolts par le réalisateur Jake Schreier

Ecrans
Nouveauté à l'horizon des productions Marvel Studios, dans ce que d'aucuns qualifient encore de Phase 4 et qui semble désormais se ...

La série Black Widow de Kelly Thompson se conclut cette semaine à son 15e numéro

Brève
Marvel n'ayant pas l'habitude de communiquer au fil de ses sollicitations sur ses fins de série régulière (au contraire de DC Comics), ...

Black Widow : Disney aurait perdu l'équivalent de 600 millions de dollars sur le piratage du film

Ecrans
En marge de la transition des géants du cinéma vers le marché de la vidéo-à-la-demande, le sujet du piratage, généralement passé ...

Scarlett Johansson et Disney trouvent un terrain d'entente autour de Black Widow (pour 40 millions)

Ecrans
Un nouvel octogone prometteur qui tombe à l'eau. Au sortir de quelques semaines de conflit ouvert, Disney et Scarlett Johansson ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer