Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Dans une des versions du film de Todd Phillips, Joker était censé tuer Bruce Wayne et ses parents selon Kevin Smith

Dans une des versions du film de Todd Phillips, Joker était censé tuer Bruce Wayne et ses parents selon Kevin Smith

NewsCinéma

MàJ : peu de temps après que l'histoire initiale a fait le tour du web, le rédacteur en chef du site spécialisé Collider, source fiable des milieux informatifs hollywoodiens, se porte volontaire pour mettre en contradiction les déclarations de Kevin Smith. Selon leur rédacteur en chef Steven Weintraub, les déclarations du bonhomme ne seraient donc qu'affabulations, quoi que Smith se soit montré assez clair sur le côté incertain de ce qu'il a entendu. A voir si vous serez plus à même de croire sur parole Kevin Smith ou Steven Weintraub - le résultat n'ayant que peu d'importance, puisque cette fin possiblement alternative n'a au final jamais vue le jour. Reste alors la simple hypothèse de savoir si elle a pu être envisagée ne serait-ce qu'une fois ou non.


Avec quelques mois de retard, le chroniqueur et cinéaste occasionnel Kevin Smith évoque une fin "alternative" au film Joker de Todd Phillips dans son célèbre podcast Fatman on Batman. Une information à prendre au conditionnel, encore que le bonhomme assure avoir appris les faits de la bouche d'une source sûre et bien renseignée, mais, avec les pincettes d'usage, explique qu'il ne peut pas affirmer pour autant que cela a réellement été prévu.
 
En résumé, dans les dernières minutes du film Joker, le personnage d'Arthur Fleck, au lieu d'assassiner sa psychiatre et de s'enfuir gaiement dans les couloirs de l'asile, devait initier une séquence de flashback après sa dernière réplique. Une fin plus sombre, qui aurait été à l'envers du canon de DC Comics et aurait privé toute éventualité de suite d'un Batman en costume, voire d'un Bruce Wayne par-delà le seuil symbolique de l'enfance et de l'assassinat de ses parents.
 
"A l'origine, la fin devait être différente. Il est à l'hôpital psychiatrique, et il rigole, il a un rictus, et il dit 'je viens de penser à quelque chose de marrant'. Ce qui devait se passer à ce moment là, c'était que le film devait revenir au moment de la mort de Thomas et Matha Wayne et montrer que c'était en fait lui qui les avait tué. Le gamin devait pleurer, hurler, et Joker devait se retourner, commencer à partir, puis hausser les épaules, se retourner et flinguer le gamin. Générique de fin."

Une idée de clôture qui aurait emprunté l'idée du Joker comme origine du mythe de Batman à Tim Burton, mais en ajoutant un pincement plus sombre, privant Gotham City de sa figure de justicier et abandonnant la ville aux clowns révolutionnaires et meurtriers. Bien entendu, dans cette perspective, on imagine que tout ça devait être filmé de manière à laisser planer le doute sur la véracité de la scène, selon le fameux précepte narratif du raconteur à qui l'on ne peut pas se fier.

Il est probable que Warner Bros. n'ait pas été particulièrement favorable à l'idée de franchir le tabou symbolique du meurtre de Batman - qui ne s'est jamais vu et ne se verra sans doute jamais au cinéma - ou de se priver de la possibilité d'une suite. Les faits survenus depuis la sortie et le succès du projet auront été en ce sens, prouvant que le studio reste intéressé par l'idée de réitérer l'expérience Todd Phillips, vu la quantité de billets verts accumulés par le premier film Joker

L'ensemble du dialogue est à retrouver ci-bas, à partir de seize minutes de vidéo.

 
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Un épilogue à Batman : Three Jokers pour l'anthologie Joker : The World

Actu Vo
Annoncée le mois passé, l'anthologie Joker : The World arrivera à l'automne chez DC Comics pile à temps pour célébrer à la fois les ...

Joker : Folie à Deux : le premier trailer du film de Todd Phillips tombera le 9 avril 2024

Ecrans
Pour Joker : Folie à Deux, Warner Bros. observe une tactique qui vise à l'économie des éléments publicitaires. Depuis les ...

Joker : Folie à Deux : quelques nouvelles informations (plus ou moins spoiler) à l'aune des ...

Ecrans
Warner Bros. va vite. Le film a beau être attendu pour l'automne, on en entend parler de plus en plus fréquemment, avec des images, ...

The People's Joker : la réinterprétation queer (et non-officielle) du clown s'offre une ...

Ecrans
Contre toute attente, Joker : Folie à Deux ne sera pas le seul long-métrage consacré au clown de Gotham City à voir le jour ...

Joker : Les Derniers Jours d'un Clown (Last Laugh) annoncé chez Urban Comics pour juin 2024

Actu Vf
La faute à Joker : Folie à Deux ? Pas forcément. D'une manière générale, Urban Comics n'a jamais eu besoin d'une excuse précise ...
Commentaires (1)
Vous devez être connecté pour participer