Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Sur Joker, Warner Bros. avait opté pour une co-production (et se prive donc d'une partie des profits)

Sur Joker, Warner Bros. avait opté pour une co-production (et se prive donc d'une partie des profits)

NewsCinéma

Apparu aux Etats-Unis depuis un peu plus d'une dizaine de jours, le Joker de Todd Phillips semble bien parti pour abattre un ou deux records de rentabilité dans la case des adaptations de comics. Mis en route avec une enveloppe dérisoire (proportionnellement au budget moyen de ses pairs), le film a récolté, en l'espace de deux petites semaines, un énorme score de 500 millions de dollars au box office mondial. Les cabinets d'analystes (en transe) pensent aujourd'hui que le projet aurait de quoi atteindre les 800 millions en douceur, prouvant aux éminences grises des blockbuster d'Hollywood que le chiffre est à portée de mains, même sans l'appui d'un gros budget aux effets spéciaux - ce que Venom avait déjà confirmé, en un sens, à sa façon.

Dans le cadre d'un long récapitulatif sur la mise en route de Joker dans les bureaux de Warner Bros., le New York Times amène cependant un complément d'information, pour relativiser les louanges que certains éditorialistes chantent depuis peu à la gloire du studio.  Beaucoup auront vanté la prise de risque des producteurs, ou la capacité à sortir du modèle traditionnel des gros financements pour aller vers un projet à petit budget, qui assurerait au metteur en scène un peu plus de liberté du fait de sommes plus faibles mises en jeu.
 
L'article du Times explique en effet que, au moment de présenter son idée pour Joker et l'estimation des 55 millions, Warner Bros. et Kevin Tsujihara n'y auraient cru qu'à moitié, frappés par l'habituelle trouille qui pousse les studios à refuser les projets innovants. De ce fait, la société aurait accepté de lancer le développement, mais a partagé les coûts de production avec Village Roadshow et Bron Studios, qui auront mis la main à la poche en participant au budget global. Le film Joker aurait donc coûté moins de 55 millions à Warner Bros., même si les sommes précises ne sont, hélas pas connues.
 
Aujourd'hui, l'entreprise doit se mordre les doigts d'avoir cherché à diviser cette petite mise de fond : Village Roadshow et Bron Studios récupérant, à hauteur du pourcentage sur lequel chacun aura investi, une partie des énormes bénéfices de Joker sur l'ensemble de sa durée de vie en salles. Si ce genre de co-productions sont toutefois assez fréquentes dans le milieu du cinéma, voir la Warner renâcler à l'idée de lâcher un chèque de cinquante millions pour un film portant l’emblème de la franchise Batman a tout de même quelque chose de comique - les 300 millions de budget de Justice League ont apparemment laissé d'importances séquelles traumatiques sur les actionnaires en poste. Moralité : la prise de risque ne risque pas de devenir une norme établie à Hollywood dans les temps les plus proches.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Zazie Beetz de retour pour Joker : Folie à Deux selon Deadline

Ecrans
Les préparatifs de Joker : Folie à Deux avancent bien. Après avoir trouvé une date de sortie dans le catalogue des projets de ...

Joker : Folie à Deux se trouve une date de sortie pour le 4 octobre 2024

Ecrans
Dans la foulée de l'annulation de Batgirl, et face à un état d'incertitude croissant vis-à-vis des productions "canoniques" ...

Harley Quinn & The Joker : Christina Ricci annoncée pour un nouveau podcast narratif DC

Actu Vo
Après la sortie de Batman Unburied (Batman : Autopsie) et Batman : The Audio Adventures (HBO Max), DC Entertainment enchaîne ...

Punchline, nouvelle alliée du Joker, aurait droit à sa propre série cet automne chez DC Comics

Actu Vo
Depuis son apparition en 2020 dans les pages de la série Batman, alors tenue par James Tynion IV, le personnage de Punchline a beaucoup ...

Joker : Folie à Deux : Todd Phillips dévoile officiellement la suite de son film sur le Clown ...

Ecrans
Le Hollywood Reporter avait finalement raison. Le sujet d'une suite au film Joker de Todd Phillips avait en effet été la cible de ...
Commentaires (3)
Vous devez être connecté pour participer