Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Garth Ennis annoncé à l'écriture des prochains comics James Bond chez Dynamite en janvier 2024

Garth Ennis annoncé à l'écriture des prochains comics James Bond chez Dynamite en janvier 2024

Newsdynamite

Belle prise pour les comics James Bond. Contre toute attente, les éditions Dynamite Entertainment semblent vouloir faire très attention quand il s'agit d'exploiter cette franchise en particulier. Depuis les premiers comics 007, l'enseigne aligne une série de signatures impressionnantes, à l'échelle de ses moyens ordinaires : Warren Ellis, Kieron Gillen, Ales Kot, Gail Simone, Rodney Barnes, etc. Une belle surprise au global, pour cette petite maison d'édition plus habituée aux comics d'exploitation sans le sou, et à des méthodes moins louables lorsqu'il s'agit de respecter l'héritage de certaines grandes licences passées sous leur contrôle.

Les comics Bond se découpent sur un principe d'anthologie (un album, une équipe créative, avec quelques séries en plusieurs volumes), en comptant également quelques adaptations réussies des romans de Ian Fleming, et quelques projets consacrés aux personnages secondaires. Paradoxalement, Dynamite Entertainment a réussi là où beaucoup d'autres avaient échoué auparavant : produire de bons comics 007 en jouant sur les forces de la grammaire comics, à cette variété constante des points de vue, et en proposant aux grands noms de l'industrie de s'essayer au personnage. Prochain postulant sur la liste ? Garth Ennis. C'est tout de même extraordinaire.

Jimmy's Bond Star

Rich Johnston, de la rédaction de BleedingCool, dont le travail n'est pas étranger à l'acquisition des droits de James Bond par Dynamite Entertainment, explique que l'enseigne avait déjà en tête de proposer au scénariste irlandais de venir s'amuser avec l'espion dès les premiers pas de cette petite aventure éditoriale. Il aura au final fallu attendre quelques années, mais cette fois, c'est fait. Garth Ennis a été annoncé à l'écriture d'une nouvelle série James Bond, prévue pour le début de l'année prochaine, aux côtés de l'artiste Rapha Lobosco (un habitué des lieux, passé par Black Box avec Ben Percy et The Body avec Ales Kot). 
 
Si d'aucuns pourraient trouver étrange de voir le nom de Garth Ennis, satiriste convaincu, accolé au nom de James Bond, celui-ci explique qu'il lui aura fallu découvrir les romans de Ian Fleming pour se décider à s'intéresser à cette figure populaire du genre de l'espionnage. L'auteur explique que la version originale de James Bond, dans son format littéraire, plus cynique, plus complexe et plus ténébreuse, lui aurait permis de comprendre le potentiel secret de ce héros - à l'ombre des films, généralement plus manichéens, simplistes ou fantasques. Ce différentiel n'est pas tout à fait une nouveauté - Warren Ellis avait dit la même chose au moment de sa prise de fonction, en se calant ouvertement sur la caractérisation de Ian Fleming plutôt que sur celles des différentes interprètes apparus dans les films Bond de la société de production d'Albert R. Broccoli
 
Paradoxalement, Ennis n'est pas un débutant dans le répertoire : chez AfterShock, le scénariste avait déjà signé les deux séries Jimmy's Bastards, une parodie loufoque de James Bond croisée au personnage du film Starbuck. Celle-ci imaginait un monde dans lequel l'espion britannique, à force de conquêtes et de parties de jambes en l'air sans lendemain, aurait fini par semer derrière lui une armée d'enfants bâtards, bien décidée à se venger de leur géniteur pour son comportement de père absentéiste. Dans des tonalités plus sérieuses, Ennis est aussi passé par les séries Unknown Soldier ou Fury Max, preuve de son talent pour le registre de l'espionnage. D'une manière générale, le scénariste est un expert déclaré des personnages capables de tenir une arme, qu'il s'agisse de justiciers, de militaires, de cowboys, de détectives privés ou d'agents des services secrets.
 

 
Dans le cas de la nouvelle série James Bond, le synopsis part sur une proposition plus sérieuse, même si on imagine que l'auteur ne pourra pas s'empêcher de glisser quelques notes d'humour ici ou là :
 
"Cette nouvelle histoire s'intitule 'Cold, Cold Heart', et lance Bond sur la piste d'un tueur en série silencieux. Une relique perdue de la Guerre Froide - un composé chimique intitulé 'Stalvoda', ou 'eau métallique' en Russe, qui permet l'exploit de tuer sans laisser la moindre trace chimique ou physique sur le corps de la victime - a été dérobée dans les laboratoires de l'ex U.R.S.S. il y a de cela plusieurs décennies. Le composé a été ramené en occident par un ancien agent secret, pour être sûr que les Russes ne puissent pas l'utiliser.

Plus tard, les alliés n'ont pas pu s'en empêcher : après des années de recherche, ceux-ci ont réussi à utiliser la Stalvoda pour en faire une arme efficace. Le rêve de tout assassin : un engin qui permet d'éliminer une cible en ne laissant aucune trace susceptible de faire remonter la piste au commanditaire. Evidemment, l'arme en question va être dérobée, et le MI6 décide naturellement de mettre son meilleur homme sur l'enquête. Son nom est Bond. James pour les intimes.

L'espion va commencer ses recherches en allant rendre visite à Archie Tyron - un nouveau personnage créé par Garth Ennis pour les besoins de la série. Ce vétéran, désormais à la retraite, est celui qui a réussi à dérober la Stalvoda aux Russes. Désormais, le vieil homme, excentrique, coule des jours heureux au bord de la mer. Lorsque Bond lui rend visite, il se liera vite d'amitié avec cet autre lui : un agent du gouvernement efficace, entré dans la légende, et qui a réussi à décrocher et à rester en vie jusqu'à pouvoir prendre sa retraite. Une sorte de vision du futur pour l'espion du MI6. En parallèle, ses découvertes le mènent rapidement vers la piste d'une querelle interne au sein des services de renseignement britannique, avec une possible machination à l'oeuvre, des traîtres à débusquer, et tout un tas de gens à tuer."

Bref, une formule somme toute classique, mais qui devrait profiter de l'aisance naturelle de Garth Ennis sur ce genre de formats. Et qui sait ? Peut-être au lancement d'une nouvelle série en plusieurs albums, pour peu que l'auteur (boulimique) se sente à l'aise dans ce nouveau format.
 
James Bond #1 est attendu pour le mois de janvier 2024.
 
 
Garth Ennis To Write James Bond 007 Like Ian Fleming Original Novels
 
Garth Ennis To Write James Bond 007 Like Ian Fleming Original Novels
 
Garth Ennis To Write James Bond 007 Like Ian Fleming Original Novels
 
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

BABS : Garth Ennis et Jacen Burrows se retrouvent à nouveau pour une satire barbare chez Ahoy ...

Actu Vo
Décidément. Les éditions Ahoy Comics ont décidé de fêter en grande pompe leurs cinq ans en multipliant les annonces de nouveaux ...

The Boys : Vought joue le jeu du Super Bowl avec une fausse publicité pour ses super-héros

Brève
Une nouvelle démonstration du savoir-faire des équipes de communication de Prime Video autour de la série The Boys. Alors que la finale ...

Punisher : Get Fury : la série de Garth Ennis et Jacen Burrows enfin annoncée pour le mois de mai ...

Actu Vo
Presque cinq années se sont passées depuis l'annonce de la série Punisher : Get Fury. On ne sait pas exactement pourquoi le titre a mis ...

Marvel Zombies : Black, White & Blood #1 : les morts-vivants sont de retour dans la nouvelle ...

Preview
Les séries "Black, White & Blood" continuent de faire recette dans les réunions éditoriales de la Maison des Idées. A se ...

The Lion & the Eagle (Garth Ennis, PJ Holden) disponible en VF aux éditions Paquet !

Actu Vf
A force d'avoir les yeux trop rivés sur les productions des maisons spécialisées dans l'édition de comics, on en vient à louper les ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer