Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Kelly Marcel, scénariste de Venom et Venom 2, en discussions pour réaliser le troisième volet

Kelly Marcel, scénariste de Venom et Venom 2, en discussions pour réaliser le troisième volet

NewsCinéma

Grande nouvelle ! Ou en tout cas, nouvelle. D'une taille qui reste à définir. Dans la foulée de Ruben Fleischer, puis d'Andy Serkis, la scénariste Kelly Marcel serait en passe de récupérer le poste de réalisatrice sur le troisième film de la saga des Venom. Une montée en grade inattendue pour la scribe, rameutée par Tom Hardy lui-même au moment du premier épisode de cette curieuse trilogie sur un influenceur alcoolique et son ami cannibale imaginaire dans les rues de San Francisco. Hardy et Marcel se sont rencontrés longtemps avant l'ascension du comédien vers le statut de vedette, et celui-ci avait insisté pour l'avoir à ses côtés lors de la tumultueuse aventure Venom.

Final Girl (and the Boogeyman)

La rédaction de Deadline précise au passage que Hardy et Marcel se chargeront également de produire, et d'écrire, une fois encore, à quatre mains, le scénario du troisième film avec l'accord de Sony Pictures. En somme, les deux loustics se sont complètement appropriés les commandes de la franchise. Il ne s'agit pas forcément d'une extraordinaire nouvelle dans la mesure où l'un et l'autre avaient déjà écrit ensemble le script de Venom : Let There Be Carnage - selon une théorie du complot répandue, Tom Hardy serait actuellement en mission pour détruire de l'intérieur le cinéma des super-héros, conscient du danger que pose ce dernier pour la diversité artistique de l'art filmé, et aurait donc volontairement décidé de produire le pire résultat possible. 

Une théorie séduisante, quoi qu'elle ressemble un peu à un genre de conte pour enfants qu'on raconte aux gosses pour éviter de leur filer des cauchemars la nuit. Vous voyez le coup du chien qu'on a emmené "à la ferme" parce qu'il était trop vieux ? Plus tard, les petits comprendront que la vieille saloperie était simplement condamnée et que le gentil docteur Durand a juste fait ce qu'il fallait pour abréger les souffrances de la bébête. 

Dans une version plus plausible des faits, il est surtout assez probable que Tom Hardy, conscient de s'être fait piéger dans un contrat à trois films, a décidé de s'amuser avec sa vieille copine Kelly Marcel en s'offrant sa propre petite trilogie de nanards en échange d'un chèque à six chiffres. Un peu comme un gars piégé dans une soirée de camés au milieu des vapeurs après la fermeture des métros, et qui finit par se dire "boah, allez. Tant qu'à être là." Et puis, c'est pas comme si on pouvait faire piquer Tom Hardy

Deadline explique même que cette prise de contrôle est le résultat d'une évolution logique au sein de la franchise - depuis la sortie du premier film, Hardy a toujours oeuvré pour prendre davantage de contrôle pour sa complice et lui. Le troisième Venom devrait donc être la culmination d'une logique et d'une interprétation précise du personnage, en attendant de savoir si Sony Pictures parviendra à convaincre la vedette de rester pour de futurs films enfin pensés pour marcher en univers partagé.

Source

Corentin
est sur twitter
à lire également

Tom Hardy sera (encore) co-scénariste sur Venom 3

Ecrans
Devenu en l'espace de quelques années l'équivalent au cinéma du pote qui part en vrille, Tom Hardy rempile pour l'écriture du ...

Tom Hardy recevra son premier crédit de co-scénariste sur Venom : Let There Be Carnage

Ecrans
Sur le papier, Tom Hardy semble être capable de tout. Comédien virtuose, producteur occasionnel, belle gueule notoire, le ...

Kelly Marcel (50 Shades of Grey) travaille sur le scénario du film Venom pour Sony

Ecrans
Projet de premier plan pour Sony qui va devoir focaliser toute son attention pour rattraper les semaines de retard, Venom n'a pas encore un ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer