Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Morbius passe la barre des 100 millions (avec une chute record au box office mondial)

Morbius passe la barre des 100 millions (avec une chute record au box office mondial)

NewsCinéma

La catastrophe Morbius se confirme. Au sortir d'une campagne de promo' étirée en longueur, avec des frais supplémentaires causés par les (multiples) retards à l'allumage du film de Sony Pictures, le public a décidé de bouder l'adaptation consacrée au vampire de l'univers Spider-Man. Pour son second weekend, le long-métrage enregistre une baisse record de 73,9% de fréquentation en salles d'une semaine sur l'autre - devant d'autres résultats d'échecs comparables, Dark Phoenix (-71,5%) ou The Suicide Squad (-71,49%). 

L'Agonie du Vampire

Le projet passe au moins la barre des 100 millions de dollars en amassant 25,2 millions entre les Etats-Unis (10,2 millions) et l'international (15 millions), ce qui permet à Morbius de s'établir sur un socle de 126,4 millions. De quoi rembourser le budget de production fixé à 75 millions, encore que ce-dernier soit, encore une fois, à comprendre dans un ensemble, avec les phases de tournage additionnel et la campagne de promo' relativement mouvementée du film de Daniel Espinosa
 
Difficile de croire à un succès tardif compte tenu de la réalité des fréquentation de salles actuelles, de la concurrence (Sonic 2 se lançait récemment pour bousculer Sony Pictures avec un démarrage à 71 millions de dollars) ou de l'accueil critique de ce film, pensé comme un énorme foutage de gueule qui n'a, apparemment pas suffit à séduire le public des plaisirs coupables à la Venom. Les Toiles Héroïques mentionne avec à propos l'impact de cet échec potentiel sur l'image du studio, qui pensait apparemment pouvoir rouler sur le consensus critique de ses projets depuis le début de leur univers de super-héros, dont les plans risquent d'être passablement chamboulés dans l'immédiat.
 
Sony avait effectivement décidé d'avancer vite sur la suite des opérations en accélérant la production du film Madame Web, galvanisés par les bons chiffres de Venom : Let There Be Carnage (502 millions) et Spider-Man : No Way Home (1,891 milliards), ou du premier Venom de Ruben Fleischer (856 millions) dans le monde d'avant. Le studio doit en plus se couper de la manne générée par le public chinois depuis peu, un parc de consommateurs qui avait beaucoup compté lors de la première aventure de Tom Hardy dans son costume gluant à l'époque. A l'heure actuelle, il n'est même pas certain que Morbius passera le cap des 150 millions, sur un marché exceptionnellement polarisé qui ne motive plus le public à se déplacer.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Kraven : toujours pas un film de super-vilain ? Aaron Taylor-Johnson parle d'un ''ami des bêtes''

Ecrans
Au détour d'une tribune sur les différentes présentations du studio Sony Pictures lors de la conférence CineEurope de ...

Morbius : Sans surprise, la tentative de Sony de capitaliser sur les memes se solde par un échec

chronique
Cela fait maintenant quelques années que Sony Pictures, et son Sony's Spider-Man Universe, tablent sur l'appétit du public pour ...

A force de memes sur les réseaux sociaux, Morbius re-sort au cinéma aux Etats-Unis

Brève
Quiconque passe un peu de son temps sur les réseaux sociaux aura remarqué un certain engouement autour du film Morbius une fois sa sortie ...

Morbius a droit à un Honest Trailer pour se rappeler de la danse de Matt Smith

Trashbag
Tradition oblige, le film Morbius de Daniel Espinosa a droit à sa petite vidéo par les équipes de Screen Junkies pour la ...

Morbius engrange 39 M$ aux Etats-Unis (et 84 M$ au global) pour son premier weekend

Ecrans
Démarrage timide pour le dernier né des studios Sony Pictures. Au sortir de ses premiers jours d'exploitation en salles aux Etats-Unis, ...
Commentaires (1)
Vous devez être connecté pour participer