Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Rocksteady (Batman : Arkham) critiqué pour des affaires de harcèlement sexuel en interne

Rocksteady (Batman : Arkham) critiqué pour des affaires de harcèlement sexuel en interne

NewsJeux vidéo

Dans un monde qui voit apparaître au grand jour de sordides affaires de comportements sexistes dans littéralement toutes les industries du divertissement, le jeu vidéo n'a évidemment pas été épargné. Alors qu'Ubisoft était sous le feu de lourdes enquêtes dans les semaines passées, un autre studio, bien connu des fans de comics, doit maintenant composer avec une affaire révélée publiquement.

Du côté de Rocksteady, célèbre pour sa saga Batman : Arkham, une lettre rédigée à la direction en novembre 2018 par dix des employées (sur un total de 16 à l'époque) du studio leur relevait des comportements inappropriés. Étaient notamment reprochés des commentaires transphobes, des discussions à caractère sexiste envers des collègues féminines du studio, ainsi que diverses formes de harcèlement sexuel - regards et commentaires déplacés à répétition, avances soutenues, etc...

L'affaire aurait pu rester en interne, jusqu'à ce que l'une des anciennes employées fasse parvenir la lettre à la rédaction de The Guardian, estimant que rien n'a été fait par Rocksteady - si ce n'est un séminaire d'une heure - et arguant que plusieurs employées ont été contraintes de quitter le studio à cause de cet environnement de travail nocif. La personne raconte en outre, que des faits similaires, sinon pire, seraient toujours en cours chez Rocksteady

La lettre était restée tenue à l'écart du public notamment par crainte des employées de ne pas recevoir de crédits sur le prochain jeu de Rocksteady, Suicide Squad : Kill the Justice League, si ces dernières quittaient l'entreprise en mauvais termes. Mais les remous provoqués par l'affaire Ubisoft ont permis à cette lettre de revenir sur le devant de la scène, à l'heure où toute l'industrie demande à ce que ces comportements cessent. Contacté par le Guardian, Rocksteady a annoncé une prochaine réunion et de nouvelles initiatives pour s'assurer un environnement de travail sain pour tous ses employés. A quelques heures d'une première annonce pour le jeu Suicide Squad au DC Fandome, on comprendra que le studio veuille s'épargner toute mauvaise publicité.

Source

Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également

Le jeu Suicide Squad : Kill the Justice League décalé à 2023 selon Bloomberg

Brève
Du retard à prévoir pour le jeu vidéo Suicide Squad : Kill the Justice League ? C'est ce qui semble au programme des studios Rocksteady ...

Suicide Squad : Kill the Justice League présente un premier trailer de gameplay

Ecrans
La cérémonie des Game Awards se déroulait pendant la nuit passée, l'occasion pour l'industrie du jeu vidéo de faire part de quelques ...

Suicide Squad : Kill the Justice League se dévoile à nouveau en vidéo pour le DC Fandome 2021

Ecrans
Les présentations vidéo s'enchaînent du côté de DC Fandome. Alors que les débuts de l'évènement en ligne étaient consacrés à des ...

Un nouvel artwork pour le jeu Suicide Squad : Kill the Justice League, en attendant le DC Fandome

Brève
Savez vous ce que font les fans de DC Comics ? Ils attendent impatiemment le DC Fandome du 16 octobre prochain. Cette journée sera en ...

Suicide Squad : Kill the Justice League se dévoile dans un premier trailer

Ecrans
Dans le cadre des longues festivités du DC Fandome, le studio Rocksteady présentait en vidéo son prochain jeu vidéo. Après avoir ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer