Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Bob Iger remplacé (par Bob Chapek) au poste de CEO du groupe Disney

Bob Iger remplacé (par Bob Chapek) au poste de CEO du groupe Disney

NewsMarvel

Dans le cas de l'empire Disney, le problème de l'héritage et de la passation des pouvoirs ne s'est jamais posé pour le vieil oncle Picsou, bien abrité derrière son statut de canard centenaire de fiction. Un paravent qui ne s'applique pas aux président de groupe du monde réel, et, dans une transition programmée depuis plusieurs années, Bob Iger annonce la fin effective de ses fonctions de président directeur général, remplacé par un certain Bob Chapek, ex responsable de la division parcs d'attractions au sein de la holding.

Après plus de quinze ans à la tête de cet immense groupe culturel, Bob Iger aura très certainement marqué l'histoire de Disney, ou le secteur des industries culturelles dans leur ensemble. Prenant la suite des opérations avec la validation de Roy Disney, le bonhomme prend ses fonctions en 2005 et supervise, coup sur coup, le rachat des marques Pixar, Marvel, Star Wars, et l'acquisition récente de l'entreprise Fox avec les studios et une partie des chaînes de télévision assorties (avec Hulu en bonus d'achat). Sous son règne, la société sera tout simplement devenue la plus importante du secteur cinéma et divertissement, allant désormais chercher Netflix dans un inquiétant mouvement de centralisation culturelle, où une seule compagnie capte désormais plus du tiers des profits générés à Hollywood chaque année sur l'exploitation de films en salles. 
 
En ce qui concerne sa relation avec le secteur des comics, Bob Iger aura aussi été celui qui se sera chargé de mettre un peu de distance entre le président de Marvel, Isaac Perlmutter, et le prodige Kevin Feige, figure de proue de Marvel Studios. Prenant partie pour son poulain à casquette, Iger aura misé gros sur les adaptations de BDs en nommant Feige à la tête de l'ensemble des franchises Marvel, comics, cinéma et télévision. Si le bonhomme n'est pas directement responsable du projet Marvel Cinematic Universe (attendu que ce-dernier avait démarré longtemps avant le rachat de la société Marvel), il aura su flairer le succès en devenir de cette saga désormais plus rentable qu'aucune autre franchise dans le paysage moderne du cinéma.
 
A voir si Bob Chapek se montrera aussi enthousiaste avec cette partie de la production interne (les chiffres devraient aider). Pour l'heure, en attendant la troisième saison de Succession, on rappellera que Bob Iger avait plusieurs fois évoqué ses ambitions politiques. Avec le bon carnet de chèque et le soutien d'un énorme groupe derrière lui, il n'est pas impossible que l'on réentende parler du bonhomme dans les années à venir, sur de tout autres sujets.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Mise à la porte de Marvel Studios, la productrice Victoria Alonso estime avoir été licenciée ...

Ecrans
Dans les milliers de licenciements prévus à l'agenda du groupe Disney, dans l'idée d'une opération de reconquête de la confiance ...

De nouvelles vagues de licenciements à prévoir au sein du groupe Disney

Ecrans
Avec le prochain sommet actionnarial prévu pour le 3 avril 2023, les plans d'économie prévus au sein du groupe Disney refont parler ...

Ironheart et Echo reportées à 2024 ? Disney freine sérieusement la cadence des productions ...

Ecrans
La saison des moissons suit son cours chez Disney. A l'instar d'un papa qui rentre du travail et découvre que les gosses ont mis la maison ...

Disney : 7000 emplois supprimés dans la nouvelle restructuration de Bob Iger

Ecrans
Chose "promise", chose due. Une dizaine de jours après que l'hypothèse d'une restructuration de Disney ordonnée par Bob Iger, ...

Disney : une grande réorganisation serait prévue au sein du groupe (avec des vagues de ...

Ecrans
Quelques mois ont passé depuis le retour de Bob Iger aux commandes du groupe Disney. Dès ce moment, à l'occasion des premiers ...
Commentaires (4)
Vous devez être connecté pour participer