Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
La fusion des maisons d'éditions Lion Forge et Oni Press entraîne une vague de licenciements

La fusion des maisons d'éditions Lion Forge et Oni Press entraîne une vague de licenciements

NewsIndé

Un grand chamboulement pour deux petits éditeurs de l'industrie américaine. Afin de mieux appréhender les prochains défis du marché des comics aux Etats-Unis, les maisons d'édition Oni Press (Scott Pilgrim vs the World, Kaijumax, The Sixth Gun, Stumptown, Rick & Morty...) et Lion Forge (éditeur de Klaw aux US, et qui a lancé un nouvel univers super-héroïque inclusif sous la direction de Gail Simone et qui se démarque par ses publications jeunesse, le tout étant majoritairement inédit en France) ont annoncé aujourd'hui la fusion de leurs entités.

Dans un communiqué de presse, la fusion des entités est annoncée pour proposer le meilleur contenu possible, tant en comics que dans la perspective de productions adaptées, dans un marché toujours plus vivace et concurrentiel, dans lequel les petites structures auront parfois plus de peine à se maintenir sur un marché (du single issue, particulièrement) encore dominé par les Big Two et le modèle Image Comics

Ainsi, Polarity, la compagnie créée il y a un an par Lion Forge, devient actionnaire majoritaire de la nouvelle compagnie créée par cette fusion. En son sein, l'entité Oni Press devrait rester en charge des "opérations créatives", et la compagnie restera à Portland, où était déjà installé l'éditeur.

Avec la fusion, en revanche, des changements d'organisation sont également à attendre - avec les licenciements sous-entendus. En l'occurrence, le président et fondateur d'Oni Press a été remercié de sa position, pour aller rejoindre une commission à laquelle il occupera une position de consultant. Sarah Gaydos, éditrice en chef d'Oni, gardera sa position au sein de la nouvelle entité, quand James Lucas Jones en sera président. 

De part et d'autre des internets, différentes personnes du staff d'Oni Press et Lion Forge s'expriment sur leur statut, faisant état donc de licenciements d'importance. Ainsi à Lion Forge, Andrea Colvin, éditrice en chef, a été démise de ses fonctions, quand Christina Stewart, assistance éditrice, a aussi été remerciée. Du côté d'Oni Press, la directrice de publicité Melissa Meszaros, l'auteur/éditeur Scott Sharkey ou les éditrices Jasmine Amiri et Amanda Weadows ont aussi dû quitter leurs fonctions.

A espérer que la fusion d'Oni Press et Lion Forge permettra de continuer la production de comicbooks de qualité et qu'ils atteindront leur audience, quand on souhaite à ceux qui doivent faire les frais de ces opérations de retrouver vite un travail dans une industrie en mouvement constant.

Source

 

Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également

Comics en France en 2023 : super-héros essoufflé, indé' en manque de visibilité ?

chronique
Alors que la rentrée (littéraire ou non) pointe le bout de son nez, nous revenons une troisième fois avec un article thématique afin de ...

Comics en France en 2022 : un marché à double vitesse, inquiétant pour les indé'

Actu Vf
Comme chaque année, l'organisation du Festival International de la Bande Dessinée (FIBD) d'Angoulême profitait de la présence ...

En 2021, les ventes de comics explosent aux Etats-Unis, tous secteurs compris

Actu Vo
A bien des égards, l'année 2021 s'est montrée exceptionnelle sur le marché de la bande dessinée par chez nous - et notamment avec ...

Comics en France : le secteur représente 4% du total du marché BD en 2021 malgré sa croissance

Actu Vf
C'est l'heure du bilan annuel, une fois de plus. Bien que le Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême (FIBD) ait été ...

Ventes de comics en France : une croissance ''en trompe l'oeil''

Actu Vf
C'est dans la matinée du 16 juin 2021 que se tenait un webinaire Panorama de la Bande Dessinée, sous la houlette du CNL (Centre National ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer