Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Netflix conservera les droits de Daredevil, Iron Fist et Luke Cage pour les deux prochaines années

Netflix conservera les droits de Daredevil, Iron Fist et Luke Cage pour les deux prochaines années

NewsSeries tv

Un élément nouveau vient s'ajouter au dossier Defenders. Après que Netflix a commencé à annuler en masse les séries issues de son accord avec Marvel Television, quantité de rédactions auront cherché à comprendre les détails de cet événement. Contre l'opacité du diffuseur, connu pour ne jamais donner les détails de ses contrats ou chiffres d'audiences. 

Variety a de son côté été creuser suffisamment loin dans son répertoire de sources en interne, pour revenir avec l'exclusivité d'un détail inédit - d'après la très sérieuse rédaction, les contrats qui lient Marvel à Netflix empêcheraient la compagnie de réutiliser les personnages dans un minimum de deux ans après leur annulation. Ce sur n'importe quel format d'adaptation, exception faite des comics et des jeux vidéos. 
 
Cet apport à l'enquête générale autour de cette fin de partenariat est donc éloquente, si elle s'avère authentique (parions sur la bonne foi d'une rédaction régulièrement consultée par les studios pour un bel historique d'annonces exclusives). Factuellement, la théorie Disney+ toujours prônée par certains fans cherchant un peu d'espoir dans ce micmac de grosses sociétés, s'effondre donc, à moins que la compagnie aux grandes oreilles ne vise à très long terme.
 
A noter d'ailleurs que ces deux ans d'attente n'ont pas encore commencés pour Jessica Jones et le brave Big Pun, à moins que Frank Castle n'ait possibilité de se pointer sous l'un de ces autres alias. Dans l'immédiat, si Disney avait bien en tête la relance de l'univers Defenders dans deux ans, avec ce qu'il faut de renouvellement de contrats pour des acteurs et équipes créatives qui auront d'ici là retrouvé du boulot, il faudra en plus attendre l'annulation de l'ensemble du catalogue pour espérer retrouver la cohérence d'ensemble de ce monde en semi-crossover
 
Les choses pourraient cela étant être plus préjudiciables - on a vu, dans les années '90 ou 2000, des studios acquérir les droits de héros sans jamais les lâcher et privant les fans d'apparitions potentielles. Au niveau de Marvel et Netflix, les choses sont au moins très claires : Daredevil, Iron Fist et Luke Cage n'ont plus qu'à attendre la fin 2020 pour recommencer à être envisagés dans de futurs projets. Qui sait, peut-être qu'un Danny Rand sans Finn Jones viendrait faire une petit apparition dans le film Shang-Chi, un tacle à la gorge qui ne différerait pas des habitudes de Marvel Studios sur certains héros passés (comme Quicksilver). 
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

The Sandman : des envies de spin-off déjà dans la tête de Neil Gaiman et Allan Heinberg

Ecrans
S'il est encore trop tôt pour mettre la main sur les premiers rendu d'audimat de la première saison de The Sandman, la couverture ...

The Sandman : le parfait compromis de l'adaptation

Review
En juin 2019, Netflix annonçait un partenariat avec Warner Bros. Television fondé sur le projet de développer une adaptation en série ...

Netflix adapte Mind MGMT (Matt Kindt) avec l'un des scénaristes de Stranger Things

Ecrans
Une (potentielle) bonne nouvelle pour les dix ans de Mind MGMT. Après être passée entre les mains de plusieurs équipes, entre ...

The Sandman : John Cameron Mitchell (Shortbus) présent au casting pour le rôle de Hal

Ecrans
A quelques jours des débuts de la série The Sandman sur Netflix, une petite annonce tardive sur le front de la distribution. ...

Mark Millar confirme Nemesis Reloaded avec Jorge Jimenez aux dessins pour janvier 2023

Actu Vo
Il y a quelques semaines, Mark Millar se vantait, à l'occasion de l'une de ses habituelles missives publiques, d'avoir mis la main ...
Commentaires (1)
Vous devez être connecté pour participer