Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Netflix planche sur un spin-off de la franchise Extraction (Tyler Rake) au format série télé'

Netflix planche sur un spin-off de la franchise Extraction (Tyler Rake) au format série télé'

NewsSeries tv

Et si la période faste du streaming, qui avait autrefois permis de faire valider toute une batterie de nouveaux concepts, souvent ambitieux, souvent créatifs, n'était pas déjà derrière nous ? A l'aune de la crise, et face à l'éclatement des structures fédératrices, les marchants du divertissement tentent désormais de se recentrer sur les valeurs sûres. Chez Prime Video, on compte beaucoup sur The Boys, avec un premier, puis un second spin-off, comme pour pallier à l'échec relatif de la série Les Anneaux de Pouvoir. Chez HBO, on a eu droit à House of the Dragon, pour capitaliser sur le succès historique de la première série Game of Thrones. Et chez Netflix, la question se pose de développer ce même rapport au capital déjà installé, avec plusieurs diversifications de franchises X ou Y. Au hasard : Peaky Blinders, Wednesday, et Tyler Rake.

The Continental(s)

La rédaction de Bloomberg a évoqué les plans du géant de la vidéo-à-la-demande lors d'une tribune récente. En rapportant notamment le résultat de plusieurs conversations en interne, parmi les têtes dirigeantes de l'entreprise, pour pousser du pied certains projets de spin-off basés sur certaines propriétés maison. La série Wednesday, basée sur le personnage de Mercredi Addams, serait apparemment la principale cible dans ce plan d'expansion. Et pour cause, dans la mesure où celle-ci représente le succès le plus important de Netflix sur la période 2023 : l'enseigne revendique 250 millions de "consultations", un chiffre très important pour une production originale très consultée sur l'ensemble de l'année. L'objectif serait apparemment de conduire un spin-off consacré à l'Oncle Fétide (Uncle Fester), interprété par l'acteur et humoriste Fred Armisen dans la série Wednesday.
 
Dans la liste des autres propriétés envisagées, Netflix aurait aussi réfléchi à la possibilité d'étendre la mythologie de la série Peaky Blinders avec une suite (située vingt ans après) et une préquelle (consacrée à la matriarche Polly Shelby). Et enfin, un autre spin-off serait aussi étudié pour la franchise Tyler Rake/Extraction, suite au succès tonitruant des deux films de Sam Hargrave et Chris Hemsworth.
 
Cette piste de réflexion est probablement la plus curieuse des trois envisagées - dans la mesure où Extraction ne repose pas sur un socle narratif suffisant pour mériter d'isoler un élément en particulier. Sauf si Netflix compte là-encore se concentrer sur la jeunesse du héros, dans une série d'épisodes à base de mandales, de flingues, et de dialogues réduits au possible. Ceci étant dit, dans la mesure où Sam Hargrave a été formé au sein des studios 87Eleven de David Leitch et Chad Stahelski, on imagine que cette idée est peut-être tout simplement née à l'aune de la série The Continental, un spin-off de la saga des John Wick qui s'intéresse à la jeunesse de Winston Scott. A partir du moment où Wick a pu avoir droit à sa propre préquelle, pourquoi Rake en serait-il incapable ?
 
Evidemment, rien ne garantit que le public des films Extraction a réellement envie d'en apprendre plus sur le personnage au point de se motiver à suivre une série télévisée complète... et rien ne garantit non plus que Netflix donnera le feu vert à ces premières envies de spin-off. La plateforme encaisse le coût de la crise au même titre que ses concurrents, et même si le blocage des partages de mot de passe a eu un effet positif pour les comptes de la compagnie, celle-ci doit aussi opérer dans un monde où l'essentiel de sa programmation reste produite en interne, sans le soutien de ses anciens partenaires. On se rappelle, par exemple, que la plateforme aura mis un certain temps avant de se décider à valider une saison deux pour la série The Sandman, malgré un franc succès et de bons chiffres d'audimat. 
 
Les jours heureux où Netflix pouvait se permettre de valider à tout va le moindre produit ne sont plus d'actualité, et le géant doit désormais penser en termes de bilans comptables, de rentabilité à moyen terme et de fidélisation de sa base d'abonnés. A voir, donc, même si le succès de la série Wednesday place forcément cette franchise là dans une autre réalité.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Daredevil : Born Again : fin de tournage pour la ''première partie'' de la série

Brève
Sur les réseaux sociaux, Philip Silvera, le coordinateur des cascades de la série Daredevil : Born Again, a annoncé la fin de ...

Dead Boy Detectives : la série Netflix s'offre un nouveau trailer riche en bizarreries

Ecrans
Récemment, la série Dead Boy Detectives s'était décidée à (enfin) refaire surface, pour annoncer une date de sortie. Plusieurs ...

Drawing Monsters : la Nacelle Company (The Toys That Made Us) se paye le documentaire sur Mike ...

Actu Vo
Le documentaire consacré à Mike Mignola, Drawing Monsters, devrait (enfin) avoir droit à une diffusion plus conséquente. Financé ...

Dead Boy Detectives : la série Netflix sera disponible à partir du 25 avril 2024

Ecrans
Si la grande période des super-héros adulescents, aux abdominaux bombés et aux castings secondaires en perpétuelle expansion s'est ...

The Umbrella Academy Saison 4 arrivera le 8 août 2024 sur Netflix

Brève
Cela fait quelques temps que l'on avait pas eu une actualité aussi chargée du côté des adaptations de comics. Alors que Prime Video ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer