Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Le prodigieux Kim Jung Gi nous a quittés à l'âge de 47 ans

Le prodigieux Kim Jung Gi nous a quittés à l'âge de 47 ans

NewsIndé

Màj 05/10/22 : ajout de la déclaration officielle en bas d'article.

Une année frappe décidément le monde artistique de toutes les forces possibles - au point d'amorcer un bon gros début de déprime en avance sur le mois de novembre, à force de nécrologies. Après une série de départs catastrophiques, où s'énumèrent les noms de géants tels que George Pérez, Tim Sale, Alan Grant, Lily Renée ou Tom Palmer, c'est un autre colosse des arts séquentiels et de l'illustration en général qui nous quitte, très prématurément. 

Encore un affreux départ pour 2022

Selon les informations qui nous ont été communiquées il y a deux jours, et rendues publiques par la suite, le dessinateur Kim Jung Gi s'est en effet éteint à l'âge bien trop précoce de 47 ans, des suites d'un infarctus. L'artiste était justement en pleine tournée française, avait droit à son exposition à la Galerie Maghen avec l'appui des éditions Caurette, une mise en avant encore accessible jusqu'à ce vendredi 8 octobre. Il venait aussi de réaliser une (superbe) fresque Batman il y a seulement quelques jours, et avait été annoncé dans les participants de l'édition annuelle du salon New York Comic Con qui se tiendra cette semaine de l'autre côté de l'Atlantique. Rien de surprenant pour ce grand habitué des démonstrations publiques, connu pour sa rapidité à composer personnages, structures et éléments de décors sans aucune préparation ou brouillon.

Artiste sud-coréen entré aux Beaux-Arts à l'âge de 19 ans, Kim Jung Gi est l'auteur de plusieurs bandes dessinées dans son pays natal. Il devînt très vite une célébrité du monde des comics pour ses compositions denses, souvent transformées en couvertures variantes à assembler. Capable de dessiner d'immense fresques à main nue et à une vitesse folle, il s'était effectivement fait une spécialité des live drawings, auteur de superbes compositions réalisées en direct sous les yeux d'un public généralement ébahi. Sa capacité à mémoriser et à restituer sans aide des foules de personnages, créatures et autres bâtiments a participé à forger une légende : celle d'un dessinateur considéré comme l'un des plus impressionnants au monde, crédité dans le Guinness Book des records pour le dessin le plus long en volume.

Un talent immense qui nous quitte, en laissant famille, proches, collaborateurs, collaboratrices et des millions de fans dans la stupeur et la tristesse. Toutes nos pensées vont à ses proches ou à ses admirateurs(ices), où qu'ils ou elles soient à travers le monde. 

Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également

Fire Power : Kim Jung Gi signe une fresque en couvertures variantes pour le titre de Robert Kirkman ...

Actu Vo
Le nom de Kim Jung Gi devrait vous être aujourd'hui familier. Artiste coréen hyper talentueux, reconnu pour son trait détaillé, ses ...

Kim Jung Gi offre un Batman Mecha à la collection Black & White

Goodies
Si vous vous intéressez ne serait-ce qu'un peu aux produits dérivés Batman, vous connaissez sans doute la collection Black & White ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer