Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
L'album Kings of Nowhere de Koteri Ink annoncé chez Dark Horse pour septembre 2022

L'album Kings of Nowhere de Koteri Ink annoncé chez Dark Horse pour septembre 2022

NewsDark Horse

Les éditions Dark Horse investissent dans le projet du dessinateur Soroush Barazesh (connu sous son nom de plume Koteri Ink), avec une édition complète du premier volume de Kings of Nowhere. L'artiste de Toronto était passé par une levée de fonds via la campagne de financement en ligne Kickstarter pour accoucher de cet album, et s'assure déjà une petite pérennité avec ce contrat d'édition aux Etats-Unis. Avant les présentations, apprenez qu'une partie du premier album est accessible sur le site de Koteri Ink, avec trente-quatre premières pages disponibles gratuitement à la lecture, pour les curieux.ses.

Mutafuk(/Gorill)az

La série Kings of Nowhere s'intéresse au destin du jeune Bili, un adolescent de la ville fictive de Lo Divino, un environnement calqué sur une fusion entre Los Angeles et Rio de Janeiro (à la manière de San Fransokyo dans Big Hero 6). Dans cet univers, certains individus ont été mis à part de la société après s'être transformés en animaux anthropomorphes - dans sa présentation du projet, l'artiste explique que cette mutation inexpliquée serait due à l'expérience d'un traumatisme précis pour les personnes concernées. Bili, un môme solitaire qui a l'habitude de s'attirer des ennuis, va ainsi se transformer en chimpanzé à la suite d'une violente agression.
 
Le héros va devoir gérer cette nouvelle identité, et se faire quelques amis par la même occasion. Deux autres singes vont l'approcher et former avec lui une nouvelle bande de potes, en l'entraînant au passage dans une vie de bagarres de rues. Avec Hamed, un babouin avec un peu plus d'expérience de la vie de mutant, et Zatoichi, un singe samouraï aveugle, Bili va s'improviser en truand et imposer sa présence à Lo Divino. Les influences sont assez palpables dans les premières planches de Koteri Ink, de La Cité de Dieu à Blacksad, une iconographie urbaine avec quelques influences asiatiques, dans le style de Prince of Cats, GratNin ou de la filmo' de Spike Lee.
 
Voici la vidéo de présentation du financement Kickstarter enregistrée, à l'époque, par le dessinateur.
 
 
Dark Horse annonce le premier volume de Kings of Nowhere pour le 28 septembre aux Etats-Unis, pendant que la série suit son cours sur le site officiel de Koteri Ink. A voir si un éditeur français s'intéressera au projet.
 
 
Corentin
est sur twitter
à lire également
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer