Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Black Widow : 184.770 entrées en France pour la première journée du film de Marvel Studios

Black Widow : 184.770 entrées en France pour la première journée du film de Marvel Studios

NewsCinéma

Décidément imperméable à l'échec, Marvel Studios s'en sort une fois de plus, malgré le contexte pandémique et la fréquentation en baisse des salles de cinéma depuis la réouverture. A croire que la pétoche des pontes de Disney et leur envie de planter un couteau dans le dos de l'exploitation n'avait décidément rien de fondé : en France, à deux jour de sa sortie aux Etats-Unis, le film Black Widow de Cate Shortland s'en sort avec les honneurs. 184 770 entrées ont été décomptées pour le premier jour d'exploitation, un score supérieur aux premiers jours de Black Panther (124 393), Doctor Strange (144 120) ou Thor : Ragnarok (161 726), malgré le handicap COVID.

L'espionne qu'ils aimaient

Cela étant, il est aussi très probable que le film profite justement de l'état actuel des choses : privé de sortie depuis un an, le public français avait certainement un appétit de blockbuster à caler, et l'envie de se reconnecter avec le monde rassurant de Marvel Studios, saga fleuve transformée en habitude dans l'inconscient collectif. Selon Disney, il s'agirait du meilleur premier jour pour un film sorti en salles depuis Star Wars : L'Ascension de Skywalker, preuve que la qualité n'a pas grand chose à faire dans l'équation financière.
 
Mais, le succès de Black Widow rassure à plusieurs niveaux. D'abord pour faire mentir une fois de plus les prédicateurs de la fameuse "fatigue" des super-héros, pour agacer cette part du public qui croit voir une menace de grand remplacement dès lors qu'un personnages féminin a plus de dix-huit secondes de temps d'écran, et pour prouver aux entreprises comme Disney ou Warner Bros., déjà prêtes à tourner le dos aux salles, la validité du modèle de distribution classique. En résumé, on est contents, surtout que le film n'est pas inintéressant. A voir maintenant sur le long-terme, pour peu que la disponibilité de Black Widow sur Disney+ ne débloque une version pirate capable de tirer les scores vers le bas. Le revers de la médaille, ça s'appelle.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Où l'on comprend enfin le système de paiement injuste des adaptation de comics contre les auteurs

Ecrans
Il y a un an tout pile - à trois jours près - la rédaction du Hollywood Reporter se penchait sur le système de répartition des ...

Marvel Studios prépare un film Thunderbolts par le réalisateur Jake Schreier

Ecrans
Nouveauté à l'horizon des productions Marvel Studios, dans ce que d'aucuns qualifient encore de Phase 4 et qui semble désormais se ...

La série Black Widow de Kelly Thompson se conclut cette semaine à son 15e numéro

Brève
Marvel n'ayant pas l'habitude de communiquer au fil de ses sollicitations sur ses fins de série régulière (au contraire de DC Comics), ...

Black Widow : Disney aurait perdu l'équivalent de 600 millions de dollars sur le piratage du film

Ecrans
En marge de la transition des géants du cinéma vers le marché de la vidéo-à-la-demande, le sujet du piratage, généralement passé ...

Scarlett Johansson et Disney trouvent un terrain d'entente autour de Black Widow (pour 40 millions)

Ecrans
Un nouvel octogone prometteur qui tombe à l'eau. Au sortir de quelques semaines de conflit ouvert, Disney et Scarlett Johansson ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer