Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
L'ex président de Marvel Studios fonde une nouvelle compagnie dédiée aux adaptations Aspen Comics

L'ex président de Marvel Studios fonde une nouvelle compagnie dédiée aux adaptations Aspen Comics

NewsCinéma

Les comics continuent d'alimenter la sphère hollywoodienne, qui va chercher jusque dans les propriétés les plus variées. David Maisel, ex vice-président, président et gérant de Marvel Studios, continue en tout cas d'y voir une source de profits à creuser. Avec Scooter Braun, cet ancien de Disney parti ou limogé (ce n'est pas précisé) en 2014 fonde Mythos Studios, une nouvelle compagnie qui se chargera d'adapter les créations de Michael Turner.

A cet effet, le communiqué de presse annonce bel et bien le développement actif d'un film Soulfire et d'un film Fathom - oui, vous avez bien lu. Pour présenter furtivement les comics concernés, le premier décrit un futur technologique où la magie a disparu, et le voyage d'un jeune héros pour la raviver avec un groupe de héros surnaturels. La seconde se concentre sur l'exploration marine, avec l'héroïne Aspen Matthews, héritière et membre d'une race d'aliens subaquatiques. 
 
Depuis qu'il a quitté Marvel Studios, les projets au cinéma de David Maisel auront gravité autour d'adaptations de licences, notamment le film Angry Birds. Quant à Scooter Braun, là où ce nom ne devrait de toutes façons rien vous dire, il s'agit en fait du gestionnaire d'une vaste société d'agents artistiques spécialisés dans la musique. Comme Justin Bieber ou Ariana Grande et oui, il était capital de le préciser dans un communiqué de presse qui parle de comics et de cinéma. Capital, on vous dit.
 
Bref, une aventure qui vante à coups de chiffres le parcours de ses deux fondateurs (vraisemblablement, pour s'attirer d'éventuels capitaux tiers). Rien ne présage de l'orientation que prendront ces projets ni des intentions artistiques de ce Mythos Studios, aussi on peut présager que l'idée est simplement d'occuper l'une des rares cases que personne n'avait encore optionnées.
 
Et si l'idée d'un film Fathom ravira les nombreux fans de Michael Turner, on commence à se demander où s'arrêtera cette folie des adaptations, qui aura (arbitrairement) décidé que Rob Liefeld était devenu cool en 2018, comme ça, sans raisons. 
 
Corentin
est sur twitter
à lire également
Commentaires (1)
Vous devez être connecté pour participer