Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Amy Pascal quitte Sony Pictures (et la franchise Spider-Man) pour Universal

Amy Pascal quitte Sony Pictures (et la franchise Spider-Man) pour Universal

NewsCinéma

Si les noms des grands responsables de studios échappent souvent au commun des spectateurs, la plupart des fans habitués à suivre l'actualité ont entendu parler, ces dernières années, de Kevin Feige, Kevin Tsujihara, ou bien Amy Pascal. Trois noms qui ont représenté les principales têtes pensantes du genre très fermé des films de super-héros, ou les directions bonnes ou mauvaises prises sur certaines productions associées au répertoire.

Amy Pascal s'était notamment faite connaître du grand public au moment du fameux hack de Sony en 2014. Image publique de la franchise Spider-Man, co-présidente de la division cinéma du groupe pendant près de vingt ans et principale décisionnaire avec Avi Arad sur le Tisseur, cette figure d'influence à Hollywood à la longue et infatigable carrière avait mené les négociations avec Kevin Feige au moment de rapatrier le personnage chez Marvel Studios
 
Du côté de Columbia ou de sa carrière dans un cinéma d'auteur plus exigeant, Pascal aura longtemps fait partie des boulons indévissables de la machine Sony Pictures, catalysant de nombreuses critiques adressées à la marque. Cette relation s'apprête cependant à prendre fin.
 
En 2014, Pascal aura renoncé à sa position de présidente pour se consacrer à sa propre société de production, Pascal Pictures, en partie responsable du Ghostbusters de Paul Feig. Liée à un contrat de cinq ans avec Sony, la productrice abandonne ce partenariat (de son propre chef, ou bien simplement éconduite) au profit d'Universal Pictures.
 
Un grand chambardement dans la gestion de la franchise Spider-Man à l'avenir, Pascal étant devenue au fil des ans la gestionnaire de toute une franchise, matérialisée récemment sous la forme du Spider-Verse de Sony et des projets Venom, Morbius ou Black Cat. La licence devra donc avancer sans elle, tandis que Spider-Man : Into the Spider-Verse et ses possibles dérivés restent entre les mains paternelles de Chris Miller et Phil Lord chez Sony Televisions.
 
Une page se tourne dans le ciel arachnéen, et sur la colline hollywoodienne, qui continue de voir les cartes se rebattre en une année déjà bien chargée.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Le film solo Black Cat est toujours dans les plans de Sony Pictures selon Amy Pascal

Ecrans
Du côté de la licence Spider-Man, les plans de développement au cinéma se poursuivent du côté de Sony Pictures, bien décidé à ...

Amy Pascal souhaite poursuivre l'aventure Spider-Man avec Marvel Studios

Ecrans
L'année prochaine et la sortie de Spider-Man : Far From Home marquera les quatre ans depuis que Sony Pictures et Marvel Studios se seront ...

Amy Pascal explique l'intrigue de la suite de Spider-verse et confirme le projet Spider-Women

Ecrans
Sorti aujourd'hui dans les salles américaines, l'excellent film d'animation Spider-Man : into the Spider-verse n'attendra pas de ...

Spider-Man : Homecoming, tisser les liens entre générations

chronique
Précédemment dans notre Countdown To Infinity War : • Iron Man : point de départ ou point de non retour ? • The ...

Kevin Feige et Amy Pascal clarifient pour de bon la position du Spider-verse chez Marvel Studios

Ecrans
Sony a cru prendre tranquillement en otage Marvel Studios après avoir annoncé que son Spider-verse ferait bien partie du Marvel Cinematic ...
Commentaires (1)
Vous devez être connecté pour participer