Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
La septième saison de Arrow sera la plus violente de la série

La septième saison de Arrow sera la plus violente de la série

BrèveSeries tv

Avec un Oliver Queen incarcéré et une cité privée de son principal avatar de justice, la septième saison de Arrow s'annonce comme la plus violente jusqu'ici. C'est en tout cas ce que prétendent les équipes créatives, en particulier la nouvelle showrunner Beth Schwartz et le réalisateur du pilote, James Bamford.

Cascadeur, coordinateur des cascades et réalisateur occasionnel sur la série, Bamford repassera derrière la caméra pour le pilote, comme à chaque fois que la série met les petits plats dans les grands (mais si, rappelez vous cet épisode, là, qui était bien. Mais si, rappelez vous). Il explique rechercher dans cette entrée en matière le sentiment de la première saison, avec un Oliver plus gris, voire tout à fait anti-héroïque. On s'attend bien entendu à ce que le héros se remette à tuer, mais pas seulement.
 
La promesse d'aller au maximum de ce que la CW peut autoriser en terme de violence graphique est en effet posée - une bonne opportunité de mesurer le baromètre d'auto-censure de cette petite chaîne généralement proprette. Peut-être est-ce d'ailleurs là l'aube d'un éveil. Imaginez que la CW transforme toutes ses séries en productions ultra-violentes par la suite, à l'image de ces bêtes jadis inoffensives qui ont pris goût à la chair humaine après y avoir goûté ? 
 
Les équipes se seront à ce titre assurés de la conformité du pilote auprès de leur organisme de classification, BNSP, qui n'aura apparemment pas posé de problème. Bamford, apparemment très fier de lui, évoque "une scène en particulier" réellement choquante dans le long communiqué de presse adressé à Newsarama, un peu comme quand votre pote dans la cour vous montrait une éraflure faite en vélo la veille en vous racontant que c'était une vieille balafre de baïonnette Viet Cong. La streetcred, tu peux pas tester. 
 
Amell valide ces promesses en expliquant que son personnage décevra grandement les fans du Green Arrow lumineux, blagueur et sautillant des six dernières saisons, et ce dès le pilote. Pas mal de promesses plutôt intrigantes, qui nous rappelleraient le travail de Kurt Sutter sur la dernière saison de Sons of Anarchy, parce que toutes les bonnes histoires finissent par un bain de sang.
 
Si rien ne dit en effet que cette septième saison sera la dernière, la promesse d'un feeling qui rappellerait les premiers pas de Green Arrow à la télévision il y a des années témoigne d'une envie de boucler la boucle. En attendant, en termes de wishlist de morts majeures, n'hésitez pas si vous avez des idées. Premier épisode prévu pour le 15 octobre prochain sur la CW.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Emily Bett Rickards annonce son départ d'Arrow en fin de saison 7

Ecrans
Avec la fin annoncée d'Arrow avec une huitième saison écourtée, c'est tout le paysage de cette série de la CW, représentative du ...

Arrow : Stephen Amell annonce la fin de la série avec une saison 8 de seulement dix épisodes

Ecrans
Bien que l'ensemble des séries super-héroïques aient été renouvelées par la CW pour l'année prochaine, il sera bientôt temps pour ...

Caity Lotz fera bientôt son retour dans Arrow le temps d'un épisode façon Birds of Prey

Brève
Depuis les débuts de la série Arrow, plusieurs personnages auront porté (plus ou moins bien) le nom de Black Canary. La première ...

Le destin d'Arrow post-saison 8 sera décidé à la mi-2019

Ecrans
C'est au cours de la nuit passée que la nouvelle est tombée pour le planning 2019-2020 de la CW : l'ensemble des séries ...

Deathstroke un jour, Deathstroke toujours ? Rencontre avec Manu Bennett

Interview
Parmi ceux qui auront regardé la série télévisée Arrow à ses débuts, beaucoup se rappelleront de la performance de Manu Bennett en ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer