Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Batman #25, la review

Batman #25, la review

ReviewDc Comics
On a aimé• L'écriture des vilains
• Les planches de Janin
• Un arc plein de promesses...
On a moins aimé• ... Qui pourrait décevoir
• Quelques dialogues en reste
Notre note

Le hasard fait parfois bien les choses. Lorsqu'il avait dépassé la vingtaine de numéros sur Batman, Scott Snyder s'était enfoncé dans le passé de son personnage principal avec Zero Year, un arc qui fait encore polémique aujourd'hui et qui touchait peut-être le fond avec Batman #25. Quelques années plus tard, le flambeau a été passé à Tom King, qui lui aussi s'attaque à un gigantesque flashback pour son nouvel arc consacré au Chevalier Noir : The War of Jokes and Riddles.
 
En témoigne son titre, cet arc narratif nous présentera une guerre entre Riddler et le Joker, deux personnages qui comme par hasard, sont aussi les favoris d'un certain Scott Snyder. Mais point de réinvention drastique façon Zero Year au programme, rassurez-vous. L'idée est plutôt de mettre le Chevalier Noir en retrait dans une histoire à mi-chemin entre le contexte d'un Year One et la narration d'Un Long Halloween. Un joli prétexte pour Tom King, qui peut ainsi ralentir son intrigue, qui nous avait laissée sur un cliffhanger des plus impressionnants.

 

 
Sa résolution attendra, et sera a priori nourrie par les événements qui nous serons narrés dans les sept prochains numéros de la série Batman. Habile, mais la pause que permet cette "histoire-flashback" n'est pas la seule qualité de ce numéro, par ailleurs très bien écrit. Plus en forme que jamais, Tom King nous prouve en effet qu'il sait aussi bien écrire Bruce Wayne que ses plus grands adversaires, dont un Joker qui parvient à être terriblement classe tout en restant bavard, et un Riddler bien plus crédible qu'à l'accoutumée - l'idée d'en faire un consultant du GCPD est brillante, par exemple.
 
Ajoutez à cela un Mikel Janin lui aussi inspiré, et vous obtenez un numéro de haute volée. Beaucoup plus sage dans sa composition que par le passé - et l'arc I am Suicide - le dessinateur espagnol canalise sa créativité dans des planches superbes de sobriété. On pense notamment aux méfaits du Joker et son introduction dans une double page qui me sert désormais de fond d'écran. Et d'après ce que nous avons pu sur le compte Twitter de Tom King, la suite est encore plus belle.
 

 
Autant vous dire que ce Batman #25 risque bien d'inaugurer l'arc le plus intéressant du Batman de Tom King, à ce jour : une guerre entre deux vilains qui va visiblement faire quelques dégâts dans les rues de Gotham. Il faudra cependant veiller à ce que ces heurts ne s'étendent pas aux lecteurs, puisque la promesse pourrait très bien virer à la super-bataille de vilains sans âme. Mais on va faire confiance à l'équipe créative après ce numéro qui est sans doute l'un des plus réussis de la série consacrée au Chevalier Noir depuis les débuts de Rebirth. La suite, vite.
Republ33k
est sur twitter
à lire également

Kevin Conroy (Batman T.A.S.) rejoint le crossover Crisis on Infinite Earths dans le rôle d'un ...

Ecrans
La prochaine rencontre annuelle des séries de la CW ne recule devant rien. Après avoir annoncé que Brandon Routh reprendrait ...

Batman : Curse of the White Knight a droit à un trailer pour sa sortie

Actu Vo
L'arrivée du nouveau titre de Sean Murphy estampillé Black Label avait déjà été teasée par une preview ; elle fait cette fois ...

Des cascades en pagaille dans le Honest Trailer de Batman : le défi

Trashbag
En attendant de voir quels méchants mettra en scène le film de Matt Reeves, l'équipe de Screen Junkies revient dans un Honest Trailer ...

La série animée Harley Quinn se paye un trailer explosif

Ecrans
Nous avions déjà pu en voir un teaser méta certes drôle, mais avare en image : la série animée Harley Quinn se montre aujourd'hui ...

(MàJ : démenti) The Batman : Robert Richardson (Aviator, Casino) sera le chef opérateur du film ...

Ecrans
MàJ : dans une interview accordée au Hollywood Reporter, Robert Richardson met un coup dur aux déclarations de Discussing Film en ...
Commentaires (4)
Vous devez être connecté pour participer