Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
X-Men '97 : l'étrange et soudain licenciement du showrunner Beau DeMayo

X-Men '97 : l'étrange et soudain licenciement du showrunner Beau DeMayo

NewsSeries tv

Une drôle d'histoire du côté de Marvel Studios. A une semaine de la diffusion de la nouvelle série animée X-Men '97, le Hollywood Reporter fait état du renvoi de son showrunner, Beau DeMayo, dans des circonstances inexpliquées, et surtout des liens coupés entre les deux parties au point que le concerné ne sera pas autorisé à faire la promotion de son propre show. Ambiance.

Un compte Only Fans en cause ?

Le média américain rappelle les faits : Beau DeMayo, avant d'être scénariste et showrunner de la série animée X-Men '97, était un auteur régulier pour Marvel Studios, ayant participé activement à l'écriture de la série Moon Knight, et qui avait d'ores et déjà terminé l'écriture pour la seconde saison de la série animée. Le Hollywood Reporter explique qu'il discutait déjà d'idées pour une troisième saison auprès de ses équipes. 

Alors qu'une première hollywoodienne doit avoir lieu ce mercredi 13 mars 2024, est donc annoncé que Beau DeMayo a été purement et simplement renvoyé par Marvel Studios. Son adresse mail professionnelle chez Marvel a été supprimée, et ses équipes ont été informées du fait qu'il ne prendra plus part au projet. Ce qui implique : pas de présence à la première, pas de promotion ou de tournée presse, rien. Une coupure de ponts particulièrement abrupte, d'autant plus que ni le studio, ni le scénariste n'ont donné publiquement de raison quant à ce renvoi.

 

 

Au moment de l'annonce du Hollywood Reporter, le média avait noté que Beau DeMayo avait totalement disparu des réseaux sociaux, son compte Instagram où il partageait pas mal de petites actualités pour X-Men '97 ayant été supprimé. Dans la nuit, l'auteur a fait irruption sur Twitter, pour simplement écrire "le silence est d'or, la parole est d'argent" et partager les articles sur son licenciement. Parmi ceux-là, un a choisi de placer dans son titre un détail du texte du Hollywood Reporter : le fait que DeMayo ait tenu pendant un temps un compte Only Fans. La plateforme permet de s'abonner à des personnes pour voir des contenus payants - et généralement à tendance érotique ou pornographique. Le compte tenu par l'auteur était "non explicite" - donc sans photos de nu. Difficile de croire que Marvel Studios aurait voulu couper les liens avec DeMayo à cause de l'existence de ce compte, qui avait en tous les cas été fermé depuis plusieurs mois. 

Tant qu'aucune des parties ne se prononce publiquement cette affaire, difficile donc de comprendre ce qui a pu se passer, mais la promotion pour X-Men '97 prend tout d'un coup une allure un peu spéciale, vous en conviendrez. Le rendez-vous est toujours donné pour le 20 mars prochain sur Disney+.

Source

Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également

X-Men '97 se paye un Honest Trailer pour les vieux

Trashbag
Tradition oblige... Tiens, ça faisait longtemps. Oui, les équipes de la chaîne Screen Junkies sont encore là, et oui, chaque ...

X-Men '97 : l'épisode final enregistre un record d'audience, et un making of disponible sur Disney+

Ecrans
Personne n'a eu l'air de vouloir trop s'attarder sur la question, et pourtant, les preuves sont là : au sortir d'un long tunnel ...

X-Men '97 : Airbnb construit son propre Manoir Xavier en s'inspirant de la série animée

Trashbag
Professionnalisation des "hôtes", hausse globale des prix, frais de départ conséquents, corvées imposées, caméras dans les ...

X-Men '97 : un ultime trailer pour le trio des derniers épisodes de la saison

Ecrans
Au sortir de la seconde saison d'Invincible, Marvel Studios et son nouveau département consacré à l'animation sont arrivés pour ...

X-Men '97 : Marvel Studios valide une saison 3 pour la série animée Disney+

Ecrans
Et si Marvel Studios avait finalement mis la main sur sa propre série Invincible ? Les négociations pour la mise en route du ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer