Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Guardians of the Galaxy : The Telltale Series, la critique de l'épisode 1

Guardians of the Galaxy : The Telltale Series, la critique de l'épisode 1

ReviewJeux vidéo
On a aimé• Un Rocket très Rocket
• La bande-son
• I am Groot
On a moins aimé• Une écriture ratée
• Le rythme haché
• Les vannes qui tombent à plat
Notre note

Devenu populaire depuis son couronnement en 2012 avec le brillant The Walking Dead, Telltale Games croule maintenant sous les projets entre Game of Thrones, Borderlands, Wolf Among Us (Fables) ou dernièrement Batman. La Maison des Idées a aussi vu une opportunité avec le studio en annonçant Guardians of the Galaxy : The Telltale Series qui a rendu la copie de son premier épisode pas plus tard qu’hier.



Tombé à pic pour la sortie de Guardians of the Galaxy Vol. 2, il ne faut pas se mentir, cette nouvelle itération de la formule Telltale est clairement un produit destiné à pousser les joueurs à venir en salles pour le film de James Gunn. En effet, que ce soit dans son logo, dans la cohésion générale de l’équipe (l’écriture de Peter en particulier) ou encore avec une bande son composée de titres des années 80, ce premier jeu consacré à la team de héros cosmiques de Marvel puise son ADN dans la vision du réalisateur.

Le jeu débute alors que notre ami Star-Lord reçoit un appel de détresse de la part du Nova Corps demandant l’assistance des Gardiens pour en découdre avec le Titan le plus violet de toute la galaxie, Thanos. Rapidement (et sans spoilers), un événement majeur lié à cette mission redéfinit toute la dynamique du groupe. Encore une fois, Telltale décide d’aborder ce nouvel univers avec une approche très intéressante en bouleversant un peu l'univers que nous connaissons mais cette promesse s'envole malheureusement en éclats par la suite. En effet, le twist audacieux devient rapidement un élément de second plan alors que les Gardiens doivent faire face à une nouvelle menace qui affectera personnellement Peter Quill.



Si l’intrigue de ce premier épisode tombe à plat, c’est la faute à une écriture et une mise en scène terriblement bancales. Le succès de Telltale Games (post-Retour vers le Futur, j'entends) vient en premier lieu de ses dialogues, de ses personnages et de ses intrigues, souvent bien entrelacés pour faire monter la pression au fil des épisodes. Ici, c’est malheureusement le pétard mouillé. En effet, nos héros sont tous terriblement insipides et la cohésion entre les Gardiens en pâtis terriblement, nos héros étant tantôt idiots, tantôt gênants. Mise à part une blague qui fait sourire sur les 2h30 de jeu, l’humour ne marche pas, les dialogues sont fades et forcent l’exposition pour finalement détruire le rythme que le jeu tente d'installer.

En effet, avec une écriture à 20 000 lieues sous la mer de la dernière création du studio (Batman) tous les défauts inhérents à ce point’n’click 2.0 ressortent effroyablement. Le gameplay très léger avec ses QTE aléatoires et inutiles rend le plaisir manette en mains proche du néant. Le pire restant tout de même les pseudo phases d’explorations dans lesquelles Peter pourra utiliser ses propulseurs pour monter ou descendre d’un niveau de la zone à fouiller. Le tout, mis à mal par un moteur graphique légèrement amélioré mais qui accuse toujours incroyablement le coup, notamment dès qu’un changement de cadrage s’opère et dont le jeu semble souffrir quelques microsecondes. Peut-être anodin mais assez désagréable et difficilement excusable en 2017 pour un jeu qui tourne sur PS4 (la version de notre test), Xbox One et PC.

Ce premier épisode de Guardians of the Galaxy aurait pu proposer une aventure fun et plaisante à suivre mais avec ses nombreux défauts, le jeu devient un vecteur de tous les problèmes reprochés à Telltale depuis quelques années déjà. Le studio ne semble pas réagir mais devrait le faire rapidement sous peine de rapidement lasser et de broyer par ses propres moyens la formule qui lui a valu le succès. Il est trop tôt pour se prononcer sur la qualité finale du jeu qui se dessinera au fur et à mesure de ses épisodes mais si vous vouliez poser la main dessus, nous ne pouvons que trop vous conseiller d’attendre une promotion sur le Season Pass (à 23,99€) ou de jeter votre dévolu sur Batman: A Telltale Series, beaucoup plus réussi à tous les niveaux (et ce, dès le premier épisode).

AlexLeCoq
est sur twitter
à lire également

Harley Quinn se dévoile dans le deuxième épisode de Batman : The Enemy Within de Telltale

Ecrans
Avec le succès de sa première saison, Batman n'a pas attendu qu'on rallume le Bat-signal sur le toit du GCPD pour faire un nouveau tour ...

Battle Chasers : Nightwar dévoile sa vidéo d'intro, par le studio de la série Castlevania

Ecrans
Si THQ Nordic planche actuellement sur le troisième épisode de Darksiders, le studio a été assez intelligent pour se rapprocher de Joe ...

Marvel vs. Capcom: Infinite dévoile Spider-Man dans une nouvelle vidéo de gameplay

Brève
Les joueurs les plus assidus de Marvel vs. Capcom 3 : Fate of Two Worlds commençaient à s'inquiéter quant à la présence de Spider-Man ...

Telltale Games annonce les suites de Batman, Wolf Among Us et The Walking Dead

Ecrans
Fort de son expérience depuis plusieurs années sur les jeux en format épisodique, Telltale Games, qui est en plein Guardians of the ...

Insomniac Games et Marvel dévoilent un making of de Spider-Man sur PS4

Ecrans
Si le monde a les yeux rivés sur Avengers : Infinity War, qui a dévoilé son premier trailer à quelques chanceux, Marvel a tout de ...
Commentaires (5)
Vous devez être connecté pour participer