Review

The Walking Dead saison 2, le bilan

Series tv   9
Le 21 Mar par
Manu
The Walking Dead saison 2, le bilan
Notre note
    

Dimanche soir aux Etats-Unis a été diffusé le treizième et dernier épisode de la saison 2 de The Walking Dead, une série qui a partagé les fans depuis son lancement il y a plus d'un an, mais qui malgré tout conserver un succès critique auprès du public en général. Si vous venez régulièrement sur Comicsblog et que vous écoutez nos podcasts, vous savez que j'ai été fortement déçu par la saison 1 et par le premier épisode de cette saison, mais tout ne se résume pas à un mauvais départ.

 

Après une saison 1 qui commençait plutôt bien mais pour finir très mal (le laboratoire...) la saison 2 commence elle sur une plutôt mauvaise note : le groupe de survivant repart sur la route et se retrouve bloquée sur une autoroute où ils doivent se dissimuler à une horde de zombies. Lors de l'épisode, Sophia disparait et le groupe la cherche en vain. Un épisode très très lent qui n'a pas grand chose de son côté : mauvais rythme, réalisation et jeux d'acteurs à côté de la plaque, et même un passage affligeant et obligé (série américaine, tout ça) dans une église. Une heure pour pas grand chose, si ce n'est la disparition de Sophia et la fin de l'épisode qui lancent l'intrigue de la première moitié de saison.

On se retrouve alors à la ferme Herschel, bien connue des fans du comic book, qui accueille notre groupe pour qu'il se repose et puisse établir une base dans la recherche de Sophia. Commence ainsi réellement la première partie de la saison qui, si elle reste lente, se regarde plutôt bien par blocs d'épisodes, et lance plusieurs intrigues plutôt intéressantes. On s'était éloigné de l'intrigue d'origine avec la saison 1 d'une façon un peu brutale,et ici on sait qu'on part sur un autre chemin, mais d'une bien meilleure façon qu'auparavant, mêlant éléments connus avec d'autres bien plus surprenant. La demi-saison s'achève sur un élément qui illustre parfaitement cette situation, avec un ressort scénaristique auquel les fans s'attendent, et un autre un peu plus surprenant / choquant (même si on s'y attend un peu). Mais le constat est que le temps qu'on a mis à en arriver là ne fait qu'alourdir la chose vis-à-vis des personnages.

Après une longue pause hivernale, la série est revenue pour ce qui s'avère être pour le moment sa meilleure période, avec une menace venant cette fois d'un autre groupe d'êtres humains (et on retrouve alors l'esprit du comic book) et que les tensions internes montent en puissance concernant le devenir du groupe, particulièrement entre Rick et Shane. Au cours de cette moitié de saison, deux membres importants du groupe sont tués, et une nouvelle fois on s'étonne sur la mort de l'un d'eux. Bien sûr notre groupe ne peut rester éternellement dans la ferme Herschel, et on se retrouve en fin de saison avec un groupe en fuite qui s'avance vers une nouvelle destination emblématique pour la série, et que Michonne fait sa première apparition (l'actrice qui jouera son rôle en saison 3 a été dévoilée cette semaine, et il s'agit de Danai Gurira, vue précédemment dans Treme). La saison 3 s'annonce comme encore au-dessus de celle-ci.

 

Si on avait été plutôt déçus par ses débuts, la série décolle enfin et trouve sa propre voie et sa propre identité, tout en conservant l'esprit qui a tant plu aux fans du comic book de Robert Kirkman et Charlie Adlard. Daryl, personnage créé pour la série et qui s'avérait être le meilleur dans la première saison, montre encore à quel point il est intéressant plus profond que ce qu'on imaginait.

Les - : des longueurs et le jeu de certains acteurs.
Les + : l'intrigue qui décolle, les problématiques abordées, l'esprit original retrouvé.