Review

Iron Man #1, la review

Marvel   24
Le 07 Nov par
Iron Man #1, la review
Notre note
• Les variants covers
• Un tony Stark écrit comme on l'attend
• On a envie de voir où Gillen va pouvoir aller
• Le dessin loin d'être satisfaisant et un Tony Stark massacré
• Le scénario peut être un peu simple
    

Voici quelques mois que j'ai envie de lire Iron Man. J'aime bien le personnage et surtout le personnage de Tony Stark. Vu les échos du run de Matt Fraction sur la série, j'attendais avec impatience le relaunch pour me lancer. Du coup je n'ai pas fait les choses a moitié : variant cover Joe Quesada (magnifique cover au passage et encore plus en version sketch). Toutes les conditions étaient réunies pour me lancer dans une lecture ô combien attendue. 

Mais je restais méfiant du scénario, ne sachant pas où Kieron Gillen pouvait aller dans cette série. Puis j'ai finalement ouvert le titre. Après la première page d'introduction qui m'a chiffonné un peu niveau dessin, j'ai vu le nouveau visage de Tony Stark. Et là tout à basculé. Plutôt que de faire un long discours, je vous l'ai pris en photo !
 
 
 
Suis-je le seul à trouver ce visage complètement raté? Je dois avouer que voir cette image (répétée sur plusieurs cases) dès la deuxième page du titre m'en a gâché la lecture. Autant Greg Land dessine très bien Iron Man, autant il a de gros problème avec Tony Stark. Dommage donc que ce soit ce dernier qui soit mis en avant dans la première moitié du titre. Je ne sais pas ce qui a pris Greg Land. Est-ce qu'il s'est essayé au dessin en conduisant? Toujours est-il que le dessin n'est pas satisfaisant. C'est peut être aussi lié aux couleurs pour le début du titre, ou aux détails manquant ou tout simplement mal réalisés.
 
Vous l'avez compris, le dessin est le premier gros point noir du titre. J'en viens même à me demander comment Marvel a pu laisser passer ces pages en l'état.
 
Concernant le scénario, je partais de loin n'ayant pas lu le run de Matt Fraction. Je ne sais donc pas où la série en était avant le relaunch. Mais nous avons là à faire à un premier numéro de début d'arc. Donc il faut lui laisser le temps de se mettre en place. Je dirais que le début est tout de même assez lent et s'attarde fortement sur le personnage de Tony Stark. A l'inverse, la seconde moitié du titre est un peu plus punchy. Peut être parce que nous avons Iron Man, et plus Tony Stark massacré par le dessin ? Toujours est-il qu'il y a ce qu'il faut d'action, et de mise en place pour la suite de l'arc.
 
Par contre on sent que Kieron Gillen a son idée de Tony Stark et qu'il veut lui donner de l'importance dans le titre.. On retrouve le personnage prétentieux, dragueur, je-m'en-foutiste qui sait se reprendre quand il le faut. Clairement il veut que Tony et son alter-ego en armure soient tous les deux au centre de ce numéro et c'est tant mieux !
C'est là le gros point positif du titre : l'écriture de Tony.
 
Il faut aussi ajouter qu'en fin de titre Marvel ajoute une page que je n'avais pas vu dans les autre séries avec un rappel des arc qui sont liés à cet arc et des conseils de lecture pour mieux comprendre. Une très bonne initiative.
 

 
Ce qu'il faut retenir de ce titre? Un scénario simple, un dessin indigne d'un relaunch et d'un numéro un. Ok, je fais peut être un blocage, mais vraiment le dessin n'est pas au niveau et gâche le titre. Le scénario est simple, sans grande surprise, mais il reste agréable. L'écriture de Tony Stark dans la première moitié est lente mais c'est ce Tony là que l'on veut. Et Kieron Gillen l'a bien compris ! Par contre l'idée de cette armure en métal liquide qui se fixe sur un exosquelette est assez moyenne finalement. Mais c'est Stark encore une fois, au top et prêt à en mettre plein la vue !
En tout cas vous l'aurez compris, le dessin plombe à mon gout la note du titre qui serait bien meilleure avec un Salvatore Larroca aux crayons.
Auteurs