Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Y the Last Man : l'annulation de la série FX serait liée au retard accumulé et à un problème de contrats

Y the Last Man : l'annulation de la série FX serait liée au retard accumulé et à un problème de contrats

NewsSeries tv

A propos de Y : The Last Man, la rédaction du Hollywood Reporter s'est penchée sur les raisons (concrètes) de l'annulation de la série, encore en cours de diffusion. Le cas de ce projet, frappé par un développement particulièrement lent à l'échelle des délais de production "normaux" de séries télévisées, semblait assez évident sur le papier : six ans de fabrication, deux équipes, deux pilotes, un budget qu'on imaginait relativement conséquent vis-à-vis de la commande de départ, et les délais habituels imposés par la situation sanitaire à l'industrie du divertissement. Des variables conséquentes, ou suffisantes pour expliquer et comprendre. Mais THR a tenu à mener l'enquête, pour mettre un nom et des montants plus clair sur cet arrêt des machines, largement précipité.

Y so Earlious ?

A celles et ceux qui ne sauraient pas : le projet d'adaptation de Y : The Last Man, pensé comme une série télévisée depuis 2010 lors de la toute première mouture de Louis Leterrier, passera entre les mains de FX et du producteur Michael Green en 2015. Une première équipe de production, assemblée autour de la scénariste Aida Mashaka Croal, se chargera d'organiser la distribution prévue pour le tournage du pilote. Barry Keoghan, Imogen Poots et Diane Lane feront partie des premiers à signer pour apparaître face caméra, en compagnie d'autres interprètes censés porter les personnages de Brian K. Vaughan et Pia Guerra dans cette version mouvante en images réelles.
 
La première version de ce pilote ne sera toutefois pas du goût de FX. Le diffuseur préférera opter pour une réécriture globale et confiera une nouvelle tentative de projet à la scénariste Eliza Clark, showrunner intronisée pour cette seconde lecture, qui bousculera une fois encore le calendrier de production. Un nouveau pilote sera commandé, sur la base d'un script différent de ce que Michael Green et Aida Croal avaient prévu au départ. Problème : l'agenda de tournage de cette version revue et corrigée ne conviendra pas à certains et certaines des vedettes engagées au départ. Keoghan, Poots et l'actrice Lashana Lynch devront ainsi renoncer à la série Y : The Last Man pour se consacrer à d'autres projets, pour cause d'emploi du temps.
 
Si leurs personnages trouveront vite différents remplaçants pour le pilote d'Eliza Clark, certains visages de la première version feront encore partie de l'aventure. Parmi ceux-là, Diane Lane, chargée d'interpréter le personnage de Jennifer Brown, se cramponnera au rôle pour le second pilote. Quelques autres actrices (il s'agissait essentiellement d'interprètes féminines, compte tenu du propos de la série) avaient aussi signé pour continuer à faire partie de l'aventure, malgré le départ de Green et Croal. La production put alors reprendre un rythme normal avec une nouvelle phase d'écriture, un agenda de tournage à définir, et la perspective d'une sortie à caler.
 
Problème, la pandémie de COVID-19 acheva de mettre un peu de désordre dans les plans de FX. Avec le retard accumulé suite à la fermeture des plateaux de tournage à l'aune du confinement généralisé, Y : The Last Man finira par devoir assumer un délai conséquent entre la signature des premiers contrats, pour l'équipe originale engagée pour le pilote de Green et Croal, et la diffusion de la série. L'accord signé entre le studio et les comédiennes avait effectivement une date de péremption : au bout d'un certain nombre d'années, l'employeur se trouvait dans l'obligation légale de renouveler les contrats de ses employées. Celles qui avaient signé pour le premier pilote entre 2017 et 2018 arrivant au terme de cette période de carence, FX devait donc sortir le carnet de chèque pour leur proposer de nouveaux contrats.
 
La chaîne devait se positionner sur la date butoir du 15 octobre 2021 pour prendre une décision : assumer que Y : The Last Man allait se poursuivre sur plusieurs saisons et débourser 3 millions de dollars pour renouveler les fameux contrats, ou couper le robinet et annuler la série. Les pontes de FX se seront aussi retrouvés face à l'équation difficile de la SVOD. Diffusée sur la plateforme Hulu, la série ne correspondait pas aux calculs traditionnels du rapport coûts de production/audience, attendu que ces modèles de streaming se basent plutôt sur la fidélité du public et l'intérêt de tel ou tel projet en tant que produit d'appel. Pressés par le temps, les décideurs auraient donc fini par renoncer à Y : The Last Man, quoi que la rédaction du Hollywood Reporter précise bien que cette annulation n'a pas de rapport direct avec les audiences des premiers épisodes, ou avec l'accueil critique de la série.
 
En résumé, deux perspectives en visuel : une défaite de producteurs frileux qui auraient gagné à valider la première version d'Aida Mashaka Croal et Michael Green, ou à aller plus vite sur la seconde version en n'anticipant pas ce problème logistique, ou un simple "la faute à pas de chance" lié à la pandémie et aux retards conséquents globalement imposés à l'ensemble des productions entrées en tournage avant le mois mars 2020. La rédaction de THR sous-entend que si FX n'avait pas eu la date limite du 15 octobre en ligne de mire pour devoir prendre une décision, la chaîne aurait pu juger la série sur la base de ses audiences et de ses critiques presse/spectateurs. En l'absence d'un succès tonitruant d'entrée de jeu, le diffuseur a donc préféré jouer la sûreté, et ne pas réinjecter une somme de capitaux conséquente pour une simple formalité contractuelle, sur un projet qui avait déjà coûté assez cher.
 
Cette situation explique en partie la campagne de promo' timide accordée à Y : The Last Man, quoi que le Hollywood Reporter semble là-encore assez optimiste : attendu que DC Comics reste le propriétaire officiel de la franchise, éditée sous le label Vertigo au départ, il serait assez logique que HBO Max finisse par récupérer la série pour sa propre grille de vidéo-à-la-demande. En dépit de ses retards, et des frais structurels liés au tournage en pleine pandémie, Eliza Clark serait effectivement parvenue à produire cette première saison en dessous du budget estimé au départ - un signal très important à envoyer dans cette ère des plateformes de streaming souvent basées sur un modèle d'endettement, obligées de produire à la chaîne des séries ou films coûteux pour alimenter la base d'abonnés. Clark estime de son côté que Y : The Last Man aurait suffisamment de matière pour tenir sur cinq saisons de dix épisodes, avec assez d'idées pour aller au bout du comics de Brian K. Vaughan et Pia Guerra. La balle est désormais dans le camp de Warner Bros..
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Hit-Monkey : une première bande-annonce pour le singe tueur de la série animée Hulu

Ecrans
Dans la catégorie des trucs que Hulu compte annuler, mais diffuse quand même parce que boah, boarf, broah, on l'a payée, on va pas la ...

Y : The Last Man est annulée au bout d'une saison

Ecrans
Sans grande surprise, Disney, FX et Hulu mettent (déjà) un terme à l'adaptation de Y : The Last Man. Une conclusion ...

Y : The Last Man : quelques nouvelles images dans un nouveau teaser pour la série

Brève
L'adaptation de Y : The Last Man approche, et avec elle, la perspective d'un éventuel succès surprise susceptible de motiver le ...

Y : The Last Man : la série FX aborde le sujet des hommes transgenres dans un nouveau teaser

Brève
Le sujet interroge, à l'aune des débats modernes autour de l'inclusivité : comment les personnes transgenres seront-elles représentées ...

Y : The Last Man : déjà une (courte) nouvelle bande-annonce pour la série FX

Ecrans
Avec peu de temps pour faire monter la sauce, les équipes de FX semblent avoir compris (tardivement) l'intérêt de bombarder ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer