Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
The Boys : le Homelander est toujours fou à lier dans une version longue du discours de Believe

The Boys : le Homelander est toujours fou à lier dans une version longue du discours de Believe

NewsSeries tv

Au sortir de la première saison de The Boys, le consensus critique hésitait à se positionner entre l'intelligence et la bêtise de ce produit culturel atypique - moquant les mécanismes de consumérisme d'Hollywood et de Marvel Studios et l'idéal de l'homme providentiel et patriote tout en étant financé par le Lex Luthor du monde réel, Jeff Bezos. La plupart des avis seront tout de même parvenus à se trouver un point d'accord pour louer la performance de l'acteur Antony Starr, Homelander de cette adaptation des comics de Garth Ennis et Darick Robertson.

Tantôt bébête, tantôt menaçant, le comédien sera parvenu à trouver le ton juste (après de longues haleines à camper l'inexpressif Lucas Hood de Banshee) pour correspondre à cette parodie de Superman, entre le surhomme grotesque, l'enfant capricieux et le sociopathe inquiétant. Des tartines de cabotinages mises à bon escient pour se foutre dans les grandes largeurs du Captain America de Marvel Studios, depuis la coupe de cheveux jusqu'aux symboles de patriotes joliment restitués par les équipes des costumes.
 
Dans le cinquième épisode de la première saison de The Boys, le Homelander était invité à prendre la parole pendant le festival "Believe", un rassemblement fictif de chrétiens typique du paysage culturel des Etats-Unis. Au cours de sa prestation, le super-héros outrepassera les directives de Vought pour appeler le Congrès à prendre ses responsabilités et militariser l'arsenal de surhommes privatisés de la multinationale - un discours que beaucoup auront pris pour une analogie sur Donald Trump et cette vision populiste du tribun va-t-en guerre. 
 
La série partage via le compte Twitter officiel une version étendue de ce discours, où les plans de coupe disparaissent pour ne garder que la prestation de Starr sur scènes et une petite introduction (mensongère) sur ses parents. Un petit bonus intéressant, qui recoupe le premier extrait de la saison 2 mis en ligne par Eric Kripke il y a quelques jours. 
 
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Amazon aurait déjà validé une troisième saison pour la série The Boys

Ecrans
L'histoire se répète. Après avoir déjà approuvé une seconde saison pour la série The Boys l'an dernier, avant même que les ...

The Boys : Dear Becky de Garth Ennis et Russ Braun présente ses premières planches

Preview
Tandis que la version filmée de The Boys commence à s'annoncer, avec un Stormfront bien différent de l'oeuvre de Garth ...

The Boys saison 2 : Aya Cash se montre en costume pour la version TV du super-nazi Stormfront

Ecrans
Au menu des appétissantes bizarreries de la seconde saison de The Boys, on dénombre un toutou pervers, un mutant toxicomane et une toute ...

The Boys : le toutou Terror confirmé pour la saison 2 (et un rôle plus important pour Black Noir)

Ecrans
Ceux qui ont pu se procurer l'édition récente de Rover Red Charlie le savent bien : Garth Ennis aime les toutous. Dans les ...

The Boys saison 2 : un nouvel aperçu annoncé pour le 15 mars 2020

Ecrans
Avec quelques images par ci par là et un court teaser trailer, la seconde saison de The Boys, attendue pour l'été arrivant, est restée ...
Commentaires (1)
Vous devez être connecté pour participer