Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Le grand Spike Lee annoncé à la mise en scène du film Prince of Cats chez Legendary

Le grand Spike Lee annoncé à la mise en scène du film Prince of Cats chez Legendary

NewsCinéma

A l'été 2018, la rédaction de Deadline annonçait que les studios Legendary, aux premières heures d'une opération "main basse" sur les grandes oeuvres de la bande-dessinée américaine, avait pour projet d'adapter le roman graphique Prince of Cats de Ron Wimberly. Lakeith Steinfeld, vedette de la série Atlanta, Sorry to Bother You ou Knives Out, était alors annoncé dans le rôle titre. Peu d'informations avaient circulé sur ce film depuis lors, Legendary s'étant intéressé depuis à d'autres catalogues, plus actuels, à coup d'achats de droits et d'options variées.

Cette semaine, cependant, le Hollywood Reporter se fait l'écho d'un rebond dans l'adaptation de Prince of Cats - une excellente nouvelle pour les amoureux de la BD de Wimberly et de cette catégorie de productions jouant sur l'esthétique des premiers pas du hip hop aux Etats-Unis. Spike Lee, cinéaste d'importance et taillé sur mesure pour le projet, monte à bord, annoncé à  la mise en scène et à l'écriture aux côtés du scénariste Selwyn Seyfu Hinds (un nom que l'on retrouve aussi sur le projet Strange Adventures d'HBO Max). 

Quittant les prairies boueuses et ségrégationnistes du Colorado après BlackKklansman, Lee s'en retourne aux affaires dans les rues de sa bien-aimée Brooklyn, au tournant des années 1970 et 1980, avec l'apparition du mouvement hip hop en toile de fond et une réinvention de Roméo et Juliette dans les codes de la blacksploitation. En comics, Prince of Cats s'intéresse en effet à Tybalt Capulet, frangin de Juliette, épéiste hors pair et chef de bande contre les troupes du clan Montague. Le bouquin de Wimberly prend le point de vue de ce héros un rien moins fleur bleue que Romeo et ses copains, dans une Brooklyn musicale et stylisée à la Ed Piskor (ou The Get Down) et où les gaillards du coin règlent leurs différents à coups de katana.

Un hommage aux deux courants en vogue à l'époque dans les quartiers défavorisés de New York - les films de sabre et la blacksploitation, fusionnés dans une imagerie commune récupérée bien plus tard par l'extraordinaire collectif Wu-Tang, Afu-Ra, etc. Pour l'anecdote, le titre Prince of Cats est aussi un hommage croisé à la culture de l'époque - dans l'argot noir des quartiers, "cat" signifiait "un mec cool", tout en faisant directement référence à la façon dont Mercutio avait surnommé Tybalt dans la pièce de Shakespeare (l'auteur faisant lui-même référence au personnage de Tybalt the Cat dans Le Roman de Renard). 

Edité chez Vertigo au départ, le comics Prince of Cats aura depuis été rapatrié par Wimberly dans les rangs d'Image Comics - DC Comics n'est donc pas concerné pas les droits de cette adaptation, à l'inverse de l'auteur, qui devrait garder l'entièreté de la somme négociée pour la commande de cette adaptation. Sachez en outre que Dargaud a proposé la VF de cet excellent comicbook (qui pour le coup, sous nos latitudes, ne ressemble plus à un comicbook, heh).

Sur le papier, une excellente nouvelle : retrouver Spike Lee aux commandes d'une Brooklyn haute en couleur et dans le confort de ses sujets de prédilection (les ghettos afros des années 1980 sur fond de hip hop rétro') et pour les fans de comics, la possibilité de retrouver enfin un grand réalisateur aux commandes d'une adaptation. Le projet s'inscrit dans une sorte de continuité établie par Sam Mendes sur Les Sentiers de la Perdition ou David Cronenberg sur A History of Violence, mais aussi dans la lignée de projets tels que The Get Down (librement adaptée des Hip Hop Family Tree) ou Luke Cage pour Harlem.

Le comédien Lakeith Steinfeld n'est malheureusement plus attaché au projet. Reste à voir quels seront les visages de cette nouvelle lecture de Roméo et Juliette, dont on attend de plus amples nouvelles avec impatience.

- Pour les intéressés, vous pouvez commander Prince of Cats à ce lien

Source


Galerie

Corentin
est sur twitter
à lire également

Spike Lee n'est pas impliqué dans le projet de film Nightwatch de Sony

Ecrans
Si le titre de cet article ressemble fort à ces fameuses non-actualités, de type "Daft Punk ne sera pas en tournée cette ...

Le projet de film Nightwatch est visiblement toujours d'actualité pour Sony Pictures

Ecrans
Tombé dans l'oubli depuis son apparition sur nos radars à l'automne dernier, le projet de film Nightwatch refait parler de lui, et n'a ...

Sony envisagerait un film Nightwatch avec Spike Lee à la réalisation

Ecrans
Les ambitions de Sony Pictures pour son univers cinématographique partagé autour du Tisseur ne devraient pas se limiter au Venom ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer