Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
IDW met fin à l'imprint Black Crown dirigé par Shelly Bond

IDW met fin à l'imprint Black Crown dirigé par Shelly Bond

NewsIndé

A mesure que les initiatives en creator owned se multiplient sur un marché des comics pas forcément adapté pour toutes les recevoir, qu'il s'agisse du fleurissement de nouveaux éditeurs ou d'imprints dédiés chez des structures déjà existantes, de premiers pots cassés commencent à apparaître. Quelques mois après la fermeture définitive de Vertigo de la part de DC Comics, c'est un autre label creator owned d'un éditeur qui annonce sa clôture.

Chez IDW, après son départ de Vertigo, l'éditrice Shelly Bond avait ouvert un imprint pour des créations originales, intitulé Black Crown. Un label qui prend désormais fin, alors que leur dernière parution, Marilyn Manor, a été annulée juste après la parution de son premier numéro.

Mis en place chez l'éditeur à partir d'avril 2017, Black Crown aura vu se succéder quelques jolis titres dans un ensemble de séries qui misaient sur un amour du bizarre, des oeuvres un peu énervées, dans un esprit rock propre à Shelly Bond. On citera notamment le très chouette Euthanauts de Tini Howard et Nick Robles, Assassinistas de Tini Howard (encore elle) et Gilbert Hernandez, Kid Lobotomy de Peter Milligan et Tess Fowler - des oeuvres toutes inédites sous nos latitudes, et qui le resteront à notre humble avis.

Sous Black Crown, deux anthologies auront également vu le jour : Black Crown Quarterly, un melting pot de ce qui se faisait sous l'imprint, et Femme Magnifique, projet ambitieux destiné à rendre hommage à de grandes femmes de l'Histoire, et qui aura connu un certain succès avec son financement participatif. Shelly Bond doit par ailleurs s'occuper d'une nouvelle anthologie Hey! Amateur (le principe : sur une planche, une équipe artistique met en image un tuto pour des choses aussi diverses et variées que faire un dessin ou repriser une chaussette), dont IDW se chargera de l'impression.

L'aventure Black Crown n'aura donc pas duré plus de deux ans. Un essai qui n'aura pas convaincu a priori aux côtés des autres initiatives similaires (tels que les arrivées de Ahoy Comics, TKO Studios, ou le prochain éditeur AWA). 

Source

Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également

La plateforme Comic Hub abandonne son plan de secours pour l'industrie des comics face à la grogne ...

Actu Vo
Dans un contexte de pandémie de Covid-19 de plus en plus inquiétant pour l'ensemble de l'industrie de comics, il y a deux jours, une ...

La plateforme Comic Hub devrait permettre aux comicshops US de survivre pendant la crise du ...

Actu Vo
Alors que ce mercredi 1er avril marque une triste date dans l'histoire du marché des comics, puisque l'ensemble de la production ...

Coronavirus Covid-19 et comics : état des lieux au 19 mars 2020, par Xavier Fournier

chronique
Xavier Fournier est journaliste, essayiste et auteur spécialiste des comics. Ancien rédacteur en chef de la revue Comic Box, il a écrit ...

Marvel domine et Image s'effondre sur le marché US des comics pour août 2019

Actu Vo
Les mois se suivent et finissent par se ressembler de plus en plus. C'est en tout cas le constat applicable à l'année 2019 au fil du ...

Deux anciens d'IDW lancent une nouvelle maison d'édition, Clover Press

Actu Vo
Le marché du comics indépendant se gorge, de mois en mois, de nouveaux entrants. Après l'arrivée récente de TKO Studios, Ahoy ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer