Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Après la censure des Young Avengers, un millionnaire brésilien achète l'ensemble des stocks pour les offrir gratuitement

Après la censure des Young Avengers, un millionnaire brésilien achète l'ensemble des stocks pour les offrir gratuitement

NewsMarvel

Dans la journée de samedi, la toile découvrait avec stupeur un cas ahurissant de censure homophobe dans les travées du Bienal de Livro, salon du livre de Rio de Janeiro. Dans un communiqué officiel et, par la suite, un authentique arrêté municipal, le maire de la ville, Marcelo Crivella, ordonnait la confiscation des volumes d'Avengers : Children's Crusade. La maxi-série d'Allan Heinberg et Jim Cheung s'était attiré les foudres du politicien d'extrême droite pour la célèbre scène du baiser entre Wiccan et Hulkling, souvent citée par les lecteurs de Marvel comme l'un des rares moments emblématiques de l'amour entre deux hommes dans les publications de la Maison des Idées.
 
Après le refus du Bienal d'accepter que soient saisies les copies de cet ouvrage, ou de sanctionner toute forme de littérature LGBT+ commercialisée par les exposants, les agents du maire seront revenus bredouille de leur première visite. L'éditrice d'une ligne de romans pour jeunes adultes, Rafaella Machado, avait alors commencé par une distribuer une copie de la constitution brésilienne aux libraires, prouvant que cette injonction municipale était contraire à la loi.

Acharné, Crivella, via le conseil municipal de Rio, décidera ensuite de retirer leur licence aux organisateurs du Bienal, rendant leur activité illégale pour exercer un chantage - dès lors, on imagine qu'il n'est même plus question que du simple commerce des volumes de Young Avengers, mais d'un coup politique pour manifester l'autorité du maire contre la liberté d'expression. Rien de fondamentalement étonnant dans un pays dont le président, Jair Bolsonaro, s'est fait connaître pour sa fronde ouverte contre l'homosexualité. L'affaire se sera ensuite décalée sur le terrain judiciaire, avec différents juges rendant différents verdicts sur la validité de cette décision.

Aux dernières nouvelles, après trois jugements de trois autorités différentes, dix employés de la mairie se seront rendus dans les allées du Bienal pour saisir tout ouvrage jugé "impropre aux enfants" - autrement dit, tout bouquin laissant apparaître une scène ou un personnage en lien avec la thématique LGBT+. On imagine que le salon fera logiquement appel de cette décision, après avoir obtenu un verdict différent de la juge Heleno Ribeiro Pereira Nunes vendredi soir, qui avait tranché en faveur du Bienal en jugeant l'arrêté de Crivella illégal et ordonné l'arrêt de toute forme de censure. Après trois décisions de justice contradictoires, on imagine que la suite dépendra de l'alignement politique du tribunal consulté.

De son côté, l'acteur, youtubeur et auteur Felipe Neto aura pris les devants. Millionnaire, et actuel détenteur d'IGN Brésil, le bonhomme a de son côté décidé d'acheter l'intégralité des stocks de livres concernés par cette censure des personnages gays et lesbiens et de les distribuer gratuitement dans la journée de samedi (selon CBR, ce stock comprendrait près de quatorze mille pièces). Les ouvrages auront ensuite été offerts aux lecteurs dans des sacs noirs opaques floqués de la mention "ce livre a été jugé impropre à la lecture par des gens archaïques, rétrogrades et pleines de préjugés".

Une initiative courageuse, qui n'aura pas été sans agacer les politiciens d'extrême droite actuellement au pouvoir dans le pays. Depuis quelques jours, Neto est ainsi devenu la cible d'une campagne de harcèlement en ligne orchestrée par le parti de Jair Bolsonaro, dans une sorte de revenge porn particulièrement malsain et anxiogène.

On le rappelle, après l'arrêté municipal de Crivella, les libraires consultés par le site d'information Globo expliquaient ne pas avoir de volumes de Young Avengers en stock, le seul à en posséder avait déjà vendu l'intégralité de ses exemplaires avant même que ne soit rendue le premier ordre de saisie. Depuis, l'affaire a éclaté sous la forme d'un grand débat sur l'homophobie au grand jour des politiciens au pouvoir, et de la censure des arts et lettres contre l'expression de l'homosexualité. Reste à voir comment évoluera la situation sur place, extrêmement tendue pour le moment.  

 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Marvel annonce une série de one-shots dans l'univers 2099 dirigé par Doctor Doom pour l'hiver

Actu Vo
Dans les annonces de la section comics de la dernière San Diego Comic Con, Marvel annonçait son intention de revenir, ...

Les titres Guardians of the Galaxy et Tony Stark : Iron Man prendront fin en décembre 2019

Actu Vo
Si les sollicitations des éditeurs sont généralement l'occasion d'annoncer de nouvelles séries/projets/events (rayer la mention ...

Marvel annule la série Future Foundation dès le numéro #5

Actu Vo
Dans un effort de mise en avant de l'univers des Quatre Fantastiques, Marvel lançait, très récemment, un titre consacré à la ...

Marvel publie une bande-annonce pour le relaunch des X-Men par Jonathan Hickman (Dawn of X)

Actu Vo
A mesure que s'approche la conclusion (attendue) d'House of X et Powers of X, la Maison des Idées finit d'assembler les préparatifs ...

Marvel annonce le crossover Serpent War avec Conan, Solomon Kane... Et Moon Knight (?)

Actu Vo
Immédiatement après avoir annoncé l'arrivée prochaine de Solomon Kane et Dark Agnes dans les comics Marvel, l'éditeur ...
Commentaires (4)
Vous devez être connecté pour participer