Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Disney+ : aucune production pour adultes (Rated-R) et quelques nouveaux détails

Disney+ : aucune production pour adultes (Rated-R) et quelques nouveaux détails

NewsSeries tv

Les détails sur la plateforme Disney+ se poursuivent, au lendemain d'une D23 chargée en annonces pour le nouveau service de streaming. Le journaliste Eric Vespe aura eu l'opportunité d'interroger quelques décideurs de la marque aux grandes oreilles, et rapporte aujourd'hui quelques nouvelles informations purement destinées aux utilisateurs. Vous remarquerez que la forme du service n'a, dans le fond, rien de différent des plateformes déjà sur le marché.

A l'image de Netflix, Disney+ proposera un système de comptes via un même abonnement, jusqu'à sept personnes. Le partage d'un même abonnement sera possible, malgré les premières annonces de Disney, qui expliquait vouloir combattre le "piratage" ordinaire. Quatre personnes pourront ainsi être connectées en simultanée à un compte, et consulter, chacun, leur contenu indépendamment des autres. 
 
Si beaucoup avaient peur de voir disparaître la possibilité de squatter le compte d'un ami fortuné, on découvre donc qu'il sera finalement possible de faire tourner Disney+ dans un groupe de quatre avec un même abonnement - une bonne nouvelle pour les roublards qui comptaient abuser de la générosité d'un pote. Réjouissez-vous.
 
 
Sur le plan du contenu proprement dit, Vespe nous confirme que Disney+ ne devrait pas proposer de séries ou films rentrant dans la classification Rated-R, et se limiter aux catégories PG-13 ou inférieures. A ceux qui ne sauraient pas, ce label signifie, en résumé, ni injures (ou juste un "fuck"), ni sang, ni sexe, et correspond à une interdiction aux moins de dix-sept ans non-accompagnés par un adulte. Et c'est également un très bon album de Rihanna.
 
Aucune surprise dans l'absolu, Disney, en tant que marque, s'étant fait une spécialité des productions familiales et tous publics. Les sorties destinées aux adultes, et, on imagine, dans la veine des séries ou films plus explicites ou graphiques, seraient redirigés vers Hulu, dans une sorte de grande mode des majors pour le rayonnage culturel, en séparant ce qui doit être séparé. Un peu comme chez les marchands de DVDs de votre enfance, où vous vous demandiez à quoi correspondait cette section interdite et abritée derrière le rideau rouge au fond du magasin (à l'époque, on savait rêver).
 
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Deadpool 3 : Marvel a ''promis'' aux scénaristes qu'ils auraient droit à un film Rated-R

Ecrans
Toujours en poste sur l'écriture de Deadpool 3, Paul Wernick et Rhett Reese se sont entretenus récemment avec Marvel ...

Bob Iger détaille la lutte contre Ike Perlmutter chez Marvel Studios pour les films Black Panther ...

Ecrans
Alors que s'achève doucement le règne de Robert Iger sur l'empire Disney, avec un terme fixé à l'année 2021, le groupe devra ...

Disney lance sa campagne de soutien (forcing ?) pour Avengers : Endgame aux Oscars 2020

Brève
Comme chaque année, les grands studios américains ouvrent leurs pages internet "for your consideration" en vue d'une sélection ...

La plateforme Disney+ intégrera les cartoons légendaires X-Men et Spider-Man des années '90

Ecrans
Avec une arrivée toute proche aux Etats-Unis, la plateforme de streaming de Disney, Disney+, présente son abondance de contenus ...

Sur le cas Spider-Man, Sony affirme que ''la porte est fermée'' pour de nouvelles négociations ...

Ecrans
L'affaire Spider-Man aura rythmé la fin de la période estivale (et gâché les barbecues de nos amis aoutiens, s'exprimant avec ...
Commentaires (1)
Vous devez être connecté pour participer