Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Jim Lee estime que DC Comics devrait réinventer son offre numérique

Jim Lee estime que DC Comics devrait réinventer son offre numérique

NewsDc Comics

Dans un marché où les ventes de singles reculent (en nombre d'unités commandées), et où Marvel occupe le terrain en multipliant les titres et variantes quitte à noyer le marché, la plupart des lecteurs de comics ne veulent toujours pas entendre parler du numérique. La lecture sur écran ne progresse pas, proportionnellement à d'autres loisirs ou pratiques culturelles rendues plus faciles d'accès par la démocratisation des smartphones et tablettes il y a quelques années. 

Depuis peu, DC Comics constate cependant un gain de lecteurs en dématérialisé via la plateforme DC Universe, concentration de titres accessibles à la lecture en ligne avec une gamme de séries télévisées comme produit d'appel. Un terrain qui semble intéresser Jim Lee, dans la même optique de nouveaux marchés à conquérir qui aura conduit l'éditeur à ouvrir les publications DC aux magasins Walmart, avec un certain succès. 
 
"Sur la partie numérique, les choses n'ont pas réellement progressé ces dernières années, ce qui est un peu décourageant. Beaucoup de lecteurs passent à des formules d'abonnement, ce qui a un effet négatif sur les achats en ligne. Mais sur le plan plus général, c'est décourageant parce que tout le monde répète que le numérique est censé être l'avenir. 

S'il y a bien un élément qui devrait continuer à progresser, ça devrait être cette partie là. Le fait d'avoir atteint un plateau, d'être en face d'un mur à escalader, en dit beaucoup sur pas mal de choses. Il va falloir que l'on réinvente notre offre sur le numérique. Le service d'abonnement de DC Universe fait partie de cette réflexion."

Dans un marché où le livre aurait tendance à reculer au profit des écrans, avec des loisirs de plus en plus chronophages à portée de mains dans les sociétés smartphones-centriques, l'idée de rendre la bande-dessinée accessible par le biais des écrans aurait un certain sens, pour conquérir les publics de curieux étrangers à la culture des libraires ou des collections de reliés. Cela étant, la crainte serait, à l'image du marché du streaming, de voir chaque compagnie développer une plateforme séparée et accessible via des abonnements qui ne feraient que s’additionner, pour celui qui chercherait à tout suivre.
 
On appréciera les efforts de l'application Graphite en la matière, utilisant un modèle basé sur la publicité et recouvrant les catalogues de plusieurs (petits) éditeurs. On se rappelle que les majors auront réussi à s'accorder pour faire de Comixology le iTunes des comics - reste à voir s'ils sauront se mettre d'accord pour inventer une plateforme commune à la Spotify dédiée aux lecteurs de BDs.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

DC Comics met en pause le projet Generation Five et les séries Black Label

Actu Vo
Le secteur de l'édition aux Etats-Unis cherche encore à s'adapter à la situation actuelle, après le coup de semonce imposé par Diamond ...

DC Comics fait don de 250 000$ pour une fondation de soutien aux comics shops américains

Actu Vo
Des conséquences plus ou moins directes de la pandémie de Covid-19 qui fait rage dans le monde, et aux Etats-Unis, toute l'industrie du ...

Un film d'animation Lego DC : Shazam! Magic and Monsters annoncé pour juin 2020

Ecrans
Non content d'avoir eu droit à son propre film en 2019, Shazam sera bientôt le sujet d'un film d'animation Lego, dans la tradition des ...

DC Comics décale toutes ses nouveautés (numériques) du 1er avril au 29 avril 2020

Actu Vo
Quelques jours après que DC Comics a enfin communiqué sur ses ajustements de pratiques commerciales pour les prochaines semaines à ...

Sean Murphy prépare un graphic novel en creator owned

Actu Vo
Tout occupé qu'il est par son troisième opus Batman : Beyond the White Knight et l'installation de différents titres au sein de son ...
Commentaires (2)
Vous devez être connecté pour participer