Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
La série Watchmen de HBO poursuit sa promo' ultra-cryptique avec trois nouveaux teasers

La série Watchmen de HBO poursuit sa promo' ultra-cryptique avec trois nouveaux teasers

NewsSeries tv

Là où tout le monde s'attendait à ce que la série Watchmen de Damon Lindelof se soit déjà offerte une bande-annonce en bonne et due forme, la réinterprétation sérialisée du chef d'oeuvre de Moore et Gibbons a décidé de donner dans le cryptique. Au vu du style comme du recréateur, la méthode semble appropriée.
 
On avait déjà vu comment cette nouvelle Watchmen, prévue sur les ondes d'HBO, utilisait les réseaux sociaux pour distiller de premières pistes de lecture - essentiellement adressées à un noyau de fans durs habitués à la com' Bad Robot, dans l'implicite perpétuel. Avec un compte Twitter particulièrement silencieux (trois interactions en près d'un an), ne reste qu'une page Instagram comme terrain de jeu pour les théoriciens éventuels.
 

Celle-ci a justement été mise à jour, ajoutant trois images en formes de gifs animés. Sans surprise, celles-ci jouent avec les symboles connus de Watchmen : le Black Freighter, le Dr Manhattan et le drapeau de l'Amérique réinventé dans cette utopie post-Manhattan où le monde s'est uni devant la perspective d'une menace commune. 
 
 

Voir cette publication sur Instagram

Abandon all hope, ye who enter here.

Une publication partagée par Watchmen (@watchmen) le


Bande-dessinée d'aventure et de pirate parcourue par l'un des personnages du bouquin, le Black Freighter semble être le sujet de cette micro-promo'. Pensée comme une mise en abyme du récit et du format comics dans un monde où les super-héros existent bel et bien, la thématique de Pirate Jennyb s'associée aujourd'hui aux couleurs noires et jaunes, plus simplement, celles du Comédien.

 
Avec la mention "abandonnez tout espoir, vous qui entrez ici", inscrite sur les portes de l'Enfer dans la Divine Comédie, on ne sait trop que faire de cette faux et de ce drapeau pirate pouvant évoquer tout ou n'importe quoi. Communauté survivaliste auto-gérée ? Une convention portuaire de fans du Black Freighter ? Le fils caché du Comédien qui étendrait son linge chez mamie ? Mystère. Boule de gomme.

Voir cette publication sur Instagram

Reach out and touch Mars.

Une publication partagée par Watchmen (@watchmen) le


 

Plus éloquente, celle-ci se concentre sur deux éléments faciles à identifier. Le Dr Manhattan, évidemment, avec ce symbole de l'atome d'hydrogène, mais aussi Ozymandias. A la fin de Watchmen, la dernière confrontation de ces deux personnages a en effet lieu devant une sphère du même genre, abritant une réplique du système solaire - associée à la mention "tends le bras et touche Mars", on s'attendrait à ce qu'Adrian cherche à contacter John, bien connu pour son amour de la planète rouge.  On pourrait aussi imaginer que l'humanité, grâce à l'énergie propre du Dr Manhattan, aurait réussi à atteindre Mars. Ou bien Ozymandias seul, pour un nouveau repaire de super-vilain nuancé.

Cela étant, beaucoup de fans semblent assurés de voir ici un indice de la présence de Manhattan dans la série Watchmen. Or, si la chose n'est pas impossible, on se rappelle que l'ex physicien quittait la Voie Lactée au dernier chapitre du bouquin dans l'idée de découvrir un monde moins complexe et, pourquoi pas, de créer sa propre civilisation. Difficile d'imaginer que Lindelof irait immédiatement convoquer ce personnage, particulièrement difficile à écrire correctement. .

Voir cette publication sur Instagram

It’s not 1985 anymore.

Une publication partagée par Watchmen (@watchmen) le



Dernière image, elle aussi facile d'accès. Un texte d'illustration qui nous rappelle que "nous ne sommes plus en 1985", Lindelof rappelant ainsi, tout bêtement, les conséquences logiques de la fin de Watchmen. Dans les années qui ont suivi, l'Amérique a évolué vers un idéal moins belliqueux, plus fédérateur et pensé pour l'unité, avec une planète toute entière attendant que le menace extra-terrestre ne revienne pointer le bout de son nez. 

Cette direction indique au passage que le journal de Rorschach n'aurait pas, en définitive, été rendu public à la fin du récit de Moore et Gibbons, et que personne n'a découvert la machination du vil mais bienveillant Adrian

Le créateur de The Leftovers avait aussi indiqué, en amont du développement, son envie d'évoquer la politique moderne à travers le spectre de Watchmen, une critique des pensées et la société de son époque. La référence à 1985 indique probablement que l'oeuvre originale était ancrée dans un temps donné, où la politique, les médias et la société des Etats-Unis fonctionnaient selon des principes qui ne s'appliquent plus aujourd'hui. Partie d'une Amérique unie et la heurter aux tendances nationalistes du présent pourrait être une manière intéressante, parmi d'autres, de maintenir l'idée que Watchmen reste un prisme d'analyse et de déconstruction du temps politique.


Cela étant dit, avec chaque mois qui passe sans autre chose à se mettre sous la dent, ces teasers ont de moins en moins l'air de pièces de puzzles et de plus en plus l'aspect de gains de temps éventuels, le temps que Game of Thrones achève sa diffusion. Sans risquer de bousculer l'attention du spectateur, très occupée depuis peu, la prochaine série de HBO ne semble pas décidée à en donner plus pour le moment - pour paraphraser avec des mots moins durs la majeure partie des commentaires de ces posts Instagram, il serait temps de lâcher ce satané trailer.

Corentin
est sur twitter
à lire également

Rorschach #1 : Who Watches the Cartoonists ?

Review
Les variables éditoriales sont ainsi faites : lorsque la bande-dessinée de super-héros a été inventée, quelques industriels aux ...

Watchmen et Gene Luen Yang (Superman écrase le Klan) récompensés aux Harvey Awards 2020

Actu Vo
Comme chaque année, les Harvey Awards récompensent les oeuvres les plus réussie de l'année, qu'il s'agisse de comics, mangas, films ou ...

Watchmen : la série arrive en Blu-Ray et DVD le 19 août 2020

Ecrans
Non contente d'avoir écopé de pas moins de 26 nominations aux Emmy Awards, la mini-série Watchmen s'apprête à se montrer plus que ...

Watchmen écope de 26 nominations aux Emmy Awards 2020

Ecrans
Après avoir été relativement snobée d'un certain nombre de cérémonies de remises de prix en début d'année, la série Watchmen de ...

Watchmen : Trent Reznor et Atticus Ross reviennent en podcast sur la bande-son de la série

Ecrans
Avec la venue toute proche des nominations pour les Emmy Awards, Trent Reznor et Atticus Ross reviennent sur leur travail sur la ...
Commentaires (3)
Vous devez être connecté pour participer