Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Quand Bad Idea propose d'envoyer des cailloux à ses lecteurs (oui) (non, mais cherchez pas)

Quand Bad Idea propose d'envoyer des cailloux à ses lecteurs (oui) (non, mais cherchez pas)

NewsIndé

L'éditeur indépendant Bad Idea, qui a eu l'excellente mauvaise idée de se lancer au moment où le monde entier basculait à cause d'une pandémie, n'a pas dit son dernier mot. Alors que l'on remet toujours en doute l'annonce de la fin de ses activités cette année, voilà que la maison a une idée choc pour récompenser son lectorat le plus fidèle et proposer une alternative face à la pénurie de papier : envoyer des cailloux. Non mais rigolez pas, c'est des 'ricains, ils sont fous mais c'est marrant même si ça ne nous concerne absolument pas, vous allez voir.

Bad Idea Rocks

Depuis ses débuts, Bad Idea a toujours opté pour une politique de publication en faveur des comicshops. Avec des auteurs en son sein plus prestigieux les uns que les autres (Matt Kindt, David Lapham, Doug Braithwaite, Tomàs Giorello, Mark Russell, Marguerite Sauvage et bien d'autres), la maison a dès ses débuts tenu à ne proposer ses titres qu'au format single issue, sans version numérique et sans albums par après. Le but : pousser les gens à réinvestir les comicshops, bien en difficulté, et d'autant plus lors de la pandémie. Les données récentes montrent que le secteur a su reprendre du poil de la bête en 2021, mais Bad Idea n'a pas changé sa façon d'opérer, même à l'aune de sa mort.

Plus encore, l'éditeur a mis en place au cours des derniers mois un programme de récompenses pour les lecteurs et lectrices les plus fidèles. Des pin's spéciaux "premier client" sont en effet envoyés aux comicshops sélectionnés par Bad Idea (des établissements qui respectent les règles de l'éditeur, notamment de ne vendre qu'un seul single issue à chaque client pour éviter la spéculation) pour leurs nouveautés. Les premiers clients qui achètent le numéro avec ce pin's peuvent ensuite le renvoyer à Bad Idea à intervalles ponctuels, dans le cadre d'un système de récompenses. La première fois, la maison d'édition proposait en l'échange d'un de ces pin's (qui est en fait une preuve d'achat/fidélité) le numéro d'un de leurs nouveaux comics. Pour la seconde en revanche, l'éditeur va proposer d'envoyer un caillou. 

Bad Idea joue à fond la carte de l'humour et de l'actualité dans son communiqué de presse en expliquant que face à la pénurie de papiers et à l'absence de comics, la compagnie se la joue très oldschool, en proposant d'imprimer ses bande dessinées sur des rochers. Rapidement, l'éditeur explique qu'il s'agit d'une blague mais que la proposition d'envoyer des cailloux en échange des fameux pin's est, elle, bien réelle. 

"Donc il n'y a pas de comics ? Non, c'était une blague stupide. Il n'y aura pas de comics gravés sur les caillloux.

C'est un caillou spécial ? Non.

Y a-t-il quelque chose de particulier ou d'unique à ce caillou ? Non.

Le caillou est-il une métaphore ou une oeuvre d'art telle que Bansky pourrait le faire ? Mmmh, oui, c'est bien sûr...

A quoi ressemble le caillou ? Hé bien, tous les cailloux se ressemblent, non ?

Alors bon, il se pourrait que l'on peigne le logo de Bad Idea dessus, si on a le temps.

Et donc, comment fait on pour obtenir l'un de ces cailloux tout à fait commun et ordinaire ? Il faut envoyer un pin's de Premier Client."

A voir si le caillou customisé (on comprend que le logo sera réellement peint dessus) peut servir de presse-papier, mais l'utilité de la chose est faible, d'autant plus que soumettre son pin's pour un tel caillou fera perdre l'opportunité d'avoir un meilleur prix pour le prochain programme de récompenses. Reste que la démarche surprend par son apparente absurdité - et Bad Idea a besoin de toute forme de communication. On attend de voir les photos des cailloux en question, à moins que l'éditeur ne réserve une surprise à celles et ceux qui auront volontairement envoyé leur pin's. Franchement, par ces temps, c'est plutôt marrant. 

Source

Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également

Bad Idea annonce les ''Final Five'', cinq derniers projets avant l'annulation annoncée

Actu Vo
Peu de temps avoir annoncé leur fermeture, à la surprise générale et la méfiance localisée, les éditions Bad Idea profitent de ...

L'éditeur Bad Idea annonce (déjà) sa (curieuse) fermeture

Actu Vo
Vraie échec ou opération de communication ? A peine un an après s'être lancé sur le marché des comics (avec un lancement fortement ...

The Lot de Marguerite Bennett et Renato Guedes chez Bad Idea en juillet 2021

Actu Vo
Les sollicitations pour le mois de juillet s'enchaînent, avec quelques annonces de nouvelles séries. La société d'édition Bad ...

''The Maze'', le prochain graphic novel de Jeff Lemire ?

Actu Vo
De potentielles nouvelles excitantes de la part de la Thought Bubble, qui a connu ce weekend une édition en ligne - comme à peu près ...

Bad Idea annonce de nouveaux projets par David Lafuente, Lewis LaRosa, Juan Rose Ryp

Actu Vo
Si l'épidémie a posé un problème (mécanique) au lancement de la jeune société d'édition Bad Idea, l'entreprise de Dinesh ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer