Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Marvel annonce huit titres pour définir l'avenir de l'univers comics d'ici les prochains mois

Marvel annonce huit titres pour définir l'avenir de l'univers comics d'ici les prochains mois

NewsMarvel

A force de multiplier les événements illusoires, Marvel a fini par opter pour un modèle de tir groupé, en empaquetant les annonces pour les mois à venir. Une salve de projets présentée selon le modèle défini par Marvel Studios avec les fameuses frises chronologiques, polices d'écriture stylisées et fond violet évanescent, comme pour asseoir l'impression que la trame se suit et que les titres finiront par se répondre entre eux. A moins qu'il ne s'agisse d'une tentative maladroite de convaincre les fans des films de s'intéresser aux comics (et si c'était juste le fond violet qui faisait la diff', finalement ?).

Difficile de réellement croire à cette promesse implicite de cohésion d'ensemble, sur le papier, compte tenu de la variété des formes et des orientations que prendront ces futures séries ou mini-séries. Mais hey, vous allez pas chipoter, elle est jolie la frise ou elle est pas jolie ?

Timeless

Tel quel, le déroulé ne suit effectivement pas une trame précise, en jouant simplement sur la variable temporelle pour justifier que l'ensemble de ces projets soient annoncés en même temps. Le fond violet avec une impression de nuage cosmique et les titres à la Marvel Studios obéissent sûrement davantage à une envie de cohérence de marque, histoire de fabriquer un peu d'engouement factice pour de simples titres de commande, avec une vague impression de cohésion générale. Le plan se découpe donc comme suit :
 

  • Devil's Reign à partir de décembre 2021 : Wilson Fisk, maire de New York depuis un assez long moment, entend resserrer son étreinte sur la ville en interdisant bêtement et simplement l'activité des super-héros urbains de la région. Le personnage va également s'attaquer à la vie privée de ses adversaires, en lâchant dans la nature l'ensemble des informations qu'il a pu collecter au cours de sa vie de truand sur les justiciers masqués de New York, et l'ensemble des données collectées par le gouvernement fédéral. Le Kingpin monte ensuite sa propre équipe de Thunderbolts, pour en découdre avec Daredevil - qui ne va donc pas mourir du tout, merci d'avoir participé - Elektra, Captain America, Iron Man, Spider-Man, et d'autres encore. Chip Zdarsky et Marco Cecchetto sont annoncés à l'écriture et au dessin, dans un esprit à la Shadowland pensé pour prendre la suite de la série Daredevil actuelle sous la forme d'un événement de grande ampleur mobilisant quelques héros urbains et d'autres vedettes de l'univers Marvel.
  • Avengers Forever, également en décembre 2021 : à l'instar de Heroes Reborn, Jason Aaron récupère le nom d'un vieil arc des années quatre-vingt dix, sans en reprendre la trame ni les conclusions globales. En compagnie de l'artiste Aaron Kuder, le scénariste assemblera une équipe de Vengeurs venus du multivers pour venir en aide aux différentes réalités dans le besoin. Parmi eux, un Tony Stark archéologue décrit comme le "Invincible Iron Man". Le projet est décrit comme une série régulière, basée sur la conclusion d'Avengers #50 en novembre prochain. Reste à voir ce qu'il adviendra du titre principal.
  • Timeless, toujours en décembre 2021 : Jed McKay, Kev Walker, Joe Bennett et Mark Bagley se relaieront sur cet événement impliquant vraisemblablement moins de personnages sur le papier, et directement basé sur la récente série Kang the Conqueror. Cette figure complexe du catalogue Marvel se chargera de défendre la réalité 616 face à une nouvelle branche du multivers qui vient tout juste d'apparaître. En somme, un produit dérivé tardif de la série Loki. Le scénario est encore flou pour le moment, mais si la taille de la police d'écriture est un indicatif à considérer, il s'agirait du plus gros des prochains projets de la Maison des Idées dans l'immédiat. De fait, Kang et le multivers devraient prendre une certaine importance au sein de la Phase 4 de Marvel Studios, on ne serait donc pas surpris s'il s'agissait là d'une première ramification.
  • X Lives et X Deaths of Wolverine, cette fois en janvier 2022 : en suivant la logique des deux séries House of X et Powers of X, Ben Percy se chargera d'un couple de projets basés sur la vie du griffu. L'une s'intéressera à son passé, l'autre à son futur, avec les artistes Joshua Cassara et Federico Vincentini à la manoeuvre. Là-encore, pas grand chose de plus concret à se mettre sous la dent, et le fait d'embarquer cette annonce dans une salve de projets plus anecdotiques semble sceller la mort du statut particulier accordé aux X-Men de Jonathan Hickman.
  • She-Hulk, encore en janvier 2022 : Ici, pas de surprises, l'arrivée de la série She-Hulk motive la Maison des Idées à se réintéresser à ce personnage précis, pour une nouvelle ongoing. Suite à ses récentes pérégrinations, Jennifer Walters espère laisser derrière elle sa vie au sein des Vengeurs après World War She-Hulk pour reprendre son activité d'avocate, comme cela avait été le cas dans le run de Charles Soule. Rainbow Rowell de la série Runaways officie à l'écriture, en compagnie de l'artiste Roge Antonio de Hellions.
  • Fantastic Four : Reckoning War, toujours en janvier 2022 : vous allez rire, mais Marvel a fini par céder à Dan Slott et à sa fameuse "guerre" murmurée depuis plus de dix ans. Celle-ci aura finalement lieu dans un événement dédié, en forme d'hommage à Secret War, avec les artistes Carlos Pacheco et Rachael Stott. On n'en sait pas plus pour le moment. Mais dis donc, ça a l'air bien.
  • Enfin, Moon Girl & Devil Dinosaur a aussi été rangé dans le communiqué de presse, cette fois pour février 2022 : là-encore, il s'agit d'une série commandée pour servir de produit dérivé à l'adaptation en série animée prévue sur Disney Channel pour ces deux personnages à la marge, à ceci près qu'on ne sait pas qui se chargera de l'écriture ou du dessin. Et si on avait pas vu un peu grand au moment de choisir le titre de l'article ?
Remarquez que tout ça paraît tout de même assez important, si on empile par-dessus le moindre projet les différentes couvertures variantes et numéros tie-ins embarqués dans le format habituel du modèle de promotion Marvel. Encore que, le fait d'insérer l'annonce d'une série She-Hulk au milieu de ces quelques occurrences d'événements momentanés minimise peut-être la valeur de cette bonne nouvelle, pour un personnage apprécié des fans et finalement pas si souvent lâchée en solitaire depuis son invention il y a quelques dizaines d'années.
 
Pour l'heure, l'éditeur se contente globalement d'annoncer ce qui arrive pour préparer le terrain avant de plus amples annonces, qui permettront de trier ce qui sera important et ce qui le sera un peu moins une fois l'effet groupal dissipé. D'ici à ce que C.B. Cebulski emprunte la casquette de Kevin Feige pour nous sortir ce genre de frises chronologiques à chaque Comic Con de New York, la fusion de Marvel Comics et de Marvel Studios sera peut-être actée pour de bon.
 
Corentin
est sur twitter
à lire également

Jonathan Hickman et Chris Bachalo ont un futur comicbook à venir chez Marvel

Actu Vo
Tout occupé qu'il est sur Substack à créer son projet Three Worlds, Three Moons (avec une touche de Jason Howard) et après avoir ...

Hit-Monkey : une première bande-annonce pour le singe tueur de la série animée Hulu

Ecrans
Dans la catégorie des trucs que Hulu compte annuler, mais diffuse quand même parce que boah, boarf, broah, on l'a payée, on va pas la ...

Devil's Reign : l'événement de Chip Zdarsky fait le plein de tie-ins en janvier 2022

Actu Vo
En définitive, l'événement Devil's Reign compte bien se conformer aux habitudes éditoriales de Marvel sur le plan de la ...

Eternals : rayons lasers et hadokens dans un extrait du film de Chloe Zhao

Brève
Les Eternels approche(nt) à grand pas. Dans la foulée de Black Widow et Shang-Chi & La Légende des Dix Anneaux, le ...

Ron Marz et Ron Lim retrouvent le Surfeur d'Argent pour Silver Surfer : Rebirth en janvier 2022

Actu Vo
A la croisée du mouvement de nostalgie obsessionnelle en direction des comics publiés dans les années quatre-vingt dix, et de l'envie de ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer