Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Les cinémas américains en grogne contre Disney+ sur la chute du box office de Black Widow

Les cinémas américains en grogne contre Disney+ sur la chute du box office de Black Widow

NewsCinéma

Tout le monde a noté au terme du weekend passé l'impressionnant ralentissement des rentrées au box office américain du film Black Widow. Avec un démarrage à 80 M$ sur le territoire domestique, le film n'a atteint au sortir de son second weekend que 26,5 M$. Une chute de 67% des rentrées très forte, et la plus forte pour un film de Marvel Studios. Bien entendu, le contexte pandémique complique bien des choses, mais du côté des cinémas américains, un facteur se retrouve inculpé comme coupable principal : la sortie en simultané du film de Cate Shortland sur la plateforme de streaming Disney+.

Disney+ vilain pas beau

Ainsi, l'association nationale des propriétaires de cinémas (ou National Association of Theaters Owners, soit NATO) se fait relais d'un communiqué qui pointe du doigt Disney+, et la stratégie de sortie simultanée de Black Widow sur la plateforme et dans les salles, pour expliquer la chute du box office de la première semaine à la suivante. Le communiqué affirme dans un premier temps que, contrairement aux assertions sur le fait qu'un modèle de double sortie, selon eux "improvisé par temps de pandémie", ne fait que montrer qu'une sortie exclusive au cinéma permet d'obtenir "plus de revenus pour tous les actionnaires dans tous les cycles de la vie d'un film". Comprendre par là que, certes Marvel Studios a moins à partager avec les revenus octroyés par Disney+ (encore qu'en fonction des services comme Roku ou Apple TV, Disney doit laisser une commission et ne récupère donc pas 100% des recettes), mais qu'avec la chute constatée des revenus pour les cinémas, ils se retrouvent également perdant (contre un film qui, en général, aurait pu faire le double sinon plus sur le seul territoire domestique), comme tous les autres acteurs (chaînes de cinémas, etc) du milieu.

Selon eux, le modèle de sortie simultané "ignore que l'Accès Premium n'est pas une nouvelle source de revenus, mais simplement une avance sur la fenêtre traditionnelle de sortie en PVOD [Premium Video on Demand, qui permettait d'avoir accès à un film chez soi seulement 75 jours  après sa sortie], qui n'est désormais plus une option". Arguant par la suite qu'avec une sortie cinéma unique, Black Widow aurait pu dépasser les 100 M$ sur le weekend d'ouverture, voir les 130 M$ en prenant en compte les soirs d'avant premières, le NATO conclut, implacable : " En combinant les pertes de revenus par le cinéma et celles de la fenêtre traditionnelle de la PVOD, la réponse à ces questions montre que la sortie simultanée fait perdre de l'argent à Disney en termes de revenus par spectateur sur la durée de vie du film."

"La réponse la plus importante à ces questions est que la sortie simultanée est un artefact de la pandémie qui devrait être laissée à l'Histoire, tout comme la pandémie." L'argument du piratage est lui aussi évoqué, en conséquence de l'accessibilité immédiate de Black Widow sur les plateformes de streaming : "le piratage a sans aucun doute affecté la performance de Black Widow, et le fera sur celle des pays dans lequel le film n'est pas encore sorti." A cet égard, Variety rapporte que le nouveau Marvel Studios a été le film le plus téléchargé illégalement au cours du weekend sur le site spécialisé TorrentFreak

A prendre en compte aussi un contexte pandémique toujours incertain, les craintes des uns et des autres à aller au cinéma avec le problème causé par le variant Delta du coronavirus : en somme, un ensemble de facteurs qui, avec ce modèle de sortie simultané, n'aident pas Black Widow a faire autant qu'espéré pour Marvel Studios. D'aucun blagueront aussi sur un échec lié à la qualité du film, mais il y a assez d'exemples aujourd'hui pour montrer que qualité et popularité ne sont pas nécessairement liés. A voir si une rebond du box office pourra se faire ou non, et l'impact que ça pourra avoir dans la stratégie de sortie des prochains films chez Disney

Black Widow est actuellement au cinéma.

Source

Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également

Scarlett Johansson et Disney trouvent un terrain d'entente autour de Black Widow (pour 40 millions)

Ecrans
Un nouvel octogone prometteur qui tombe à l'eau. Au sortir de quelques semaines de conflit ouvert, Disney et Scarlett Johansson ...

Disney ajuste les conditions de rémunération de ses contrats après l'affaire Scarlett Johansson

Ecrans
Les plans de Disney n'ont plus grand chose de secret : loin de considérer la plateforme de vidéo-à-la-demande Disney+ comme ...

Black Widow : Disney chercherait actuellement à régler le conflit à l'abri des regards

Ecrans
En marge d'autres désagréments judiciaires vaguement moins médiatisés, Disney et Scarlett Johansson poursuivent leur échange ...

Black Widow : Disney répond (cyniquement) à Scarlett Johansson, Kevin Feige furieux envers ses ...

Ecrans
Le service juridique de Disney n'a pas perdu de temps : quelques heures après l'annonce du procès intenté par Scarlett ...

Box-Office : Black Widow patine, Snake Eyes ne démarre pas aussi bien qu'espéré

Ecrans
On avait cru à un retour au monde d'avant en suivant le démarrage au box-office du film Black Widow de Cate Shortland. Une semaine ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer