Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
The Good Asian #1 de Pornsak Pichetshote (Infidel) chez Image Comics se présente

The Good Asian #1 de Pornsak Pichetshote (Infidel) chez Image Comics se présente

PreviewImage

Il y a trois ans, Pornsak Pichetshote s'était intéressé à l'horreur sociale, dérivée des nouvelles modalités engagées dans le cinéma de genre contemporain. A quelques encablures de Get Out, Us ou Candyman, la mini-série Infidel prenait pour thème la haine de la religion musulmane comme vecteur d'épouvante. Consulté sur la question, le CNRS "putain, c'était une bonne lecture les frérots" et les institutions politiques firent la gueule, bref, la vie était plus simple en ce temps là.

Dans les Griffes du Mandarin

Pichetshote présente son prochain projet chez Image Comics, The Good Asian, un polar pulp basé en 1936 et focalisé, cette fois, sur le sujet des premières générations de migrants asiatiques implantés aux Etats-Unis à l'époque du Chinese Exclusion Act. Le détective privé Edison Hark cavale après un tueur en série qui sévit dans le quartier Chinatown à New York, à une époque où le racisme envers la communauté chinoise est actée politiquement et inscrite dans les textes de loi. L'artiste Alexandre Tefenkgi officie aux dessins, avec Lee Loughridge aux couleurs.
 
Pour contexte, après la Ruée vers l'Or de Californie en 1848, un afflux de premiers immigrants chinois s'installe aux Etats-Unis, pour tenter leur chance dans les activités de minage. A mesure que le minerais se raréfie, les populations locales deviennent hostiles à ces population. L'état de Californie entame une série de mesures visant à interdire l'entrée de l'état aux travailleurs chinois ou asiatiques, avant que l'état fédéral ne surenchérisse en 1882, en se prononçant sur une loi qui ferme les frontières à l'ensemble de cette communauté.  Une énorme coup de canif dans la fameuse promesse du rêve américain.
 
Cette mesure aura l'originalité de survivre à la Ruée vers l'Or, et restera mise en place pendant plus de soixante ans. En 1943, une première forme d'abrogation ouvrit les portes des Etats-Unis à 105 immigrés chinois chaque année, puis, en 1952, le Chinese Exclusion Act sera abandonné pour de bon.
 
Pichetshote et Tefenkgi expliquent avoir bâti leur projet autour de ce morceau de racisme institutionnel aux Etats-Unis, un pan trop souvent oublié des livres d'histoire empaqueté dans une aventure de détective inspiré par la fiction pulp. The Good Asian #1 est à découvrir le 5 mai prochain chez Image Comics.
 
 

 

 

 

 

Corentin
est sur twitter
à lire également
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer