Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
BRZRKR #1 de Keanu Reeves dépasse les 615 000 commandes auprès des shops américains

BRZRKR #1 de Keanu Reeves dépasse les 615 000 commandes auprès des shops américains

NewsIndé

En recrutant Keanu Reeves pour l'une de ses prochaines sorties, il semblerait que Boom! Studios a touché le jackpot. L'éditeur est en effet fier d'afficher un volume incroyable de commandes auprès des comicshops américains. Du jamais vu pour de l'indé' ces dernières années, et du très rarement vu en tous les cas pour toute l'histoire moderne des comics. 

Le gros lot pour BRZRKR

Il faut dire que pour BRZRKR #1, qui voit donc Keanu Reeves piloter un comicbook en s'aidant du génial Matt Kindt pour l'écriture, et avec Ron Garney au dessin, a immédiatement attiré l'attention et s'est offert une campagne promotionnelle de luxe, Reeves ayant même fait une vidéo expliquant comment passer commande auprès de son comicshop. A présent que la date limite de pré-commande est passée, le premier numéro affiche un nombre astronomique en volume, avec plus de 615 000 exemplaires commandés. 

Bien entendu, BRZRKR #1 a aussi bénéficié de toutes sortes d'artifices habituels, utilisés pour doper ces chiffres, avec des variantes exclusives pour certaines enseignes, ou des couvertures signées par Keanu Reeves à un ratio de 1:1000 exemplaires - mais le total reste très impressionnant malgré tout. 

Le chiffre est si grand qu'il faut remonter 5 ans en arrière pour avoir un équivalent avec le Star Wars #1 qui avait bénéficié d'un million de commandes (avec là aussi tout un tas d'artifices, dont la mise en place d'un lootcrate qui avait permis de ramener 400 000 exemplaires facilement) ; et pour ce qui est du creator owned, c'est peut-être il y a trente ans le lancement de Wild Cats par Jim Lee qui avait été plus loin. Sur le Image ou le Boom! récent, les succès d'un Spawn #300, We Only Find Them When They're Dead #1, voire d'un DCeased #1 ou des HoX #1 / PoX #1 chez les Big Two ont tous été surclassés.

Un phénomène complètement dingue qui ne présage évidemment en rien de la qualité du produit final, malgré une certaine confiance dans l'équipe créative, mais qui permettra encore et encore de valoriser Boom! Studios comme l'éditeur indépendant à la mode - et si tout ça permet à terme d'attirer l'attention sur les comics et recruter des lecteurs et lectrices, ce ne peut être qu'un cercle vertueux. Quant à BRZRKR #1, il faudra attendre le 24 février prochain pour se faire une idée. Vivement.

Source

Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également

Just Beyond : l'adaptation des comics de R.L. Stine sur Disney+ s'annonce au 13 octobre 2021 en ...

Ecrans
En parallèle de ses nombreuses productions Marvel, la plateforme Disney+ explore aussi quelques adaptations de comics indépendants, ...

Big Black : Stand At Attica, le devoir de mémoire

Review
A l'instar d'un Kent State à l'automne dernier, l'éditeur français Panini Comics accueille en cette rentrée 2021 l'ouvrage Big Black : ...

Something is Killing the Children s'offre un spin-off, House of Slaughter

Actu Vo
Tout semble très bien aller pour le titre Something is Killing the Children, grand succès récent de la maison d'édition Boom! Studios. ...

Maw, une nouvelle mini-série d'horreur à retrouver chez Boom! Studios

Actu Vo
Jamais à court de nouveautés quand il s'agit d'explorer le registre horrifique (avec des titres comme Something is Killing the ...

Un Humble Bundle pour rattraper tous les Power Rangers de Boom! Studios (en VO)

Actu Vo
La destinée de la série Power Rangers de Boom! Studios en VF a été quelque peu perturbée au cours de l'année passée. Abandonnée par ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer