Home Brèves News Reviews Previews Dossiers Podcasts Interviews WebTV chroniques
ConnexionInscription
Penguin Random House se paie Simon & Shuster pour plus de 2 milliards de dollars

Penguin Random House se paie Simon & Shuster pour plus de 2 milliards de dollars

NewsIndé

Un séisme dans l'édition américaine, avec un rachat d'un énorme éditeur par un autre énorme éditeur. Désireux de se concentrer sur ses productions pour les écrans, Viacom CBS souhaitait revendre la maison d'édition Simon & Shuster, l'un des plus gros éditeurs du marché (avec 726 M$ de chiffre d'affaires en 2019) - afin notamment de se dégager d'une dette de 21 milliard de dollars. La chose sera bientôt faite, puisqu'après de nombreuses offres passées par plusieurs groupes, c'est la société Penguin Random House, premier éditeur du secteur, qui devrait voir son offre validée.

Comme si Hachette rachetait Média Participations

En termes d'intérêt, plusieurs groupes avaient fait part de leur envie de racheter Simon & Shuster (l'éditeur américain, entre autres de Stephen King), dont le groupe Lagardère, HarperCollins, mais aussi Bertelsmann, à qui appartient Penguin Random House. C'est finalement leur offre de 2,175 milliards de dollars ; un chiffre conséquent qui va permettre au duo PRH-S&S d'être un mastodonte de l'édition sur le territoire américain. Une immense structure qui concerne aussi le milieu des comics, car ces deux entités sont également des distributeurs.

En effet, PRH s'occupe de la distribution exclusive des albums de DC Comics, IDW et Dark Horse pour les libraires généralistes et bookstores (dont les boutiques en dehors du direct market que constituent les comicshops), tandis que Simon & Shuster occupe le même rôle pour Boom! Studios, Oni Press et Rebellion. La fusion des deux fait donc naître un géant de l'édition, de quoi faire craindre à une situation de monopole que les lois anti trust se chargeront d'examiner - en réalité, vu les décisions prises sur la Fox et Disney ou AT&T et Time Warner, il ne devrait pas y avoir de remous dans les affaires. 

A voir sur le long terme ce que cet énorme rachat entraînera, avec également une crainte de vagues de licenciements importants, comme cela s'est fait dans les deux cas mentionnés précédemment.

Source

Arno Kikoo
est sur twitter
à lire également

En dépit du Coronavirus, le marché des romans graphiques se porte bien aux Etats-Unis

Actu Vo
Faute de distributeur pour les publications numérotées, le marché de l'édition s'accroche aux éditions reliées pour survivre à la ...

Nouveaux distributeurs, sélection numérique : comment DC Comics veut poursuivre la publication de ...

Actu Vo
Après avoir passé des jours et des jours dans le mutisme complet, alors que tous les autres éditeurs US faisaient leurs annonces suite ...

Random House prépare une nouvelle biographie de Stan Lee pour l'an prochain

Actu Vo
Tout récemment, le monde des comics et de la culture pop' faisait ses adieux à Stan Lee. L'immense créateur responsable de la majeure ...
Commentaires (0)
Vous devez être connecté pour participer